ERYSIPELE : erysipele ou eresipele

Erysipele

Erysipèlede la jambe (infection à bactéries)
Erysipèle de la jambe (infection à bactéries)

L’ erysipele, qu’est-ce que c’est?

L’’érysipèle est une infection de la partie profonde de la peau (dermo-hypodermite aigue), succédant souvent à une piqûre, une fissuration de la peau à proximité (mycose entre les orteils), due le plus souvent au streptocoque ß-hémolytique de groupe A. L’erysipele est fréquente au niveau des jambes, mais peut se voir sur le visage par exemple.

L’ erysipele, comment ça se manifeste?

L’’érysipèle prend deux formes classiques de « grosse jambe rouge aiguë
fébrile » :

  • L’erysipèle aigu typique

Dans cette forme l’érysipèle débute brutalement par une plaque rouge, chaude, douloureuse, à limites nettes. La surface de la plaque rouge d’erysipele est lisse ou peut présenter des décollements bulleux.

  • Erysipele subaigu

Ce sont les formes les plus fréquentes notamment au niveau des jambes, et notamment en cas d’insuffisance veineuse (infection d’un ulcere de jambe par exemple).
Les manifestations sont moins brutales que dans l’erysipele aigu et la fievre est plus modérée

Complications

L’erysipele peut etre grave ou compliquée (indication d’hospitalisation) : présence d’une altération de l’état général, décompensation d’un état pathologique préexistant (diabète… ), absence d’amélioration sous traitement voire aggravation et évolution vers l’erysipele phlycténulaire (larges phlyctenes sur la plaque rouge) ou la fasciite nécrosante (infection plus profonde que l’erysipele, qui se manifeste par la présence d’une erysipele grave ou phlyctenulaire, accompagnée de plaques de nécrose, et de zones d’hypoesthésie (baisse de la sensibilité cutanée), et qui nécessite un parage chirurgical et une prise en charge en réanimation).

L’erysipele, traitement

L’’érysipèle nécessite la mise en place d’un traitement antibiotique:

  • Pénicilline G par voie intraveineuse, en l’absence d’allergie à la pénicilline
    à la dose de 10 à 20 Millions d’unités/ jour. Ce traitement est plutot réservé aux erysipèles graves, faisant l’objet d’une hospitalisation. Après obtention d’une amélioration clinique et d’une apyrexie, on tente un relais par voie orale
  • Antibiotiques par voie orale
    amoxicilline, macrolide ou synergistine (pristinamycine). C’est le cas le plus fréquent d’emblée (erysipele non grave, non hospitalisée)

Il est possible que le medecin prescrive des anticoagulants par voie sous cutanée (erysipele grave, hospitalisée, nécessité d’une immobilisation… ).

Traitement de la porte d’entrée de l’infection (mycose entre les orteils, ulcère… )

Les anti inflammatoires sont contre-indiqués dans la prise en charge de l’erysipele (risque d’évolution à bas bruit vers une complication, la fasciite nécrosante).

12 pensées sur “ERYSIPELE : erysipele ou eresipele”

  1. Le parcours de soins implique de voir son médecin traitant dans un premier temps. Qui plus est l’erysipèle est une pathologie qu’un médecin généraliste prend en charge et il demande généralement une consultation spécialisée en l’absence d’amélioration sous traitement

Posez une question au dermatologue