SECHERESSE VAGINALE : la sécheresse vaginale et son traitement

La sécheresse vaginale

Démangeaison de la vulve

Zone intime par excellence, la muqueuse vulvo-vaginale est aussi et surtout un organe d’échange et de plaisir.

La sécheresse vaginale est un motif fréquent d’inconfort pour la patiente et le couple.

Causes

Les causes les plus fréquentes sont :

Les modifications hormonales

Les hormones conditionnent l’atmosphère vaginale et une sécheresse vaginale doit faire pratiquer un examen gynécologique complet, voire un bilan hormonal. La cause hormonale la plus classique de sécheresse vaginale est la ménopause.

L’allure de la vulve après la ménopause est la suivante : on observe une sécheresse vulvaire diffuse, une blancheur des espaces entre les lèvres, un début d’atrophie des petites lèvres et du capuchon clitoridien. La muqueuse vulvaire est très fine voire transparente avec visualisation du réseau vasculaire sous-jacent.

A un stade plus avancé, une véritable atrophie et un accolement des petites lèvres peut s’observer, avec des fissures ainsi qu’un rétrécissement de l’orifice vaginal avec bride postérieure le plus souvent.

La dépigmentation n’a pas d’aspect brillant ou nacré comme dans le lichen scléreux vulvaire

La psychologie

Les facteurs psychologiques tels le stress, l’absence de préliminaires, la baisse du désir…

Une toilette intime inadaptée

Une toilette trop soigneuse, les douches vaginales…

Diagnostic

La sécheresse est accompagnée dans environ la moitié des cas de brûlures et de rapports sexuels douloureux. Des démangeaisons de la vulve sont souvent évoquées mais souvent moins intense que dans le lichen scléreux.

Le médecin effectue un examen de la vulve pour détecter une infection, une sécheresse vaginale post ménopausique…

Traitement et soin de la sécheresse vaginale

La sécheresse vaginale doit amener à consulter un médecin pour déterminer avec lui les causes et les traitements possibles ( traitement hormonal local (crèmes, ovules) et/ou généraux (Traitement Hormonal substitutif de la Ménopause), sexologie… ).

Le traitement local consiste surtout – outre le traitement d’une infection – en l’application de gels lubrifiants (crème, gel, huile, ovule, capsule vaginale unidose). Il convient d’éviter la vaseline qui peut fragiliser les préservatifs et favoriser leur rupture lors d’un rapport.

 

 

2 réflexions sur « SECHERESSE VAGINALE : la sécheresse vaginale et son traitement »

  1. Bonjour,

    Je souffre actuellement et depuis plusieurs semaines de grosses demangeaisons au niveau des plis entre mes jambes et de mon pubis. Je me suis rendue à la pharmacie qui m’a donné une crème contre la mycose.
    Après avoir essayé ce traitement pendant 2 ou 3 jours, je me suis aperçue qu’il ne faisait aucun effet et pire : il me brûlait un peu la peau. De quoi pensez vous qu’il s’agisse ?
    Sur ma peau rien de tres visible à part des rougeurs et des boutons duent au grattage. La seule chose qui me soulage actuellement c’est après avoir prit une douche car la secheresse empire les demangeaisons.
    Dernière chose : je ne sais pas si ça a un rapport mais j’ai eu quelques croutes au niveau du bas du ventre et à d’autres endroits après y avoir gratté.

    En espérant que vous pourrez faire quelque chose pour m’aider.

    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.