TRAITEMENT COUPEROSE / TRAITEMENT ROSACEE : traitement de la couperose et de la rosacée

Traitement de la couperose et de la rosacée

Traitement de la couperose
Traitement de la couperose

Le médecin dispose de nombreuses options de traitement de la rosacée :
crèmes (Acide azélaïque, métronidazole, vitamine A acide…), antibiotiques, cosmétiques, médicaments diminuant les poussées de rougeur (Clonidine  » hors sécu « ), voire vitamine A acide (Contracne ®, Curacne ®, Procuta ®, Roaccutane ®) par voie générale dans les poussées très importantes ; coagulation des vaisseaux à l ‘électricité, au laser vasculaire (laser couperose) ou à la lampe-flash.

Revue Cochrane de la prise en charge de la #rosacee (http://www.dermatonet.com/fiche-dermatonet-rosacee.htm) en septembre 2015 : http://onlinelibrary.wiley.com/resolve

Posted by Dermatologue on lundi 12 octobre 2015

Tout d’abord on peut par des moyens simples limiter les désagréments de la rosacee :

Evitez le soleil

Sucer un glaçon ou boire un verre d’eau tres froide en cas de poussée de rougeurs du visage aide à réduire et à faire régresser cette poussée congestive, encore appelée « flush ».

Traitements locaux de la rosacée et de la couperose

Les crèmes à la vitamine A acide sont parfois proposées dans le traitement de la rosacée et dans le traitement de la couperose, notamment chez l’homme et en cas de peau grasse. Ces produits sont irritants. Mettez-en très peu lors des applications (ceci ne diminue pas leur efficacité) et espacez les applications en cas d’irritation. Ils nécessitent une contraception chez les femmes

  • Acide azélaique (Finacea ®). L’acide azélaique a longtemps été utilisé dans l’acné et peut etre proposé dans le traitement de la couperose et de la rosacée
  • Metronidazole : Rozex ®, Rosiced ®, Rozacreme ®, Rozagel ®…

Le métronidazole est fréquemment utilisé dans le traitement de la couperose et de la rosacée. Il existe en gel (plutot réservé à l’homme et aux personnes ayant la peau grasse), en crème et en émulsion. Le métronidazole est souvent appliqué l’hiver matin et soir, sur toute la surface à traiter, après la toilette du visage. La zone traitée par le métronidazole ne doit pas être exposée au soleil et aux UV, on recommande donc généralement de ne pas appliquer le metronidazole le matin durant la période ensoleillée.

  • Depuis 2015, l’ivermectine en creme est disponible pour traiter la rosacée. Elle a pour nom Soolantra ®, s’applique une fois par jour et elle est non remboursée

SOOLANTRA 10 mg/g crème – nouveau traitement topique de la rosacée, à base d’ivermectine, non rembours, prix indic 19-25€,1 application /j

— Dermatologue (@Dermatologue1) 16 Septembre 2015

 

Laser de la couperose

Voir l’article couperose au laser

 

Traitements généraux de la rosacée et de la couperose

Antibiotiques (cyclines):

Les cyclines sont des antibiotiques prescrits le plus souvent durant deux à trois mois. Il est souvent préférable de les prendre durant le repas du soir avec un grand verre d’eau. Ils contre-indiquent le soleil (on prescrit donc préférentiellement les cyclines en dehors de la période ensoleillée) et nécessitent une contraception chez les femmes.

Rosacée : cyclines à 40 mg mieux tolérées qu’à 100 et aussi efficaces : http://t.co/axZz5y2s

— Dermatologue (@Dermatologue1) 20 Novembre 2012

Vitamine A Acide (Curacne®, Roaccutane® ) : hors AMM en France

nécessite une contraception obligatoire, éviter le soleil, les antibiotiques par voie générale et de donner son sang.

Clonidine ( » Hors sécu « ) : elle est utilisée dans le traitement de la rosacée à faible dose (1/4 à ¾ de cp) mais doit l’être sous surveillance médicale, en particulier tensionnelle et il faut bien avertir son médecin de la prise de médicaments en même temps; La clonidine peut surtout avoir un intérêt dans le traitement de la rosacée avec nombreuses bouffées de rougeurs du visage voire dans la rosacée accompagnée de migraines.

>>> Suite : les conseils du dermatologue

2 pensées sur “TRAITEMENT COUPEROSE / TRAITEMENT ROSACEE : traitement de la couperose et de la rosacée”

  1. Bonjour,

    Je suis sous curacné 5mg depuis 4 ans car je souffre de rosacée cutané et oculaire. En amont, le dermatologue a essayé plusieurs traitements dont les cyclines qui n’ont eu aucun effet et ont entrainer des problèmes gastrique;
    A Chaque tentative d’arrêt, ma peau redevient rouge avec l’apparition de petit bouton rouge et en relief, contenant du liquide transparent sur les joues et pommettes, et le front au toucher qui parait rugueux.
    Evidemment face au froid et au soleil, malgré le traitement, ma peau n’est pas complètement nette.
    Ma peau est devenue intolérante à tout produit cosmétique.
    Je me pose des questions sur ce traitement. Y a t’il un risque sur une période aussi prolongée?
    Quelles peuvent être les autres alternatives?
    Mon dermatologue étant parti à la retraite, je ne retrouve aucun spécialiste qui comprenne mon problème et qui reconnaisse l’utilisation du curacné par leur confrère.
    Merci par avance de votre réponse.

    David

  2. L’isotretinoine fait partie de l’arsenal thérapeutique de la rosacée, hors AMM et à petite dose, lorsque tous les traitements conventionnels ont été tentés tant par voie orale que locale (acide azelaique, ivermectine…).

Posez une question au dermatologue