FISSURES DES DOIGTS : petites crevasses douloureuses sur et entre les doigts

Fissures et crevasses des doigts et entre les doigts

Il est fréquent d’observer des fissures ou des crevasses des doigts ou entre les doigts, qui sont souvent très douloureuses

Fissures sur les doigts

Fissures du pouce
Fissures du pouce

Causes des fissures et crevasses des doigts

Les fissures des doigts, donnant parfois de véritables crevasses, sont fréquentes en hiver, une période durant laquelle la peau des mains est confrontée à l’agression du climat. En effet les fissures et crevasses des doigts sont aggravées par l’environnement : le froid, l’humidité+++ et la manipulation de produits caustiques tels que

  • les produits ménagers caustiques,
  • la manipulation de végétaux (tulipe, jacinthe, narcisse…)
  • l’épluchage ou la manipulation d’aliments caustiques (tomate, ail, crustacés…)

Ainsi les fissures et crevasses s’inscrivent souvent dans un contexte de mains sèches et de mains abimées

Une consultation chez le dermatologue est importante pour obtenir un diagnostic de la cause et un traitement adapté

Le dermatologue va chercher des signes en faveur d’un diagnostic :

Infection

Mycose de la peau

La main est colonisée par des champignons de type dermatophyte (en particulier Trichophyton rubrum), donnant souvent un aspect farineux et sec aux mains. Il peut coexister une mycose des pieds

Syphilis

La syphilis peut s’accompagner de plaques palmo-plantaires et de pulpite.

Maladies de peau

Eczema des mains

L’eczéma des mains donnant des fissures est souvent un eczema allergique de contact (le médecin pratique alors des patch tests pour déterminer la cause de l’allergie, par exemple eczema au ciment) ou du à une irritation chronique.

  • si la pulpite touche la main controlaterale chez un droitier, elle doit faire evoquer un eczema a l’ail.
  • si la pulpite touche la main directrice chez un droitier, elle correspond souvent a un eczema par manipulation (travail, bricolage… )
Psoriasis des mains

Le psoriasis est souvent responsable de fissures des talons, associées parfois à une pulpite des doigts

Dermite des ménagères

Dermite caustique ou orthoergique par irritation du fait du port de gants (macération), du contact avec l’eau et avec les produits ménagers

Pulpite ou fissure du doigt
Pulpite ou fissure du doigt

Traitement des fissures des doigts

Le dermatologue va vous conseiller de

limiter les activités agressant la peau des mains :

contacts avec l’eau et le froid

lavage des mains et utilisation de solution hydro alcoolique,

utiliser des gants pour les activités agressives pour la peau (ménage, vaisselle, jardinage, épluchage des légumes… )

En cas d’allergie de contact

éviter les contacts avec l’allergène et s’il est d’origine professionnelle: port de gants au travail, voire arrêt de travail ou même un reclassement professionnel parfois nécessaires.

appliquer

des cremes hydratantes
des pansements cicatrisants
voire des dermocorticoides

Ils sont parfois associés à des dérivés de la vitamine D en pommade en cas de psoriasis (Daivobet*) voire acitretine (Soriatane*) par voie orale et/ou PUVAthérapie

ou des antifongiques en cas de mycose de la peau

Les antifongiques locaux sont appliqués pendant 3 semaines, en l’absence d’amélioration,  terbinafine par voie orale pendant 4 à 8 semaines.

Fissures entre les doigts

En cas de fissure entre les doigts, le médecin évoquera alors plutot une mycose de la peau, surtout en cas d’atteinte du 3éme et 4éme espace interdigital, de type candidose

Candidose entre les doigts
Candidose entre les doigts

Traitement de la candidose entre les doigts

1/ Lutter contre les facteurs favorisants et le terrain

Lutte contre l’humidité, la macération, les traumatismes chimiques ou mécaniques, traitement d’un diabete et soins d’une candidose muqueuse, digestive ou génitale susceptible de s’étendre à la peau.

2/ Traitement local

Savons appropriés

Les savons surgras ou alcalins (savon Hydralin®), la désacidification de l’eau (par le bicarbonate de sodium, sachets d’Hydralin®) utilisés pour la toilette de la peau ont un effet apaisant.

En cas de surinfection bactérienne ou de suintement

Si les lésions sont suintantes ou surinfectées, des antiseptiques locaux doux peuvent être utilisés : dérivés iodés (Bétadine® solution dermique), chlorexidine aqueuse…

Antifongiques

On utilise des antifongiques locaux dont les formes (lait, poudre, creme…) sont adaptés à la localisation de la candidose. Ils sont appliqués généralement deux fois par jour pendant 3 semaines

3/ Traitement par voie orale

Le kétoconazole (Nizoral®) peut être prescrit dans les candidoses buccales et digestives, vaginales, cutanées et unguéales ; il existe sous forme de gélules et de suspension orale.

La surveillance du traitement par Nizoral® comporte une surveillance régulière du bilan hépatique, en pratique avant traitement, au 15e jour, puis toutes les 4 semaines jusqu’à la fin du traitement.

Posez une question au dermatologue (pas d'avis médical)