LA GALE : solution contre la gale (galle)

La gale

Qu’est-ce que la gale? / Comment attrape-t-on la gale?Diagnostic de la gale (Gale au début / boutons de gale / gale profuse) / Gale de l’enfant et du bébé / Traitement de la gale / Points clés / Questions fréquentes / Et pour aller plus loin


A quoi est due la gale?

La gale est due à un parasite invisible à l’oe’œil nu, un acarien nommé sarcopte (Sa taille est de l’ordre de 0,4 mm de long). Un parasite est un organisme vivant qui a besoin d’un hote pour survivre. L’hôte du sarcopte est l’etre humain; la gale humaine est donc une maladie interhumaine ne touchant pas les animaux : elle ne provient pas des animaux et ne se transmet pas à eux.

Cependant, il existe de nombreuses espèces adaptées à l’animal d’appartement (chat, chien) et d’élevage (porc). La transmission
de ces gales animales à l’homme est possible mais exceptionnelle et en cas de contamination, on observe une guérison spontanée en l’espace de quelques jours

Voir comment on attrape la gale

Le sarcopte ne survit que quelques jours (maximum une semaine) en dehors de son hôte.

sarcopte de la gale
Sarcopte vu au microscope

Le sarcopte femelle adulte a une bonne mobilité pour des températures de 25 à 30 °C ; en dessous de 20 °C, il est immobile et meurt rapidement ; au-dessus de 55 °C, il est tué en quelques minutes.

Lors de la contamination par la gale, le sarcopte se loge sous la peau du sujet infesté et se déplace en formant de petits sillons visibles à l’œ’oeil nu (il progresse d’environ 1 à 2 mm par jour).

Le sarcopte femelle fécondé pond ses oeufs (en moyenne deux oeufs par jour et jusqu’à 5 par jour!) dans la couche superficielle de la peau durant toute sa vie, qui dure 1 à trois mois. Chaque oeuf écot dans la peau de l’hote infesté en quelques jours et la larve devient un sarcopte adulte en 2 à 3 semaines. Les jeunes adultes males et femelles remontent à la surface de la peau, s’y accouplent et la femelle fécondée repartent dans la peau pour s’y nourrir et pondre ses oeufs. La boucle est bouclée…

Sarcopte cycle
Cycle de la gale (en anglais)

Le malade atteint de gale est infesté par une à quelques dizaines de sarcoptes adultes.

Il existe une forme de gale appelée gale profuse, gale crouteuse ou gale norvégienne, ou le nombre de sarcoptes peut atteindre plusieurs centaines. Il s’agit d’une forme rare, plus fréquente chez les sujets agés ou immunodéprimés.


La dissémination de la gale est favorisée par la vie en collectivité (maisons de retraite, casernes, internats, crèches, écoles… ). Voir les modes de transmission de la gale

Diagnostic de la gale

Une gale typique est diagnostiquée sur des éléments parmi lesquels on peut citer :

  • La gale provoque des démangeaisons à prédominance nocturne
  • D’autres membres de la famille ou de l’entourage sont aussi atteints de gale
  • La gale provoque des lésions prédominant dans les espaces interdigitaux, les emmanchures antérieures des aisselles, les mamelons, le nombril, le fourreau de la verge, la face interne des cuisses). Les boutons épargnent généralement le dos, le visage et le cuir chevelu, sauf chez l’enfant et le bébé

>>> Voir l’article sur les boutons de la gale

Le diagnostic de la gale peut être particulièrement difficile puisque de nombreux signes peuvent manquer au médecin : les lésions sont très frustes, voire invisibles, c’est la « gale des gens propres ». Seule la notion de démangeaisons d’un conjoint ou dans la famille et de prédominance nocturne des démangeaisons permet alors d’y penser! Parfois ce sont juste les chancres scabieux (voir boutons de la gale) qui permettent le diagnostic tardivement… Il est donc souvent pratiqué un traitement de gale  » d’’épreuve «  chez une personne ayant des démangeaisons profuses afin d’éliminer ce diagnostic. Le médecin peut s’aider de la dermoscopie pour tenter d’apercevoir le sarcopte sous la peau, près d’un sillon

Cas particuliers

Gale de l’enfant et du bébé

La gale de l’enfant et du bébé peut aussi n’avoir comme seuls signes que les démangeaisons (chez le bébé, elles se manifestent le plus souvent par des reptations et des contorsions pour se frotter sur les draps) et des vésicules des mains et des pieds…

Voir l’article gale du bébé

Gale profuse

Elle concerne surtout les sujets agés et/ou immunodéprimés : on peut y observer une atteinte du dos chez l’adulte, voire des croutes profuses, très contagieuses. Les démangeaisons peuvent être absentes dans cette forme crouteuse.

Voir l’article gale profuse

Retentissement psychologique de la gale

Le retentissement psychologique de la gale est souvent important, pour plusieurs raisons :

Le manque de sommeil

les démangeaisons sont souvent insomniantes, ce qui retentit beaucoup sur l’équilibre psychologique du sujet atteint, par manque de sommeil,

La connotation « maladie sexuelle »

le fait qu’il s’agisse d’une maladie transmise par contacts prolongés et souvent intimes : il existe uns stigmatisation de la maladie par sa connotation « sexuelle ». Il faut rechercher le ou les partenaires, les contaminants et les contaminés… il faut prévenir son partenaire sexuel habituel en cas de tromperie…

La connotation « maladie honteuse »

Le diagnostic de « gale » retentit souvent en consultation comme une maladie honteuse ou improbable, telle que la peste

Ceci est d’autant plus difficile à porter qu’il faut souvent prévenir l’entourage proche (amis, crèche, école, collège ou lycée, familles monoparentales en cas de divorce par exemple… )

Traitement de la gale :

On ne guérit pas spontanément de la gale. Le traitement de la gale commune doit être particulièrement soigneux compte tenu du risque de re contamination entre personnes infectées ou au contact de tissus infestés.

Voir l’article consacré au traitement de la gale

Points clés :

  • La gale est liée à une infestation par un acarien nommé sarcopte qui s’introduit sous la peau et s’y reproduit
  • Les signes de la gale sont marqués par des démangeaisons intenses à prédominance nocturne. On observe souvent des petites papules voire des sillons sur les mains et les poignets. D’autres zones sont fréquemment atteintes : abdomen, pubis, sexe…
  • Il n’est pas rare que des personnes de l’entourage soient atteintes elles aussi
  • Le traitement de la gale est souvent long et difficile et il faut le suivre à la lettre pour se débarrasser et guérir de la gale

Questions fréquentes :

L’’eczéma est-il contagieux ? J’’ai rencontré une personne qui en souffrait et maintenant, je souffre de démangeaisons…

L’’eczéma est une dermatose qui démange, prenant le plus souvent l’aspect de lésions rouges et vésiculeuses (petites « cloques d’eau ») sur la peau puis de croûtes dans un second temps.
L’’eczéma n’est pas une maladie contagieuse.
L’’apparition de démangeaisons et de plaques sur la peau, voire de cloques qui ressemblent à de l’eczema après le contact avec une personne présentant des boutons ou des plaques qui démangent doit donc faire évoquer d’autres diagnostics, et parmi ceux-ci, la gale. Un vieil adage de Dermatologie dit en effet qu’il n’y a « rien de plus eczématiforme qu’une gale ». Il arrive donc qu’une gale soit prise pour un eczéma. Attention donc à la gale si vous voyez apparaître des démangeaisons et des plaques sur la peau après avoir été en contact avec une personne qui présente elle aussi des boutons qui démangent.
Je vous recommande donc de consulter sans tarder car seul un médecin pourra diagnostiquer la cause de vos démangeaisons.

Et pour aller plus loin…

Conduite a tenir devant un ou plusieurs cas de gale, par le Haut Comité de Santé Publique

Retrouvez les explications du Dr Fabien Guibal sur la gale from SNDV on Vimeo.

Vidéo de la Societe Francaise de Dermatologie :

73 pensées sur “LA GALE : solution contre la gale (galle)”

Posez une question au dermatologue