TOILETTE INTIME : la toilette intime et l’hygiene intime

Toilette intime

La toilette devra tenir compte des particularités

de la vulve et du vagin :

Elle doit toujours être douce.

Une seule toilette par jour (voire deux) est tout à fait suffisante, même en cas d’infection.

Les savons irritants, antiseptiques doivent être proscrits

Il faut laver la vulve avec un savon doux et si une toilette vaginale est nécessaire, elle doit être faite à l’eau claire.

 

En conclusion : le mieux est l’ennemi du bien. La plupart des affections vulvo-vaginales ne guérissant pas sous traitement médical ont pour cause une irritation due à des lavages intempestifs, l’emploi de produits caustiques etc.

>>> Suite : démangeaisons de la vulve, sécheresse vaginale

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.