CAPITAL SOLEIL : qu’est-ce que c’est?

Capital soleil

Peau abimée par le soleil
Peau abimée par le soleil

Le capital soleil est une notion un peu abstraite qui tente d’imager la quantité de rayons ultra-violets que la peau peut recevoir sans trop de dégâts (vieillissement prématuré, cancer de la peau… ).

Elle correspond globalement aux capacités de réparation de la peau (réparation de l’ADN des cellules cutanées lors des mutations engendrées par les ultra-violets).

Capital soleil variable

La notion de capital soleil est très variable d’un individu à l’autre en fonction de

son type de peau

peau claire ou mate: les peaux claires sont plus sensibles au soleil et ont donc un « capital soleil » beaucoup plus bas

de ses habitudes solaires

protection solaire, expositions aux heures les plus chaudes, dans des pays tropicaux… )

et de ses antécédents

coups de soleil ou exposition durant l’enfance, antécédents familiaux ou personnels de cancers de la peau…

 

Quelle quantité de soleil?

On ne peut aujourd’hui quantifier ce capital précisément pour un individu, mais on peut prévenir les patients à peau claire, par exemple, qu’ils ont un capital beaucoup plus faible qu’un patient à peau noire, ou un patient ayant de nombreux grains de beauté, voire un antécédent familial de mélanome (cancer de la peau) que son capital soleil est extrêmement faible.

Avoir dépassé son capital soleil?

Malheureusement, aujourd’hui, on en est réduit le plus souvent à constater après coup qu’un patient a considérablement entamé ou dépassé son « capital soleil » car apparaissent sur sa peau des taches brunes ou des taches blanches, voire des précancers ou de véritables cancers de la peau. Et l’on constate souvent cela de plus en plus tôt dans la vie!

 

Préserver son capital soleil

Il est donc essentiel d’exposer le moins possible les enfants et de se protéger des ultra-violets à tout âge en évitant les expositions entre 11 et 16h, en cherchant l’ombre, en portant des vêtements couvrants et en appliquant une crème solaire d’indice au moins égal à 30 une demi heure avant le début de l’exposition puis toutes les deux heures.

Les Facteurs de risques from SNDV on Vimeo.

Posez une question au dermatologue