GELURES : soigner et éviter les gelures des orteils (et des mains)

Gelures

Gelures

Tout d’abord il faut bien distinguer les gelures des engelures (simples taches violacées non douloureuses des pieds)

Les gelures sont de véritables brulures au froid des extrémités (pieds, mains, oreilles, nez…)

La confusion est d’autant plus prégnante que le premier stade de la gelure peut être appelé engelure…

Symptomes

Les gelures surviennent après exposition à un froid inférieur à 0°C. Elles résultent d’une hypovascularisation des tissus, engendrant le plus souvent des nécroses.
Selon la durée d’exposition au froid et son intensité, les lésions sont plus ou moins profondes allant de la peau aux tissus sous cutanés voire l’os.

On observe plusieurs stades :

1/ Les vaisseaux se resserrent

Dans ce premier temps (vasoconstriction), la peau devient plus claire est engourdie, avec des  des picotements, mais pas de vraie douleur.

Ces symptômes doivent être considérés comme un avertissement et à  arrêter l’exposition au froid si cela est possible, au risque de passer au stade suivant :

2/ Brulure par le froid

Si l’exposition au froid se poursuit, les lésions atteignent les couches profondes de la peau:

  • la peau devient rouge, enflée, c’est le stade d’engelure mais contrairement aux engelures vraies, les gelures sont douloureuses alors que les engelures démangent;
  • Puis des bulles peuvent apparaitre, devenant hémorragiques
Gelures bulleuses
  • Puis apparaissent des plaies et des nécroses
Plaies sur gelures

Traitement des gelures

Eviter les gelures

Il faut autant que possible éviter l’exposition des extrémités au froid intense, ne jamais partir en montagne sans équipement adéquat contre le froid

En cas de froid intense et de picotement des extrémités, il faut tenter de ramener le sang aux extrémités : faire des mouvements circulaires avec les bras en frappant les omoplates controlatérales, frapper des mains ou piétiner sur place.

Traitement des gelures

Toute suspicion d’engelures même sans plaie nécessite une prise en charge hospitalière aux urgences. En attendant d’y arriver, on peut effectuer des soins simples en attendant les traitements apportés par l’équipe médicale

Soins

  • Ne surtout pas masser, frotter, frictionner la zone de gelures car cela crée des lésions supplémentaires / Ne pas tenter de réchauffer avec des instruments (poser la main sur un radiateur, utiliser un sèche-cheveux…) / Ne pas boire d’alcool qui dilate plus les autres artères que celles atteintes par les gelures
  • Réchauffer progressivement la peau touchée, par exemple en mettant la main sous l’aisselle, en l’enveloppant dans une couverture ou si possible un bain tiède (37°C) dont on augmente très progressivement la température jusqu’à un maximum de 42 °C (l’appoint d’un thermomètre est indispensable pour ne pas dépasser cette température) et attendre au maximum 1/2 h que la peau atteinte par les gelures devienne rose-rouge.

Traitement médical

En hospitalisation : aspirine, caisson hyperbare, soins des plaies, vasodilatateur (iloprost), héparine, amputation…

Posez une question au dermatologue (pas d'avis médical)