EPILATION LASER : l’épilation au laser

Epilation laser

Epilation laser dermatologue / Prix epilation laser / risques epilation laser / Points clés / Questions fréquentes / Et pour aller plus loin

Epilation au laser
Epilation laser des jambes

L’épilation laser a eu 20 ans en 2016. C’est une technique qui est bien connue des dermatologues. Il faut noter que l’épilation au laser se démocratise et prend une place de plus en plus importante parmi les soins d’épilation.
En effet, la technique d’épilation au laser est moins douloureuse que l’épilation électrique et contrairement à cette dernière, l’épilation au laser permet de traiter de grandes surfaces (torse, dos, jambes… ).

Qu’est-ce qu’un laser?

Le mot LASER est l’acronyme de Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation, qu’on peut traduire par amplification lumineuse par émission stimulée de radiations.

Le laser émet un faisceau de photons de meme longueur d’onde.

Comment fonctionne l’épilation laser?

Le faisceau émis par le laser épilation se situe dans le proche infrarouge, entre 700 et 1200 nm. Cette longueur d’onde est absorbée plus particulièrement par la couleur noire ce qui produit un échauffement sélectif de la zone colorée en noir

Ainsi au niveau de la peau, les photons sont absorbées par la mélanine (le pigment des poils et de la peau) et la detruisent en la chauffant. On appelle cela la photothermolyse selective.

Les lasers epilation delivrent des photons ayant une longueur d’onde repondant a ces criteres.

On dispose de plusieurs types de lasers. Le laser Alexandrite (755nm) peut traiter des poils moyennement pigmentés mais pénetre peu profondément.

Le laser Yag (1064nm) pénetre plus profondément, ce qui protège un peu les peaux mates, mais il ne détruit que des poils fortement pigmentés.

Entre ces deux extrêmes, on peut citer le laser diode (810nm) qui est un peu un compromis

Pour les poils difficiles à traiter comme par exemple des poils profonds et fins, il peut être intéressant d’utiliser successivement 2 longueurs d’ondes différentes par exemple un laser Yag (effet profondeur) suivi d’un laser Alexandrite (effet absorption).

Le fonctionnement du laser epilation repose sur la destruction du pigment des poils (la mélanine).

L’épilation au laser est donc efficace surtout sur les poils foncés et les poils en phase de pousse, car ces derniers produisent beaucoup de mélanine.

L’epilation laser detruisant en priorite les poils qui sont en phase de pousse et ceux-ci ne representant qu’en moyenne 15-20% des poils, on considere que seuls environ 15 a 20% des poils sont detruits apres une seance d’epilation laser

Il faut donc realiser plusieurs seances (en moyenne entre 4 et 8 seances) pour espérer epiler toute la zone et il faut espacer les seances de 2 a 4 semaines en moyenne pour obtenir un nouveau contingent de poils en phase de pousse.

De plus, l’épilation au laser doit être utilisée avec prudence sur les peaux pigmentées car elles contiennent beaucoup de mélanine. Il y a alors un risque de destruction de la mélanine de la peau et de création de taches blanches parfois irréversible par le laser épilation

Donc l’idéal pour l’épilation laser est une peau claire avec des poils noirs

L’epilation laser est-elle définitive?

On considère que l’épilation laser est une technique d’ epilation definitive puisque le laser détruit définitivement le poil.

Cependant, au terme d’epilation definitive, on prefere celui d’epilation de longue duree : en effet, il est toujours possible que sous l’influence de facteurs divers (hormonaux notamment), des duvets adjacents aux poils détruits, se mettent a devenir plus epais et fonces. On considere donc que l’epilation laser est definitive mais que le resultat sur la zone de poils est plutot de longue duree : il peut toujours exister une resurgence de poils noirs dans la zone epilee.

Pourquoi l’épilation laser doit-elle etre realisee par un medecin ?

Le maniement du laser en France doit etre effectue par un docteur en medecine, formé pour ce type de geste.

epilation laser dermatologue
Dermatologue effectuant une épilation laser

Il s’agit en effet d’un acte non dénué de risques qui doit etre realise par un operateur entraine. Il existe effectivement des risques de brulure (voir les effets secondaires de l’epilation laser).

De plus, il est important de ne pas passer a cote d’une pathologie hormonale par exemple, provoquant une pousse des poils et seul un medecin peut realiser ce bilan.

Plus de détails dans l’article epilation laser par un dermatologue

Quel est le prix de l’epilation laser ?

Voir Tarif de l’épilation laser

Risques de l’épilation laser :

Voir risques de l’épilation laser

Dans quels cas est-ce que l’épilation laser ne fonctionne pas?

Les poils blonds ou blancs et les duvets

car ils ne contiennent pas ou peu de mélanine, qui est la cible du laser

Certaines zones du corps

Dans l’article « trop de poils » sont détaillés les deux facteurs majeurs de développement des poils, la génétique et les hormones

Les zones sous dépendance génétique

avant-bras ou les cuisses car ils ont une composante génétique

Les zones soumises à la pousse de nouveaux poils

se regarnissent en poils après l’épilation laser.

Il peut s’agir :

  • de zones dans lesquelles de nouveaux poils apparaissent spontanément (comme par exemple le dos chez l’homme, sur lequel apparaissent de nouveaux poils jusqu’à la cinquantaine)
  • de zones soumises à une stimulation hormonale comme la barbe chez la femme. Si la stimulation hormonale n’est pas traitée, il est possible de voir apparaitre de nouveaux poils apres l’épilation laser. Il s’agit en fait de duvets qui n’ont pas été détruits par le laser épilation et qui sous la stimulation hormonale vont devenir de véritables poils noirs.

Dans ces zones, il est alors souvent utile de réaliser des séances d’épilation laser d’entretien tous les 6 mois – 1 an.

La stimulation paradoxale

On peut observer des phénomènes de « repousse paradoxale » des poils, notamment du duvet après une épilation au laser ou à la lampe à lumière intense pulsée, notamment en périphérie de la zone épilée. Cette repousse paradoxale se verrait plus dans les populations fortement poilues comme celles du pourtour méditerranéen par exemple

C’est le développement de la pilosité après épilation laser.

On parle aussi de stimulation paradoxale quand on développe le duvet d’une zone en voulant traiter quelques poils foncés inesthétiques par exemple au niveau du dos.

D’une façon générale, ces stimulations paradoxales sont souvent situées sur des zones hormono-dépendantes, sur des zones de pilosité mixte, poils terminaux et duvet : les pommettes, la face antérieure du cou, le bas des pattes de cheveux, les mamelons, les seins ou les épaules.

Au total, on estime que le pourcentage de personnes résistant à l’épilation laser est d’environ 5%.

Contre-indications à l’épilation au laser :

Les contre indications principales sont :

  • troubles de coagulation,
  • troubles de la cicatrisation,
  • infection bactérienne (impetigo, acné… ) ou virale (herpes… ) en cours. En cas d’antécédent d’herpes labial (bouton de fièvre) ou d’herpes génital, le médecin peut prescrire un traitement anti herpes à prendre par comprimés ou appliquer en creme quelques jours avant et après la séance de laser
  • diabète déséquilibré,
  • epilation à la cire, pince ou crème dépilatoire dans les 2 semaines qui précèdent (l’épilation laser serait alors moins efficace).
  • décoloration pour la meme raison
  • maquillage permanent (risque de faire virer la couleur des pigments lors de l’impact laser : le rouge vire au noir… / risque de bruler un maquillage noir) . Il vaut mieux éviter les impacts laser dans cette zone
  • trouble hormonal
  • peaux bronzées naturellement ou artificiellement : il est recommandé d’éviter toute exposition solaire 2 à 3 mois avant la séance pour un traitement par laser alexandrite, 1 mois pour un traitement par laser Yag. Il ne faut pas traiter non plus les personnes ayant appliquées un bronzage artificiel ou ayant pris des activateurs de bronzage
  • l’epilation au laser est contre-indiquée chez l’enfant
  • l’épilation par laser est contre-indiquée dans certaines maladies de la peau sensibles aux ultra-violets et à la lumière du soleil, appelées photo-dermatoses (allergie au soleil). L’épilation laser est aussi contre-indiquée en cas de prise de médicaments photosensibilisants.
  • par principe on ne pratique pas l’épilation laser chez la femme enceinte, notamment en raison de l’afflux hormonal qui pourrait contrecarrer l’effet du laser sur les poils. Il n’y a donc à priori pas d’ effet néfaste du laser sur le foetus pendant la grossesse : aucune malformation ou anomalie du foetus ou du bébé n’a été rapportée dans la littérature médicale. Si vous vous découvrez enceinte en cours d’épilation laser, il n’y a donc pas de danger pour le bébé, mais on arretera les séances par principe. Le fait d’arrêter temporairement ne semble pas faire perdre le bénéfice des traitements antérieurs.
  • l’épilation au laser utilise parfois une technique de refroidissement de la zone traitée afin notamment de diminuer la douleur des impacts. Les maladies de peau déclenchées par le froid comme l'<a  » href= »http://www.dermatonet.com/fiche-dermatonet-urticaire.htm » target= »_blank »>urticaire au froid par exemple, constituent donc une contre-indication à l’épilation laser.

A quel âge peut-on commencer l’épilation laser?

voir l’article quel age pour l’épilation définitive?

Combien de séances faut-il prévoir pour être épilé(e)?

Voir l’article combien de séances d’épilation laser

Quel espacement entre les séances de laser?

On essaie de réaliser la séance lors de la repousse des poils (phase anagène) car le poil y est riche en pigment

pour l’épilation du corps

un espacement de 6 semaines à 3 mois

pour l’epilation du visage,

on peut réduire un peu le délai à un mois en moyenne mais il est souvent judicieux d’attendre un peu plus, notamment entre la 2eme et la 3eme séance

Quelles sont les zones dans lesquelles l’épilation laser fonctionne le mieux?

Les zones répondant le mieux sont celles qui sont le plus pourvues en poils noirs:

Comment se passe une séance d’épilation laser ?

Voir l’article l’épilation laser comment ça se passe?

Faut-il un traitement d’entretien après plusieurs séances d’épilation laser?

Après une épilation laser, peuvent persister quelques duvets voire quelques poils fins.

Ces duvets ne sont pas toujours stables et peuvent redevenir de gros poils noirs surtout s’il y a une stimulation hormonale ou une reprise des épilations à la cire, la pince…

Pour les finitions du traitement, il est donc parfois nécessaire de réaliser :

– soit 2 à 4 séances d’épilation électrique à 3 mois d’intervalle sur les petites zones faciles à anesthésier (menton, levre… );

– soit des séances d’épilation laser « d’entretien », 1 à 2 fois par an

Points clés :

  • On parle plus volontiers d’épilation de longue durée que d’épilation définitive car même si le poil est définitivement détruit, d’autres poils peuvent apparaitre
  • L’epilation laser fonctionne mieux sur les poils foncés
  • Il faut compter en moyenne 4 à 8 séances pour obtenir une épilation de la majorité des poils de la zone concernée
  • Le soleil est une contre-indication avant (peau bronzée) et après l’épilation laser (risque de taches)
  • Certains lasers permettent d’épiler les peaux noires


Questions fréquentes

Pourquoi ne doit-on pas être bronzé pour se faire épiler au laser ?

Le laser vise et détruit la mélanine des poils. Lorsque la peau est bronzée, elle se charge en mélanine. Du coup, le laser est absorbé par la peau et cela peut engendrer des brulures

– Les esthéticiennes font-elles du laser ?

Le laser est un instrument médical réservé aux médecins. Les esthéticiennes n’ont donc pas le droit de pratiquer du laser

– les peaux noires peuvent elles etre épilées au laser?

Voir épilation laser des peaux noires et mates

Quelles sont les précautions à prendre avant la séance d’épilation laser ?

– Il ne faut pas être bronzé(e)
– Arrêter toute épilation à la cire, la crème, la pince à épiler dans les 2 à 3 mois qui précèdent l’épilation laser
– Raser la zone à traiter au laser environ 24 à 48h avant la séance.
– Si vous avez de l’herpes (herpes génital pour l’épilation du maillot, bouton de fièvre pour l’épilation de la lèvre supérieure), il faut traiter l’éruption au moins deux semaines avant la séance d’épilation laser. Sinon, il convient de reporter la séance.
– Sur certaines zones sensibles, il est possible d’appliquer une crème anésthésiante environ 1h avant la séance.

– Je suis mineure. Puis je faire du laser ?

Il est tout fait possible de faire du laser lorsqu’on est mineur si l’on a une autorisation parentale. Cependant, le laser epilation est réservé aux personnes qui ont passé l’adolescence, car à cette période, les changements hormonaux peuvent contrecarrer l’effet du laser.

Il est aussi logique, pour une épilation définitive, d’attendre que la pilosité ait fini de se développer et soit stable, soit chez la jeune femme entre 20 à 25 ans.

-Est ce que l’épilation laser peut etre un échec?

10% des patients ne répondent pas au laser et dans certains cas, rares, l’épilation n’est pas définitive. Certaines zones sont plus à risque d’échec : dos chez l’homme, avant bras…

– Dois-je passer par mon généraliste pour me faire épiler au laser par le dermatologue?

L’acte laser étant un acte esthétique non pris en charge par la Sécurité Sociale, il n’est pas nécessaire de respecter le parcours de soins qui permet d’être mieux remboursé

– Pourquoi doit on se raser avant une séance laser ?

Si le poil est rasé, alors la seule cible accessible au laser est la partie du poil à détruire, celle du bulbe. Toute l’énergie est donc concentrée sur la zone à détruire. La séance est plus efficace. De même, le laser ne va pas bruler de poil à l’extérieur de la peau et risquer de chauffer la peau sous le poil par la brulure.

– Puis je m’épiler à la cire alors que je me fais épiler au laser?

L’épilation à la cire n’est pas indiquée pendant un traitement laser (il faut couper ou raser les poils entre les séances). De même, il faut respecter un arret de l’épilation à la cire depuis au moins 1 mois et demi avant la première séance laser.

– Peut on décolorer ses poils avant le laser ?

Si vous craignez de couper ou de raser les poils, par exemple sur la levre supérieure, vous pouvez les décolorer au moins 1 mois avant la première séance laser.

– Peut on épiler la barbe chez l’homme ?

Il est possible chez l’homme d’épiler la barbe au laser, notamment en cas de folliculites de la base du cou.

– Ado et épilation laser

La puberté est une période de modifications hormonales importantes pouvant annuler l’effet de l’épilation laser (repousse sous l’effet des hormones). On préfère donc attendre que l’adolescence soit finie avant d’envisager une épilation laser

– Epilation des sourcils au laser

On peut épiler les sourcils au laser, meme si ce soin est un peu difficile (les sourcils sortent très en biais de la peau et il faut donc etre prudent de ne pas les épiler trop). Les yeux sont protégés par des coquilles en métal et non des lunettes.

– Le laser traverse-t-il la peau ?

Le faisceau laser ne traverse pas la peau et l’effet laser n’existe plus après 1 millimètre traversé dans la peau.

– Peut on se faire épiler au laser durant l’allaitement ?

On peut faire de l’épilation laser pendant l’allaitement; Par principe cependant, on évite juste d’ épiler les aréoles des seins pour éviter tout risque infectieux.

– Les poils roux peuvent être traités au laser ?

La mélanine des poils roux répond généralement moins bien au laser, on pratique donc sur les poils roux, un ou deux impacts de test afin de voir si le laser fonctionne avant de se lancer dans une épilation laser de grandes étendues. NB: le laser va atténuer aussi les taches de rousseur

– Puis-je me faire épiler la lèvre supérieure à 19 ans?

Concernant l’âge de réalisation de l’’épilation au laser, seul l’’enfance est une période de contre-indication. Le médecin déterminera cependant avec vous si vous pouvez réaliser ou non les séances d’’épilation à vôtre âge ou s’’il convient d’’attendre encore un peu. Il vous proposera peut être aussi de réaliser un bilan hormonal s’’il juge que votre pilosité peut avoir pour origine un désordre hormonal. En effet, s’il existe un désordre hormonal à l’origine de votre pilosité de la lèvre, il est probable que l’épilation laser soit un échec. Il déterminera aussi les autres contre-indications à l’’epilation au laser (prise de certains médicaments, maladies de peau…).
S’’il juge que l’épilation au laser peut vous apporter un bénéfice, il vous expliquera le déroulement des séances. Sachez d’’ores et déjà que l’’épilation au laser nécessite de raser la zone à traiter avant les séances, qu’elle peut être douloureuse et requérir l’utilisation de crème anesthésiante, qu’elle laisse généralement des traces rouges s’’estompant en quelques jours et qu’une seule séance n’est pas suffisante pour obtenir un résultat sur l’ensemble des poils de la zone traitée : il faut compter en général entre 5 et 8 séances espacées de 2 à 4 semaines pour que la majorité des poils soient épilés. Enfin, le médecin vous établira un devis pour l’ensemble des séances prévues.

– L’epilation laser est-elle douloureuse?

Lors des impacts laser, on ressent une sensation de picotement et de brûlure légère (un peu comme des coups d’élastique). Pour les zones les plus sensibles on peut utiliser une crème anesthésiante avant la séance.

De plus, la plupart des lasers ont des systèmes diminuant la sensation de douleur, par le froid, l’aspiration de la peau

Dans les minutes qui suivent les impacts laser, on a un peu l’impression d’avoir un coup de soleil pendant une ou deux journées (la peau est un peu rouge et gonflée).

– L’epilation laser est-elle vraiment definitive?

A ce terme on prefere celui d’epilation de longue duree car s’il apparait que le poil touche par le laser est detruit, il est toujours possible que d’autres poils non touches (duvet, poils clairs… ) se mettent a devenir fonces (sous le coup d’une stimulation hormonale par exemple).

– Quelles sont les solutions proposées pour l’épilation définitive ?

Plusieurs techniques permettent de detruire le poil de facon durable. Parmi celles-ci, les plus connues et les plus pratiquées aujourd’hui sont le laser et la lumiere pulsee.
Le laser est un faisceau de photons de meme longueur d’onde. Certaines longueurs d’onde sont absorbées par la mélanine (le pigment des poils et de la peau) et la detruisent en la chauffant. On appelle cela la « photothermolyse selective ». Les lasers utilises pour detruire le poil delivrent des photons ayant une longueur d’onde repondant a ces criteres et les lampes à lumière intense pulsée diffusent des photons de differentes longueurs d’onde, dont certains ont ces proprietes.

– Par qui se faire épiler au laser ? Tous les dermatologues la pratiquent-ils ?

L’epilation au laser est un acte médical qui doit être pratiqué par un médecin. Si tous les dermatologues ne la pratiquent pas, de nombreux dermatologues, en tant que spécialistes de la peau et des phanères (ongles, cheveux et poils), pratiquent cette technique.

-Combien coûte une séance d’épilation laser ?

Les tarifs des séances sont fixés librement par les praticiens. Ils sont donc variables d’un cabinet à l’autre et d’une ville à l’autre. Ils sont aussi calculés en fonction de la surface de la zone à traiter et il est donc impossible de donner le prix indicatif d’une séance. Les praticiens réalisent en général des devis estimatifs qu’ils remettent à leurs patients pour que ces derniers puissent

– Faut-il faire des examens avant une épilation laser?

Le médecin décidera de réaliser un bilan hormonal devant un tableau d’’hirsutisme (trop de poils) chez une femme, en particulier s’’il existe d’autres signes en faveur d’’une anomalie hormonale (troubles des règles, perte des cheveux, voix rauque, acné… …). Ce bilan (prise de sang et échographie des ovaires) devra être envisagé avant de recourir aux techniques d’épilation, de type epilation laser ou epilation a la lampe à lumière intense pulsée

– Tout le monde peut-il se faire épiler au laser ? Y-a-t-il des recommandations particulières ?

Le laser épilation ayant pour propriété de détruire la mélanine, il est existe donc des cas où l’épilation au laser n’est pas dénuée de risques : les peaux mates et les peaux noires, ou les zones de peau pigmentée ( c’est le cas de la peau du sexe pour l’épilation du maillot par exemple). Dans ces situations, le laser épilation risque de créer des taches claires. Pour la même raison (risque de survenue de taches claires après l’épilation laser), on évite de pratiquer une épilation laser sur une peau bronzée. De plus, on recommande d’éviter toute exposition solaire de la zone traitée par épilation laser pendant au moins deux semaines afin d’éviter la survenue de taches foncées. Enfin, on évite généralement de pratiquer une épilation au laser sur une zone de peau présentant une anomalie, ou un grain de beauté par exemple. La décision de pratiquer l’épilation laser sur ce type de lésion est prise par le médecin.

– L’épilation laser est-elle recommandée ou déconseillée sur certaines parties du corps ?

Les zones pigmentées sont plus à risque que les autres pour les raisons précédemment exposées. Il existe des zones où l’épilation laser donne généralement de meilleurs résultats que d’autres, notamment les aisselles ou les jambes. A l’inverse, il existe des cas de résistance à l’épilation laser : les poils blonds ou blancs et les duvets sont résistants à l’épilation laser, ainsi que certaines zones comme les avant-bras ou les cuisses peuvent être plus difficiles à épiler, et enfin, les zones soumises à la pousse de nouveaux poils se regarnissent en poils après l’épilation laser, il s’agit notamment du dos chez l’homme ou de la barbe chez la femme s’il existe un problème hormonal sous jacent non résolu, qui stimule la repousse des poils.

– Pourquoi faut-il éviter le soleil?

L’épilation au laser est le plus souvent réalisée en hiver car la peau ne doit pas être bronzée ni voir le soleil pendant plusieurs semaines pour éviter les cicatrices. L’épilation au laser nécessite de raser la zone à traiter avant la séance. Afin de diminuer la douleur des impacts du laser, on utilise généralement une technique de refroidissement, voire l’application d’une crème anesthésiante sur la zone à traiter avant la séance.

-Quelle est la différence avec l’’épilation à la lumière pulsée ?

L’épilation à la lumière pulsée est réalisée au moyen d’une lampe flash qui dispense de la lumière intense pulsée (en anglais Intense Pulsed Light :IPL). La « lampe flash » n’est donc pas à proprement parler un laser. Le principe de destruction du poil par la lampe flash est cependant comparable à celui de l’épilation laser : le fonctionnement de la lumière pulsée repose sur la destruction du pigment des poils (la mélanine). L’épilation à la lampe à lumière intense pulsée est donc elle aussi efficace surtout sur les poils foncés et les poils en phase de pousse, car ces derniers produisent beaucoup de mélanine. L’épilation à la lampe à lumière intense pulsée doit donc elle aussi être utilisée avec prudence sur les peaux pigmentées car elles contiennent beaucoup de mélanine. De même, elle est contre-indiquée sur les peaux bronzées. Les lampes flash ont donc sensiblement les mêmes contre-indications que les lasers.

Cependant, le laser produit une lumière monochromatique plus puissante tandis que les lampes flashes pulsées produisent une lumière blanche filtrée souvent entre 550 et 950 nm, un peu moins puissante et performante.

– Que penser des « épilateurs laser » ou lampes flash en vente sur internet?

Il ne s’agit pas à proprement parler de lasers mais de lampes flash, notamment en France, qu’on trouve autour de 1000 euros pour les plus « professionnels »

Ces appareils ont

  • des puissances bien inférieures aux lasers des médecins: le nombre de séance est donc augmenté et ils n’épilent que les plus gros poils
  • ils ne possèdent pas de systeme anti douleur (refroidissement, aspiration… )
  • leur surface d’impact est très petite de l’ordre de quelques cm², il faut donc beaucoup d’impacts et ils sont lents donc cela dure longtemps
  • il nécessitent de bien protéger ses yeux et ceux des personnes qui sont autour

Ils sont donc d’utilisation lente et un peu fastidieuse (donc plutot réservés à des petites zones comme les aisselles) mais peuvent constituer un appoint dans l’arsenal anti poils! Cependant, les lasers médicaux donnent de meilleurs résultats et plus rapidement.

Interview du Dr Dupin Capeyron, Talence
Les lasers épilation

Ces lasers permettent le traitement de l’hirsutisme , de l’hypertrichose , des folliculites et bien sûr épilation esthétique.

– Quelle est leur longueur d’onde ?

Alexandrite 755 nm
Diode 800nm
Nd yag Qswitched 1064nm
lampes pulsées filtrées : emission entre 550 et 1000nm

-Quelle est la cible de ce type de laser ?

La cible du laser épilation est la mélanine située dans la tige pilaire et le bulbe du poil.

– Quels sont les effets tissulaires du laser épilation ?

Ils agissent par destruction du poil : ils ont un effet sur le poil en phase anagène (phase de croissance du poil) en raison de la forte production de mélanine par ce dernier.
Conséquences : les poils , au fil des séances, repoussent plus lentement , plus fins , et leur nombre se réduit. La peau retrouve un toucher lisse tout particulièrement visible sur des zones avec poils denses, épais et folliculites à répétition .

-Le laser épilation permet-il de traiter toutes les zones pileuses ?

On peut traiter toutes les zones pileuses avec des résultats plus lents et parfois décevants sur les avant bras et les cuisses . On peut observer une repousse paradoxale chez la femme de type méditeranéen qui présente un duvet long et fin au niveau des joues necessitant des fluences fortes .

– Quels sont les effets secondaires ?

Il existe trois types d’effets secondaires du laser épilation :

  • immédiats : érythème et œdème peri pilaires

  • retardés : éjection des poils « brûlés ».

  • tardifs : hyperchromie et achromie habituellement reversibles .On note une douleur lors du traitement et un érythème (rougeur).

-Combien de séances d’épilation faut-il prévoir ?

la séance s’effectue sur un poil rasé et sur une peau non bronzée. 5 à 7 séances sont nécessaires en moyenne pour obtenir une épilation longue durée voire définitive . Au début elles sont espacées de 4 à 8 semaines selon la localisation puis elles suivent le rythme de la repousse avec un délai croissant entre les séances .

– Quelles sont les contre indications du laser épilation ?

  • l’enfant

  • la peau pigmentée noire et bronzée en raison de la compétition entre la mélanine du poil et celle de l’épiderme

  • les poils blancs et blonds

  • la prise de médicaments photosensibilisants et les maladies photosensibles

  • la présence de nombreux naevus

  • l’urticaire au froid

-Quelles sont les précautions à prendre en cas d’épilation au laser ?

Il est impératif de ne pas s’exposer au soleil les 2 semaines suivant la séance.

– Une remarque ? une conclusion ?

Le duvet reste difficile à traiter
On relève environ 5% de non répondeurs pouvant nécessiter un changement de laser .

En conclusion : le laser épilation est une technique très satisfaisante , un peu douloureuse malgré le refroidissement des lasers, et d’autant plus efficace que le poil est noir et la peau blanche . 

 

Et pour aller plus loin…

Vidéo de dermatoinfo :

Fiche d’information de la Société Française de Dermatologique sur l’épilation au laser

2 pensées sur “EPILATION LASER : l’épilation au laser”

  1. Bonjour,
    je voulais savoir s il existait un laser yag pour peau noire? J ai regardé sur internet je n ai trouvé aucun appareil. Je ne veux pas aller dans un institut car c est cher, je veux le traiter chez moi

  2. Les lasers sont des dispositifs d’usage strictement réservé aux médecins. Je vous conseille de vous faire épiler par un médecin disposant d’un Nd YAG car il y a un risque de brulure accru sur peau noire

Posez une question au dermatologue