CRYOLIPOLYSE : réduire la cellulite par le froid ou criolipolise

Cryolipolyse

Le rêve…

Qu’est-ce que la cryolipolyse?

La cryolipolyse est une technique basée sur le fait que les cellules graisseuses sont sensibles au froid : le froid provoque une apoptose qui est la mort naturelle des adipocytes.

La panniculite au froid est une réaction de la graisse des cuisses au froid hivernal, tendant à faire fondre la graisse au fil du temps.

Cryolipolyse veut dire destruction de la graisse par le froid.

Il s’agit ainsi d’une technique sans aiguilles, sans chirurgie, qui réduit les amas de graisse et donc la cellulite.

Ainsi, durant les trois mois après application du froid, un maximum d’1/4 des cellules adipeuses mortes sont éliminées par le système lymphatique, alors que les autres se condensent, ce qui réduit l’épaisseur de l’amas graisseux.

La technique « classique » utilise des ventouses qui aspirent les amas graisseux et y extraient la chaleur par des électrodes. Les adipocytes gèlent alors car ils passent en dessous de 0°c (leur température descend même jusqu’à – 10°c environ) durant environ 45 minutes-1h pour entraîner leur apoptose, en limitant le risque de brûlure de la peau par le froid par l’application d’une couche de gel sur la peau.

Il existe d’autres techniques plus « douces » ne gelant pas les adipocytes mais descendant leur température jusqu’à environ 3 à 4 °C pendant 1/4h à 1/2h

On voit qu’il faut une combinaison très précise entre la température appliquée, la durée de la procédure et la distance entre les plaques de refroidissement, changeant en fonction de la zone à traiter et de l’épaisseur de l’amas graisseux, ce qui implique que ette technique ne doit être pratiquée que par un médecin (dermatologue, médecin esthétique, chirurgien plasticien…).

Quelles sont les indications de la cryolipolyse?

La cryolypolyse est destinée à traiter des petits amas graisseux localisés sur

  • Le ventre et les « poignées d’amour ».
  • Les fesses et cuisses chez les femmes minces : petite « culotte de cheval », plis sous-fessiers, intérieur des cuisses.
  • Les bras
  • Les genoux
  • Le dos : « ailes d’anges ».
  • Le double menton

La criolipolise ne fonctionne que sur la cellulite graisseuse, non douloureuse, qui se voit bien en pinçant la peau, qui prend une allure de peau d’orange.

La cryolipolyse n’a pas d’effet patent sur la cellulite aqueuse liée à la rétention d’eau et à une mauvaise circulation sanguine, ainsi que sur la cellulite fibreuse très ancienne, dure et douloureuse
Voir l’article sur les types de cellulite

Ainsi la criolipolise est indiquée en cas d’excès de gras très localisé, tel un bourrelet sur le ventre, des ailes d’ange de chaque côté du dos, des poignées d’amour, un peu trop de graisse à l’intérieur des cuisses, un double menton.

Quand on est rond de partout, mieux vaut se tourner vers d’autres techniques (radiofrequence, palper rouler…) et bien sur toujours sport anti cellulite et regime anti cellulite.

Quelles sont les contre-indications ?

La cryolipolise est contre-indiquée

  • en cas de grossesse
  • en cas d’obésité : la cryolipolise n’est indiquée pour les petits amas graisseux seulement
  • de pathologies au froid (phénomène de Raynaud, cryoglobulinémie, urticaire au froid….)
  • de hernie abdominocrurale car le ventouse risque de l’aggraver

Comment se passe une séance de cryolipolyse ?

Une consultation préalable avec le médecin est nécessaire, il va étudier la silhouette et le poids, la qualité de peau et ses éventuelles pathologies contre-indiquant la technique, l’épaisseur des plis cutanés et fournit un devis.

Pendant la séance, il place la ventouse adaptée à la zone à traiter, pour aspirer la peau. La séance dure environ une heure par zone et le patient est régulièrement surveillé. Il a une sonnette d’alarme à portée de main.

Durant la séance on ressent d’abord un pincement désagréable et une gêne liée à la traction de la peau, parfois un peu douloureuse au début, mais le froid est plutot anesthésiant donc rapidement on sent beaucoup moins.

Une fois la ventouse retirée, la peau et la graisse sont solidifiés par le froid, et un peu rouges, voire ecchymotiques par endroits ; on procede alors le plus souvent à un massage pour la réchauffer et détendre les tissus.

Après la séance, des rougeurs, des petits gonflements et une sensation de gêne ou de courbature peuvent persister, rendant parfois douloureux de dormir sur la zone traitée. En revanche, rien n’empêche de reprendre ses activités normales en sortant du cabinet, tels que le travail ou de pratiquer du sport dans les heures ou jours qui suivent la séance. Ces désagréments se résorbent en général en deux semaines

En combien de temps voit-on des résultats?

Nous avons vu que les cellultes graisseuses mortes étaient éliminées par le système lymphatique progressivement. Ainsi, il faut compter entre un à trois mois pour voir les résultats : environ 1/4 à 1/3 de la masse graisseuse s’atténue.

Combien de séances?

Comme environ 1/4 de la graisse est détruite, il faut compter environ 3 séances espacée d’un à 3 mois.

Quels sont les risques?

Cette élimination des débris cellulaires morts et l’inflammation créée par l’apoptose et le froid peuvent provoquer une fibrose des tissus au fil des séances. De même, l’aspiration de la peau peut provoquer un relâchement des tissus et des lésions des petits vaisseaux

L’effet est durable?

Les cellules graisseuses sont mortes, mais il peut y avoir un renouvellement naturel des cellules, d’environ 10 % par an, et le corps tend à remplacer les cellules graisseuses mortes par de nouvelles cellules graisseuses au bout de quelques mois ou années, surtout si la personne ne fait pas attention à son régime et grossit. On peut donc tabler sur une stabilité de l’effet de 3 mois, voire plus si la personne fait attention de ne pas reprendre de graisse.

Que peut on faire d’autre contre la cellulite ?

La cellulite peut être combattue au moyen de divers traitements anti cellulite, qu’il est souvent utile de répéter et associer, parmi lesquels on peut citer :

Les cremes contre la cellulite (cremes anti-cellulite, cremes anti-capitons… ) :

le plus souvent à base de caféine ou d’actifs drainants, les crèmes contre la cellulite n’ont qu’une efficacité transitoire… en savoir plus sur les cremes anti cellulite

Le sport anti-cellulite :

toute activité physique et sportive soutenue aide à lutter contre l’accumulation de graisse. Le sport est une des bases du traitement de la cellulite, certains exercices permettent de muscler préférentiellement les zones de stockage comme les fesses ou les cuisses… en savoir plus sur les exercices anti cellulite

Les régimes contre la cellulite :

c’est l’autre pierre angulaire du traitement contre la cellulite… en savoir plus sur les regimes anti cellulite

Les traitements médicaux contre la cellulite :

Cellulo lipolyse

Drainage lymphatique

Laser contre la cellulite

Mesotherapie – cellulite

Ultrasons – cellulite

Infra rouges – cellulite

Palper-rouler, endermologie ® (Cellu-M6 ®)

Les traitements de chirurgie contre la cellulite : liposuccion ou lipoaspiration, plasties…

Posez une question au dermatologue (pas d'avis médical)