GRANULOME ANNULAIRE : le granulome annulaire de l’enfant et de l’adulte

Granulome annulaire

Le granulome annulaire est une maladie de peau de cause inconnue, touchant plutôt les enfants et les adultes jeunes (surtout les femmes).

Diagnostic

Forme typique de granulome annulaire

Dans sa forme typique, fréquente chez l’enfant et l’adolescent, le granulome annulaire est constitué de papules (élevures dans la peau) fermes, bien délimitées, recouvertes d’une peau lisse, de couleur normale ou rosée, peu rouges, groupées en anneaux qui s’élargissent de façon centrifuge et lente, prenant un aspect en anneau de quelques centimètres, caractéristique.

Ces lésions siègent habituellement sur les faces dorsales et latérales des doigts, sur le dos des mains et des pieds,
sur les saillies articulaires des membres, sur les oreilles, dans la
nuque.

Elles ne font pas mal et ne démangent pas.

Granulome annulaire du dos de la main
Granulome annulaire du dos de la main

Autres formes cliniques :

Grandes plaques pigmentées,

Elles peuvent donner un amincissement de la peau

Formes éruptives survenant dans le contexte d’infection par le
VIH ou de lymphomes

Formes photosensibles apparaissant aux parties découvertes

On parle de granulome annulaire actinique

Cause du granulome annulaire

On ne connait pas précisément la cause du granulome annulaire

Ont été décrits des formes survenant après piqûres ou après vaccination (hépatite B).

Des formes profuses ont été vues dans le cadre de l’infection par le VIH.

Certains médicaments (allopurinol, diclofénac) auraient été pris avant le déclenchement de l’éruption

Des formes associées à des cancers ont été rapportées : hémopathies et adénocarcinomes

Enfin il existerait des formes familiales.

Enfin, on se pose la question de l’association entre diabete et granulome annulaire

Examens complémentaires

Le dermatologue peut réaliser une biopsie de peau afin d’obtenir une confirmation diagnostique, d’autant que la biopsie est parfois suivie de la disparition du granulome annulaire sans que cela soit bien compris.

Le médecin peut rechercher une cause, notamment dans les formes étendues :

  • sérologie VIH-1 et 2 avec l’accord du patient,
  • glycémie à jeun,
  • NFS, plaquettes à la recherche d’une hémopathie
  • Voire explorations en cas de suspicion clinique d’adénocarcinome (RX pulmonaire, fibroscopie gastrique, mammographie… )

Traitement du granulome annulaire

Forme localisée et récente

abstention thérapeutique proposée car le granulome annulaire est potentiellement spontanément régressif.

corticothérapie locale, éventuellement sous occlusion

cryothérapie.

Forme étendue ou d’évolution prolongée

Disulone® à 100 mg/j sur trois à quatre mois,

PUVAthérapie

Posez une question au dermatologue (pas d'avis médical)