KERATOSE ACTINIQUE : les keratoses solaires précancéreuses

Kératose actinique

Kératoses actiniques de la main
Kératoses actiniques de la main

Signes de la maladie

Lésions précancéreuses.
Zone photoexposée, phototype clair ++

keratose solaire
Keratose actinique ou keratose solaire, une zone rugueuse sur la peau

La kératose actinique est fréquente chez le sujet âgé, sur les zones d’exposition au soleil : oreilles, cuir chevelu des personnes chauves, convexités du visage (nez, joues..), mains, avant-bras… Elle se présente au début sous la forme d’une tache rosée, lisse et bien limitée, puis elle devient rugueuse au toucher.

Keratose actinique au début : une simple tache rosée à peine rugueuse
Keratose actinique du nez

Les kératoses actiniques sont généralement non infiltrées++

Possibilité d’atteinte du cuir chevelu en cas de calvitie donnant des croutes sur le crane dégarni

Kératoses actiniques de la peau du crane dégarni

Possibilité de formes hyperkératosiques ressemblant à une corne cutanée.

Corne cutanée : à considérer comme un carcinome épidermoide

Possibilité d’atteinte de la lèvre inférieure, la plus exposée au soleil (chéilite actinique)

Keratose actinique de la lèvre : chéilite solaire

Examens complémentaires diagnostiques

Histologie (le dermatologue prélève un petit morceau de peau sous anesthésie locale et l’envoie en analyse à un confrère anatomopathologiste qui l’examine au microscope)

 

Soigner les keratoses solaires

L’attitude est de traiter efficacement les kératoses actiniques pour éviter le risque d’apparition d’un cancer de la peau de type spinocellulaire sur le « champs de cancérisation », c’est-à-dire la zone où se trouvent les kératoses.

Les deux traitements habituellement utilisés sont

la cryothérapie

Cryotherapie des keratoses solaires

application d’azote liquide sur les kératoses au cabinet du médecin

et/ou

l’application de crèmes à l’imiquimod (Aldara*), au diclofénac (Solaraze*) ou au 5 Fluoro uracile (Efudix*)

par le patient pendant quelques semaines, puis on réévalue au cabinet.

Ces traitements sont irritants et ils sont réservés aux kératoses actiniques non hyperkératosiques.

On peut aussi recourir à la

photothérapie dynamique.

Elle consiste à appliquer sur les kératoses actiniques un produit photosensibilisant, l’acide aminolevulinique, pour créer une réaction au soleil ou sous une lampe au cabinet, afin d’en espérer la destruction

C’est une technique qui est intéressante pour les kératoses actiniques en grand nombre mais sans gravité, notamment du visage et du cuir chevelu, ou les applications d’azote et l’application de crème peuvent engendrer beaucoup de désagréments (douleur, croutes, cloques… )

En savoir plus sur la photothérapie dynamique

Surveiller les keratoses actiniques

Dans tous les cas la surveillance régulière est indispensable car d’autres kératoses surviennent souvent dans la zone. Enfin, la protection solaire est indispensable car le soleil stimule la réapparition de kératoses et la survenue d’un cancer de la peau.

Vidéo de la Société Francaise de Dermatologie :

Posez une question au dermatologue