FAIRE POUSSER SES CHEVEUX : comment faire pousser les cheveux qui tombent?

Faire pousser ses cheveux

La chute de cheveux est un problème angoissant pour lequel on aimerait une solution efficace et faire pousser rapidement les cheveux

Faire pousser les cheveux
Faire pousser ses cheveux…

Il faut cependant savoir que les cheveux restent accrochés à leur bulbe jusqu’à 3 mois après leur mort : les cheveux qui tombent aujourd’hui peuvent donc être morts depuis longtemps

De même, les cheveux ne poussent que d’un centimètre par mois en moyenne

Tout est donc assez lent dans le domaine de la chute des cheveux.

Avant tout il faut savoir de quel type de chute de cheveux vous souffrez, pour cela il faut impérativement consulter un médecin

La consultation du médecin

Examens du médecin

Le médecin va tout d’abord demander vos antécédents ( les maladies ou interventions chirurgicales que vous avez subies, les traitements que vous prenez).

Ensuite il fera le point avec vous sur les problèmes que vous présentez (date de début, durée, signes d’accompagnement… )
Le médecin inspectera notamment l’aspect des cheveux, la densité de la chevelure, l’aspect du cuir chevelu et chez la femme
il recherchera des signes d’hyperandrogénie (hirsutisme, acné de la femme… )
Il pourra demander ou pratiquer des examens : test de traction (le médecin pince des cheveux entre le pouce et l’index afin de déterminer si les cheveux viennent en tirant légèrement), il peut s’aider de la dermoscopie pour affiner son diagnostic, voire d’un Trichogramme
(on prend quelques cheveux dans différentes zones du cuir chevelu et on les observe au microscope) voire un Phototrichogramme et souvent une prise de sang

>>> en savoir plus sur les examens du médecin en cas de chute de cheveux
 

Le médecin envisagera les différents diagnostics en cas de perte de cheveu

On peut citer parmi ceux-ci :

Les chutes de cheveux

L’alopécie androgénétique ou CALVITIE

La pelade

Lorsque le diagnostic sera posé, le médecin vous proposera un traitement adapté à suivre attentivement.

Faire pousser les cheveux

Traitements du médecin

Seuls quelques traitements ont fait la preuve scientifique de leur efficacité. Ce sont ces traitements que proposera le médecin, en les adaptant au type de chute de cheveux dont vous souffrez

Traitements disponibles dans ordonnance pour faire pousser les cheveux

Les délais de rendez-vous chez les dermatologues s’allongent d’année en année.

Cependant, ne vous improvisez surtout pas médecin! Consultez votre médecin traitant avant toute chose.

En attendant votre rendez-vous chez le médecin et/ou le dermatologue et le diagnostic de la cause de votre chute de cheveux, vous pouvez tenter de faire pousser les cheveux de différentes manières et avec des produits disponibles sans ordonnance : on trouve dans les pharmacies sur Internet ou plutôt dans sa pharmacie des produits autorisés en accès direct par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament pour soulager les démangeaisons. Il faut être très prudent avant d’utiliser des produits pour faire pousser les cheveux et bien demander conseil à son pharmacien (risque d’allergie de peau, d’aggravation de sa maladie de peau, risque en cas de grossesse ou d’allaitement… ).

  • LOTION POUR FAIRE POUSSER LES CHEVEUX

    On trouve dorénavant le minoxidil en vente libre, seulement sous sa forme à 2 % : ALOPEXY 2 %, MINOXIDIL 2%, UNIPEXIL 2%

  • Médicament pour faire pousser les cheveux

    On trouve sur Internet ou dans sa pharmacie, autorisés en accès direct par l’Agence Nationale de Sécurité des nutriments et vitamines pour faire pousser les cheveux sans ordonnance dans les pharmacies.Il faut être très prudent avant d’utiliser un médicament et bien demander conseil à son pharmacien pour savoir si l’on peut prendre le médicament dans son cas (risques d’effets secondaires, d’interactions avec d’autres médicaments, risque en cas de grossesse ou d’allaitement… ) :

  • cystéine + methionine : Lobamine cysteine
  • cystine + vitamine B6 : Cystine B6

Et le régime alimentaire!

Les cheveux ont besoin pour pousser :

d’acides aminés soufrés,

la méthionine et la cystine, qui sont les composés permettant de synthétiser la kératine ; la méthionine est site acide aminé essentiel car il ne peut etre synthétiqé par l’organisme, il doit donc être apporté par l’alimentation. La cystéine est métabolisée à partir de la méthionine. On les trouve dans des sources animales (les poissons, les fromages, la viande et le jaune d’œuf) et dans une moindre proportion, végétales (oléagineux tels les cacahuetes, les amandes et les pistaches, les lentilles et les haricots, mais aussi le soja).

Du fer

qui permet la synthèse de l’hemoglobine, joue un rôle important dans l’oxygenation du bulbe : contrairement à une idée reçue il n’est pas si fréquent dans les épinards mais plutot dans les protéines d’origine animale (boudin, foie, jaune d’oeuf, viandes rouges, coquillages et moules). Les végétaux là encore en apportent des proportions moindres (persil, soja, cacao… ). Notez que l’absorption du fer est facilité par la vitamine C : un jus d’orange pris au cours d’un repas, multiplie par trois l’absorption du fer contenu dans les aliments pris au ours du même repas. En revanche le thé limite son absorption.

Les vitamines B

qui participent à la transformation de la méthionine en cysteine, à l’oxygénation du bulbe… : origines animales (foie, poissons gras, viandes blanches y compris les volailles, jaune d’oeuf) et pour une fois autant présentes dans le monde végétal (céréales, champignons, lentilles, soja, chou fleur… )

Posez une question au dermatologue