DEMANGEAISON DE LA PEAU : la peau qui gratte (gratelle) ou démangeaisons

La peau qui gratte : démangeaison de la peau

Les démangeaisons de la peau constituent un symptome pénible pouvant survenir avec ou sans éruption cutanée. Le diagnostic des démangeaisons est souvent difficile, nécessitant un interrogatoire et un examen précis de la peau. Les causes les plus fréquentes de démangeaisons avec boutons sont la gale (notion de démangeaisons dans l’entourage et surtout la nuit), les éruptions d’eczema et d’urticaire, les réactions médicamenteuses… On peut calmer les démangeaisons au moyen de crèmes et traitements médicaux mais l’idéal est d’en comprendre la cause pour la traiter.

Démangeaisons, définition / Pourquoi la peau gratte? / Questions à se poser en cas de démangeaisons / Peau qui gratte le soir / Plaques rouges qui grattent / Peau qui gratte sans boutons / Facteurs aggravant les démangeaisons / Calmer les démangeaisons / Soigner la peau qui gratte

Démangeaison

Définition des démangeaisons

Les démangeaisons de la peau sont médicalement appelées « prurit« . aux Antilles on parle volontiers de gratelle ou gratel. Il s’agit d’une sensation particulière, qui engendre le besoin de se gratter ou de se frotter la peau.

Il ne faut pas confondre avec l’envie compulsive et le besoin de gratter la peau et les boutons et de se faire des plaies, appelée dermatillomanie

Le saviez-vous? :

Les démangeaisons ne sont ressenties qu’à la peau et aux semi muqueuses (lèvres, sexe… ), pas aux muqueuses (gencives… ) ni aux viscères.

La perception de la démangeaison est tres variable d’une personne à l’autre, elle est modifiée par des influences psychologiques (l’’anxiété, l’’excitation, la distraction… )

On peut aussi avoir le besoin de se gratter sans démangeaison.

Chaque personne se gratte de nombreuses fois dans la journée.

En revanche, les démangeaisons intenses sont désagréables et retentissent sur les capacités intellectuelles, parfois le sommeil (prurit insomniant) et devenir insupportable.

demangeaisons
La peau qui gratte, un symptome très pénible…

Pourquoi la peau gratte ?

Voir l’article « Pourquoi la peau gratte » pour mieux comprendre les mécanismes des démangeaisons dans la peau

Les questions à se poser lors de démangeaisons de la peau

L’origine des démangeaisons peut varier selon :

– l’heure de survenue des démangeaisons

démangeaisons apres un repaS

évoquant une allergie alimentaire

démangeaisOns le soir et peau qui gratte la nuit

évoquant la gale

– facteurs aggravants ou déclencheurs

froid, chaud, contact avec l’eau… dans certaines crises d’urticaire, exposition au soleil (allergie au soleil)…

– la présence ou non de plaques qui grattent, de boutons…

– disparition des démangeaisons durant les vacances

évoquant une pathologie professionnelle

– apparition apres un voyage en milieu tropical

évoquant une pathologie tropicale

– début apres la prise d’un médicament

évoquant une allergie médicamenteuse

– présence d’une peau seche

facteur aggravant de la dermatite atopique

1. Démangeaisons localisées

1.1 Démangeaisons localisées sans plaque, boutons ou taches rouges

La peau peut se mettre à démanger à un endroit sans boutons ni plaques, du moins au début. L’origine des démangeaisons localisées sans boutons dépend alors beaucoup de leur localisation : démangeaisons dans le dos, démangeaisons dans le cuir chevelu, démangeaisons du visage, démangeaisons de l’anus, démangeaisons du sexe et démangeaisons de la vulve, démangeaisons des jambes (elles sont fréquentes en cas de peau sèche, notamment chez les personnes immigrées des pays chauds ou les personnes agées)

1.2 Démangeaisons localisées avec plaques rouges, boutons…

Les démangeaisons localisées siegent le plus souvent sur des plaques rouges, dont nous détaillons quelques causes possibles dans une page consacrée aux plaques qui grattent, notamment selon leur localisation : les bras, les coudes, les plis des coudes, les jambes, derrière les genoux, le ventre, le dos, le visage, le cuir chevelu, le sexe, l’anus

De même, vous trouverez des articles consacrés au bouton rouge qui gratte, localisé sur les bras, les jambes, le ventre, le dos, le visage, le cuir chevelu, l’anus, le pubis, le sexe

2. La peau qui gratte partout : démangeaisons sur tout le corps

Les démangeaisons sur tout le corps (« de la tête aux pieds »)peuvent avoir un retentissement intense sur la qualité de vie, gêner le sommeil et devenir insupportables.

De deux choses l’une, soit il existe des signes cutanés, soit la peau est indemne, on parle alors de prurit sine materia

2.1 La peau gratte et démange dans tout le corps avec des boutons ou des plaques : les dermatoses diffuses prurigineuses

Exemples de dermatoses profuses qui démangent

  • Eczema

la dermatite atopique peut engendrer des plaques très profuses sur tout le corps, ainsi que les autres formes d’ eczema

eczema
eczema profus
  • Lichen plan

Le lichen plan prend la forme de papules violacées le plus souvent sur les poignets ou les jambes

lichen plan
Lichen plan
  • Urticaire

L’urticaire a la forme de piqures d’orties et démange beaucoup

urticaire
Urticaire
  • Gale

La gale donne des démangeaisons nocturne et des boutons sur les mains, les poignets, le sexe, les seins…

boutons de gale
Boutons de gale
  • Prurigo

le prurigo est caractérisé par de gros boutons prédominant souvent sur les bras et le haut du dos

  • Pemphigoide bulleuse

La pemphigoide peut ne pas etre bulleuse au début et donner des plaques rouges sur le corps

  • Pityriasis rosé de Gibert

Le pityriasis rosé de Gibert est caractérisé par une éruption faisant souvent suite à une plaque initiale

pityriasis rose de gibert

Efflorescence de plaques autour de médaillon initial (situé sur la poitrine à gauche)

  • Parasitoses

    • Dermite des nageurs en étang ( pénétration de larves d’helminthes d’oiseaux, en particulier de canards) ou en eau de mer (piqure de larves), Les parasitoses systémiques peuvent aussi être en cause.
    • Onchocercose (test thérapeutique à l’’ivermectine)
    • Trypanosomiase,
    • Bilharzioses,
    • Distomatose…

 

  • Grossesse

    • Pemphigoïde gravidique
    • Prurigo gravidique ou PUPP…

2.2 La peau gratte et démange dans tout le corps sans boutons : prurit sine materia

Exemples de démangeaisons sans boutons :

  • Insuffisance rénale chronique

le mécanisme exact des démangeaisons lors de l’insuffisance rénale est mal connu : role de l’hemodialyse, hypervitaminose A, peau seche, anomalies du
métabolisme phosphocalcique (hyperphosphorémie), neuropathie périphérique… et le traitement en est difficile (cholestyramine, photothérapie UVB…

  • Rétention biliaire :

cholestase liée à une cirrhose biliaire primitive, une hépatite, un médicament voire un cancer des voies biliaires ou du pancréas. Le traitement de la cause s’il est possible résout le problème, sinon on utilise la cholestyramine, le phénobarbital

  • Causes « hématologiques »

    • maladie de Vaquez, donnant notamment un prurit aquagénique (démangeaisons à l’eau, notamment les bains chauds. L’’acide acétylsalicylique, ainsi que la cimétidine ou le danazol ont été proposés pour limiter les démangeaisons.
    • maladie de Hodgkin, les démangeaisons peuvent précéder les signes de la maladie (ganglions… ) et autres lymphomes
    • dysglobulinemies monoclonales malignes (myélome, maladie de Waldenström) ou bénignes
    • carence martiale
  • Parasitoses

notamment la ciguatera

  • Grossesse

le prurit gravidique sine materia est du à une cholestase et survient au deuxième et surtout au troisième
trimestre. Il est plus important aux paumes et aux
plantes. On le traite avec la cholestyramine, ou l’acide ursodéoxycholique

  • Causes endocrinologiques

    • Hyperthyroidie (maladie de Basedow) voire hypothyroïdie
    • Dermatite auto-immune à la progestérone ou aux oestrogènes
    • Syndrome carcinoïde (libération d’histamine par une tumeur digestive, responsable de flushes)
  • Cancers

du côlon, de l’estomac, de la prostate, du poumon…

  • Médicaments

amiodarone, aspirine, antibiotiques (pénicillines, vancomycine, rifampicine… ), captopril, chloroquine, isotrétinoïne (Contracne ®, Curacne ®, Procuta®, Roaccutane ®), phénothiazine, stéroides anabolisants, substituts de plasma, morphiniques…

  • Démangeaisons du sujet âgé ou prurit sénile

c’est un diagnostic d’élimination (a retenir uniquement si les autres ont été éliminés), évoluant le plus souvent dans un contexte de peau seche.

Prurit sine materia (#demangeaisons sans boutons) : ne pas oublier de rechercher le #cancer comme cause (sang-moelle et voies biliaires notamment) http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25179683

Posté par Dermatologue sur mercredi 28 octobre 2015

Facteurs aggravant les démangeaisons

Certains facteurs peuvent aggraver les démangeaisons et il convient de les éviter :

  • Agents irritants : savon, eau chaude, toilette trop fréquente, port de vetements en laine…
  • Chauffage trop important, air sec.

Calmer les démangeaisons de peau

Voir l’article calmer les démangeaisons

 

Points clés :

  • Les démangeaisons localisées peuvent être dues à des plaques qui grattent ou sans boutons
  • Les démangeaisons diffuses peuvent etre liées à des dermatoses (urticaireeczema… ) ou etre sans signes cutanés (prurit sine materia)
  • La détermination de la cause d’un prurit sine materia est souvent longue et difficile
  • Il est important d’éviter les facteurs aggravants et de suivre les prescriptions médicales

32 réflexions sur « DEMANGEAISON DE LA PEAU : la peau qui gratte (gratelle) ou démangeaisons »

  1. Après plusieurs semaines de démangeaisons atroce on parle d urticaire géant

    Comment s en débarrasser j ai des problèmes de foie donc seulement traitement homéopathique et crème mêlant géant de 1 3 cortisone et 2,3 de crème hydratante
    Merci de votre aide
    Brigi6

Posez une question au dermatologue (pas d'avis médical)