CANDIDOSE BUCCALE : la mycose de la bouche

Candidose de la bouche

Candidose profuse de la bouche et des levres

Les candidoses sont le plus souvent dues à Candida Albicans, levure vivant  » normalement  » en bon équilibre avec l’’organisme dans le tube digestif et les muqueuses génitales.

La mycose de la bouche prend généralement deux formes : une forme de mycose située à l’extérieur de la bouche, au coin des lèvres (la perlèche) et une forme de mycose située dans la bouche, le muguet

Formes de candidoses de la bouche

Le muguet

Le muguet est une mycose de l’interieur de la bouche caractérisée par une rougeur de la muqueuse de la bouche, recouverte de lésions blanchâtres dans la bouche, semblables a du lait caillé. Le muguet peut s’accompagner de brulures, de perte de gout, d’un gout de fer dans la bouche

Muguet
Muguet

Voir la fiche sur le muguet

La perlèche

Voir l’article fissure du coin des lèvres

Perleche : peau sèche au coin des lèvres
Perleche : peau sèche au coin des lèvres

Forme grave, la candidose buccale de l’adulte ou muguet de l’adulte

Souvent liée à une immunodépression, une candidose digestive…

Candidose de la bouche
Candidose de la bouche

Langue noire

Voir l’article langue noire

Langue noire
Langue noire

Langue rouge

Langue rouge

Langue blanche

Langue blanche, candidose

 

Traitement de la candidose buccale

Lutte contre les facteurs favorisants

Lutte contre la sécheresse buccale, une dyskinésie œsophagienne, une inflammation chronique des muqueuses, une colopathie, un diabète, un traitement par anti-acides

Bains de bouche avec une demi cuilleree a cafe de bicarbonate de sodium dans un petit verre d’eau pour désacidifier la bouche

Traitement chez l’adulte immunocompétent

Antifongiques locaux durant 1 à 3 semaines :

  • nystatine (Mycostatine®) comprimés gynécologiques à 100 000 UI à sucer, 4 à 6 cp/j ;
  • amphotéricine B (Fungizone®) suspension orale, quatre cuillères à café en 2 à 3 prises (1,5 à 2 g/j) ;
  • miconazole (Daktarin®), gel buccal, deux cuillères-mesure quatre fois par jour.

Dans tous les cas, les antifongiques doivent être pris à distance des repas et des boissons et maintenus le plus longtemps possible en contact avec la muqueuse (quelques minutes au moins) avant d’être avalés.

La prise simultanée de laxatifs, d’huile de paraffine ou d’accélérateurs du transit est contre-indiquée.

Leur tolérance est bonne à part quelques troubles digestifs (1% des cas) et sensation de brûlure ou de troubles du gout avec le miconazole (Daktarin®). La prise d’anticoagulants anti-vitamine K ou de sulfamides hypoglycémiants est déconseillée avec le Daktarin® qui peut en potentialiser les effets.

Leur principal inconvénient est leur mauvais goût…

Traitement oral

Il a pour but de désinfecter le tube digestif :

  • Mycostatine® (8 à 12 cp/j en 3 à 4 prises),
  • Fungizone® (6 à 8 capsules en 3 à 4 prises),
  • Daktarin® (8 cp/j en 3 à 4 prises).

Traitement de l’adulte immunodéprimé

On associe alors un traitement par comprimés au traitement local et il est souvent nécessaire d’effectuer des traitements préventifs des récidives, au moyen de médicaments tels que Nizoral®, Triflucan® ou Sporanox®

Traitement du bébé et de l’enfant (muguet)

Chez l’enfant et le bébé, le traitement peut être :

  • Mycostatine® suspension buvable, 5 à 30 doses par jour pour les bébés et 10 à 40 doses par jour pour les enfants, réparties en quatre prises par jour ;
  • Fungizone® suspension, 1 cuillère à café/10 kg/24 h en 2 à 3 prises (50 mg/kg/j) ;
  • Daktarin® gel buccal, 1 cuillère mesure (2,5 ml) quatre fois par jour.

Perlèche

Voir l’article fissure au coin des lèvres

Autres candidoses distinctes de la candidose de la bouche :


Les atteintes génitales, chez l’’homme comme la femme sur les muqueuses, elles sont généralement rouges et avec un enduit blanc et brûlent ou démangent. Leur découverte nécessite un traitement du (des) partenaire(s). Voir mycose du sexe et mycose vaginale

L’’atteinte des plis, qui sont rouges vernissés et luisants rougeurs entre les cuisses

Atteinte des ongles, donnant souvent en plus de l’’atteinte de l’ongle proprement dit, une irritation sur son pourtour. Voir mycose des ongles

Posez une question au dermatologue (pas d'avis médical)