DEMODECIDOSE : la demodecidose

Démodécidose


Signes de la maladie

Dermatose du visage (erythème, papulopustules… ) liée à la prolifération de Demodex folliculorum
Rosacee qui ne guerit pas sous cyclines

Examens complémentaires diagnostiques
Histologie (le dermatologue prélève un petit morceau de peau sous anesthésie locale et l’envoie en analyse à un confrère anatomopathologiste qui l’examine au microscope) : mise en evidence du parasite dans un poil

Traitement
Cromatiton (Eurax*) 2x/j, crème à l’ivermectine

6 pensées sur “DEMODECIDOSE : la demodecidose”

  1. On distingue classiquement la démodécidose de la rosacée par la résistance aux cyclines à 100mg, ce qui apparemment n’a pas été le cas chez vous puisque les cyclines à cette dose ont été efficaces. Il faudrait voir avec votre dermatologue s’il est opportun de les réessayer à cette dose?

  2. Bonjour docteur,
    J’ai des boutons sur le visage et le medecin m’a dit que j’ai une rosacée. Ce que j’ai remarqué c’est que ma peau n’est rouge que dans les parties de mon visage ou j’ai régulièrement des poussés de boutons (pas de flushs ou de rougeurs persistantes). Pensez-vous que c’est plutôt une démodécidose dont je souffre ? Est-ce que les medecins pensent automatiquement a la démodécidose ou il faut leur en parler ?
    Merci pour votre retour.

Posez une question au dermatologue