TRAITEMENT PSORIASIS : soigner et guérir le psoriasis

Comment soigner le psoriasis?

Le psoriasis est une maladie de peau fréquente touchant plus de 2% de la population

psoriasis
Plaque de psoriasis

Peut-on guérir du psoriasis?

Le médecin dispose de très nombreux traitements efficaces pour traiter les poussées de psoriasis.

Il faut savoir que le psoriasis a souvent tendance à revenir et qu’’il ne faut pas hésiter à le retraiter.

Le médecin n’a donc pas aujourd’hui la possibilité de guérir le psoriasis, mais il peut sérieusement atténuer le nombre et la sévérité des poussées. Les médicaments permettent d’éteindre (on dit « blanchir ») le psoriasis. De nouvelles voies thérapeutiques prometteuses permettent d’espérer de longues périodes de rémission

Par contre le psoriasis peut guérir spontanément de lui même.

 

Voici des conseils pratiques pour quelques traitements utilisés dans le traitement du psoriasis

Règle n°1 : éviter les facteurs déclencheurs de poussées ou les facteurs aggravants le psoriasis

Les traumatismes psychologiques, le stress, la fatigue…

Un traumatisme psychologique, un stress, une fatigue importante sont souvent retrouvés avant une poussée

Mieux vaut essayer de limiter le stress si cela est possible

Les traumatismes sur la peau

Le  » phénomène de Köbner « , observé dans certaines maladies de peau (Vitiligolichen plan, psoriasis… ) fait que les plaques de psoriasis tendent à s’accentuer aux endroits souffrant de traumatismes chroniques, meme mineurs (frottements chronique sur les coudes, les genoux, frottement des mains… ).

Il est donc recommandé d’etre particulièrement doux avec ses plaques de psoriasis, car le frottement ou le grattage des plaques tend à les aggraver.

De même, si le soleil à petite dose peut être bénéfique, un coup de soleil sera souvent suivi d’une aggravation du psoriasis.

On recommande donc de prendre soin de ses plaques de psoriasis de la façon suivante pour limiter le phénomene de Kobner :

Appliquer une creme solaire avant d’aller au soleil pour éviter les coups de soleil

Eviter de gratter les plaques de psoriasis

Utiliser un savon doux, ou mieux une huile de bain pour la toilette afin d’adoucir la peau et de l’hydrater et éviter les bains ou douches trop chauds et prolongés qui fragilisent la peau

appliquer une creme hydratante apres la toilette sur les plaques de psoriasis

Eviter si possible certains médicaments

Les beta bloquants, le lithium, certains anti hypertenseurs… peuvent déclencher des poussées de psoriasis ou le plus souvent aggraver un psoriasis. Il faut donc avertir son médecin de son psoriasis et son dermatologue des médicaments que l’’on prend

Eviter l’alcool et le tabac

La consommation régulière d’’alcool aurait un effet aggravant (poussées plus fréquentes et plus difficiles à traiter) sur le psoriasis. On pense que le tabac serait aussi un facteur aggravant.

Règle n°2 : consulter un médecin et si possible un dermatologue

Ce dernier dispose de nombreux traitements disponibles pour blanchir le psoriasis

Crèmes contre le psoriasis

Il ne faut pas en avoir peur et respecter les prescriptions du médecin.
Les cremes cortisonees utilisees dans le traitement du psoriasis sont souvent sous forme de pommades du fait de leur effet occlusif et emollient, en dehors des plis ou du cuir chevelu, ou les lotions sont plutot utilisees.

Lorsque l’application des cremes cortisonees est effectuée durant plusieurs jours d’affilée, elles soivent etre arretees progressivement afin d’éviter les rechutes, les phénomènes de rebond, la corticodependance et la corticoresistance.

 

  • Les crèmes à la vitamine D

peuvent elles aussi être proposées dans le traitement du psoriasis, en general au rythme de une a deux applications par jour. On peut citer Silkis ®…
Les cremes a la vitamine D sont souvent associees a des cremes cortisonees dans le traitement du psoriasis : Daivobet ®, Xamiol ®

 

  • L’’acide salicylique ou l’uree : kératolytiques

peuvent etre utilises dans des preparations magistrales (la vaseline salicylée à 10 ou 15 p. 100, les pommades à l’urée) ou des medicaments contre le psoriasis, associant kératolytiques et dermocorticoides : Diprosalic ®, Nerisalic ®…

Médicaments pour le psoriasis

Ces traitements généraux du psoriasis (acitrétine, méthotrexate, ciclosporine et photothérapies (PUVA et UVB à spectre étroit)) sont indiqués en cas de retentissement sur la qualité de vie (DLQI ≥ 10), de sévérité des lésions (PASI ≥ 10 ou surface corporelle atteinte ≥ 10 %) ou de résistance aux traitements locaux.

  • Vitamine A Acide (acitretine, Soriatane ®):

L’acitrétine est le métabolite principal de l’étrétinate. Ils appartiennent à la famille des rétinoides (comme le Roaccutane*)

Voir un article sur le Soriatane ®

  • Photothérapie ( » les UV « ) :

Le soleil est généralement réputé comme un facteur d’amélioration du psoriasis. On délivre des UV en cabine afin de reproduire l’effet du soleil.

il faut éviter d’en faire pendant de nombreuses années car on sait que les UV jouent un rôle important dans le déclenchement des cancers de la peau. On estime qu’il ne faut pas dépasser en moyenne 30 séances par an et 150 à 200 séances pour une vie. Il est donc important de bien suivre les prescriptions de son médecin et de l’informer si l’on a déjà eu des UV ou un mélanome qui contre-indique les UV. Il faut aussi lui dire si l’on a déjà eu un autre cancer de la peau, une maladie liée au soleil, des grains de beauté, des médicaments car ils peuvent provoquer des éruptions avec les UV et tout autre antécédent.

Il faut bien protéger ses yeux avec les lunettes fournies et les hommes doivent garder leur slip.

Si votre médecin vous a prescrit un médicament à prendre 2 h avant les séances ( psoralène), il faut porter des lunettes noires foncées couvrant les cotés des yeux et se protéger du soleil pendant les 8 h après sa prise.

Quelques effets secondaires de la photo thérapie :
– demangeaisons
– rougeurs
– rougeur des yeux voire cataracte en l’absence de port de lunettes durant la seance
– aggravation d’un psoriasis photosensible
– herpes
– secheresse de la peau
– allergie
– taches brunes
– effets secondaires du psoralene s’il est prescrit
– vieillissement cutané précoce et risque de cancer de la peau en cas de seances repetees

Quelques contre indications de la phototherapie :

– antecedent de cancer de la peau
– medicaments photosensibilisants
– allergie aux UV, maladies photosensibles (lupus… )
– cataracte
– grossesse

  • Immunosuppresseurs dans le traitement du psoriasis :

  • Ciclosporine

La ciclosporine, molecule aux effets secondaires, contre indications et interactions medicamenteuses nombreux, peut etre proposee aux personnes souffrant de psoriasis etendu et resistant aux autres traitements

  • Méthotrexate

Le methotrexate est un antimitotique utilise en general en une à trois prises par semaine, comportant de nombreuses interactions medicamenteuses et réservé au traitement du psoriasis resistant aux traitements conventionnels, ou au rhumatisme psoriasique.

Quelques effets secondaires du methotrexate :
– necessite d’une contraception obligatoire chez la femme et l’absence de procreation chez l’homme durant le traitement et durant 3 mois apres l’arret du traitement
– risques pour le foie, les cellules sanguines (globules blancs, rouges, plaquettes… ). Risque d’anémie par carence en folates. Risques pour les poumons.
– Effets possibles sur la peau : ulcerations, photosensibilisation, chute de cheveux, démangeaisons

Le méthotrexate est très efficace dans le rhumatisme psoriasique périphérique

Voir un article sur le Methotrexate

  • Biotherapies

La compréhension des mécanismes immunologiques du psoriasis et de la responsabilité des cytokynes dans le déclenchement des plaque sont à l’origine de nouveaux traitements du psoriasis :

des anticorps anti-TNF (étanercept (ENBREL ®), infliximab, adalimumab),

anti-IL-23, (ustekinumab)

anti-IL-17A (sécukinumab)

efalizumab (RAPTIVA ®)

etc…

Il s’agit des biothérapies du psoriasis.

Elles sont utilisées en cas de  contre-indication, inefficacité ou intolérance des traitements précédents.

 

Comment le médecin soigne le psoriasis ?

Psoriasis en plaques dit « vulgaire »

La stratégie thérapeutique du médecin diffère selon la gravité du psoriasis et sa localisation. Il prend en compte le retentissement sur la qualité de vie (préjudice esthétique, professionnel, relationnel), l’étendue des lésions (pourcentage de surface corporelle atteinte), la sévérité clinique de la maladie, voire la résistance aux traitements antérieurs

Traitement d’attaque

Le médecin utilise généralement un traitement d’attaque pour faire disparaître les lésions suivi d’un traitement d’entretien d’au moins un an pour éviter leur rechute.

Psoriasis en plaques peu étendu (<10% de la surface corporelle atteinte)

Le médecin utilise alors le plus souvent des crèmes cortisonées généralement associées à de la vitamine D de type Daivobet *

Il peut prescrire aussi des émollients, des crèmes à l’urée…

Psoriasis en plaques étendu (>10% de la surface corporelle atteinte)

Il peut alors recourir à des traitements généraux du psoriasis (acitrétine type Soriatane *, méthotrexate, ciclosporine et photothérapies (PUVA et UVB à spectre étroit)), qui sont indiqués en cas de retentissement sur la qualité de vie (DLQI ≥ 10), de sévérité des lésions (PASI ≥ 10 ou surface corporelle atteinte ≥ 10 %) ou de résistance aux traitements locaux.

Le traitement peut associer traitement local (comme pour le psoriasis peu étendu) et/ou général (PUVA + rétinoides type Soriatane */ crèmes cortisonées + rétinoides (Soriatane *), Methotrexate )

Réévaluation à un mois

Le médecin revoit en général son patient au bout d’un mois pour voir si les lésions de psoriasis en plaque régressent et si la qualité de vie s’améliore. Il juge la satisfaction du patient (compromis entre contrainte du traitement, tolérance, efficacité réelle et amélioration ressentie, soit DLQI < 5) et l’amélioration clinique (pourcentage de surface corporelle et PASI pour les formes sévères). L’amélioration est franche si l’amélioration du score PASI ≥ 75 % du score initial mais on peut considérer qu’il y a une bonne ébauche d’amélioration avec une amélioration inférieure à 75% à un mois (simple désinfiltration des plaques et eclaircissement de la couleur rosée).

Psoriasis en plaques peu étendu (<10% de la surface corporelle atteinte)
Echec à un mois

Le médecin peut proposer de changer de traitement local (exemple, passer à un dermocorticoide de classe supérieure) ou discuter un traitement général

Succès à un mois

Le médecin asse alors à un traitement d’entretien de plusieurs mois (par exemple deux applications de crème par semaine)

Psoriasis en plaques étendu (>10% de la surface corporelle atteinte)
Echec à un mois

Le médecin peut augmenter les doses du traitement et réévaluer le mois suivant, en montant progressivement les doses. Si l’echec perdure  plusieurs mois ou années malgré un traitement bien conduit, il peut recourir à des biothérapies, qui  sont proposées après échec des traitements conventionnels

Succès à un mois

Le traitement est maintenu à la même dose jusqu’à obtention d’un blanchiment des plaques

Cas particuliers en fonction de la localisation

Psoriasis du cuir chevelu

Voir l’article sur le psoriasis du cuir chevelu

Psoriasis des plis

Psoriasis entre les fesses

Psoriasis des ongles

Voir l’article psoriasis des ongles

Psoriasis du visage (sebopsoriasis)

Voir l’article psoriasis du visage

Psoriasis du sexe

Dermocorticoides, sous forme de crème chez la femme, plutôt sous forme de lotion chez l’homme.

Tacrolimus et pimecrolimus hors AMM

Psoriasis palmo-plantaire

Voir l’article psoriasis des mains et des pieds

Rhumatisme psoriasique

Anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Le méthotrexate reste le traitement de référence du rhumatisme psoriasique périphérique.

Régime contre le psoriasis?

Les patients atteints de psoriasis tentent souvent des régimes pour essayer de limiter leur psoriasis avec un succès inconstant. Si l’on est certain que l’alcool est à éviter, que dit la science sur le régime psoriasis?

Posez une question au dermatologue (pas d'avis médical)