ERYTHRODERMIE : l’erythrodermie

Erythrodermie


Atteinte de la quasi totalité du tégument : erythème, oedeme, squames…
Retentissement général Le malade se plaint d’avoir froid, rien ne peut le réchauffer. Le prurit est variable.

Histologie (le dermatologue prélève un petit morceau de peau sous anesthésie locale et l’envoie en analyse à un confrère anatomopathologiste qui l’examine au microscope)
Recherche d’une etiologie :
– Sang : lymphome, leucemie…
– Infection : gale
– Dermato : eczema, psoriasis, lichen, ichtyose…
– Iatrogene : penicilline, AINS…

De la cause : le traitement dépendra de l’’étiologie, à rechercher parmi : les eczémas, le psoriasis, les toxidermies (arsenic ou mercure, pénicilline, barbituriques), les dermo-hémopathies et les lymphomes, le lichen et l’ichtyose, les parasitoses, en particulier la gale, enfin très rarement le pemphigus foliacé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.