FOLLICULITE : une infection du poil, soigner et se débarrasser de la folliculite

Folliculite

Folliculite

La folliculite est une inflammation  » bénigne  » du poil. Elle peut donc survenir en de nombreux endroits poilus : visage (barbe), paupières (orgelet), cou, cuisses, cuir chevelu…, dos

Elle se manifeste le plus souvent par des pustules centrées par les poils

Folliculite : on voit le poil au milieu du bouton

La pustule folliculaire évolue vers une croûte qui tombe au bout d’environ une semaine sans laisser de cicatrice, ou évoluer vers une folliculite profonde en cs e manipulation notamment (voir furoncle).

La folliculite peut résulter d’une infection ou plus rarement être aseptique

Folliculite infectieuse

Les poils constituent un micro environnement cutané spécifiques car ils sont riches en sébum (huileux) mais pauvres en oxygène. Ils sont très favorables au développement du staphylocoque doré, qui est responsable de la majorité des infections bactériennes du poil.

L’infection du poil peut être bactérienne ou due à un champignon

Folliculite bactérienne

Folliculite à staphylocoque doré

Souvent associées à d’autres pyodermites staphylococciques : impétigo, panaris, perlèche

Elles sont favorisées par les pansements occlusifs et la macération.

Elles guérissent le plus souvent avec des antiseptiques appliqués 2 à 4 applications quotidiennes sur les lésions, pendant 10 jours, de chlorhexidine, hexamidine…

Cependant, il arrive que ces folliculites soient récidivantes : voir comment soigner le staphylocoque doré

Folliculite du cuir chevelu
Folliculite du cuir chevelu

Elle provoque des boutons dans le cuir chevelu

Folliculite de la barbe

Une forme particulière touche la barbe (sycosis), favorisées et aggravées
par le rasage mécanique (voir rougeur de la barbe après le rasage et boutons de la barbe apres rasage). On recommande soit des mousses à raser antiseptiques, soit et plutot de tondre la barbe

Folliculite de la barbe

Folliculite à Pseudomonas aeruginosa

observée parfois sous forme de petites épidémies chez les sujets utilisateurs de jacuzzi, de piscines contaminées, de combinaisons de surf ou de plongée ; grosses pustules éparpillées sur le corps et notamment le dos.

Elle nécessite des antibiotiques actifs contre le pseudomonas

Folliculite par champignon (mycose)

Dermatophytes

Folliculite dermatophytiques en macarons ou en plaques mal limitées de la barbe (sycosis dermatophytiques) notamment en cas de contact avec les bovins.
Folliculites torpides à pityrosporon (dermatophytes) sur le dos des hommes ou les jambes des femmes qui s’épilent (voir bouton après l’épilation).

Candidoses

Folliculites candidosiques douloureuses, en grain de plomb, notamment du cuir chevelu par exemple chez des héroïnomanes.

Voir candidose

Folliculites aseptiques

Par exemple la folliculite à éosinophiles

Les conseils du dermatologue :

  • Les infections des poils peuvent s’’aggraver en l’’absence de traitement adéquat (lymphangite,  » ganglions « , voire septicémie…). Lors de la survenue d’’une lésion inflammatoire, il faut donc consulter et ne pas toucher ses lésions : la majorité de ces complications surviennent en effet à cause d’une consultation trop tardive ou de la manipulation des lésions.
  • Ne pas utiliser les anti-inflammatoires (cortisone ou non stéroidiens) pour les infections cutanées car ceux-ci laissent les infections s’’aggraver sans que l’on puisse s’en rendre compte.
  • Il ne faut pas oublier d’être à jour pour le vaccin antitétanique car une plaie cutanée peut être la porte d’’entrée du tetanos

2 pensées sur “FOLLICULITE : une infection du poil, soigner et se débarrasser de la folliculite”

  1. Bsr Dr On vient de me diagnostiquer une folliculite profonde de 15 mm dans le dos.Je prend des antibiotiques.
    Je désirerai savoir comment se déroule l intervention du dermatologue afin de résorber cette folliculite.
    Je vous remercie.
    Mr Chioldi

  2. Tout dépend de l’évolution de cette infection, soit elle s’amende et il reste un kyste froid, le cas échéant, le dermatologue l’enlève sous anesthésie locale puis fait des points, soit il persiste une inflammation et la lésion ne s’est pas vidée, alors le dermatologue la vide et procède le plus souvent à un méchage qui est refait par une infirmiere en général jusqu’à guérison

Posez une question au dermatologue