CHUTE CHEVEUX FEMME : les chutes de cheveux chez la femme

La chute de cheveux de la femme

Une chute de cheveux chez la femme est souvent vécue comme un drame
personnel, ce qui est bien compréhensible.
Les cheveux des femmes sont plus encore que ceux des hommes soumis à des facteurs fluctuants, notamment hormonaux. Ainsi la chute des cheveux des femmes peut être tres variable au cours de l’année et de leur vie génitale. On peut citer parmi les chutes classiques de cheveux chez la femme :

Chute de cheveux saisonnière classique

au printemps et surtout en automne, liée à l’ accélération de la croissance des cheveux en été. Cette chute de cheveux de la femme est transitoire

Grossesse et accouchement

sont souvent suivis d’un effluvium telogene (chute de cheveux après la grossesse ou l’accouchement) survenant environ un mois après l’accouchement, ou un peu plus tard en cas d’allaitement. Cette chute de cheveux de la femme peut être liée à une carence en fer qu’il faut suppléer

Changement de contraception

Le changement de pilule ou de contraception peut modifier la croissance des cheveux, voire aggraver une chute de cheveux préexistante chez certaines femmes

Calvitie de la femme

Le dermatologue est toujours à l’affût d’une pathologie touchant environ 20% des femmes quarantenaires, la calvitie de la femme

Alopécie de traction

Elle survient le plus souvent dans un contexte de soins cosmétiques capillaires particuliers et traumatisants (port de tresses africaines, défrisage, coiffure tirant beaucoup sur les cheveux… ). Ces soins sont des facteurs aggravant la chute, voire peuvent être en cause dans la chute (alopécie de traction à la lisière du cuir chevelu (front et tempes)

Voir l’article chute de cheveux aux tresses

Femme ménopausée : alopécie frontale fibrosante

Elle fait pour certains partie du lichen plan pilaire

4 pensées sur “CHUTE CHEVEUX FEMME : les chutes de cheveux chez la femme”

Posez une question au dermatologue