LICHEN SCLEREUX : lichen scléro atrophique de la peau, la vulve et du gland

Lichen scléro atrophique ou scléreux

Maladie de cause mal connue (il existe des cas familiaux et chez des jumeaux / suspicion d’un phénomène auto immun (association à des maladies autoimmunes telles que vitiligo, thyroïdite… , des
connectivites telles que syndrome de Gougerot-Sjögren, lupus
érythémateux, sclérodermie… et à une plus grande fréquence d’autoanticorps (anti-thyroglobuline et anti-ECM1 (Extracellular Matrix Protein 1) / doute sur un rapport avec la maladie de Lyme), pouvant toucher la peau et les muqueuses génitales

Deux pics de survenue, avant 6 ans (souvent spontanément régressif) et ménopause

Signes cliniques

Lichen sclero atrophique de la peau

Taches blanches nacrées du cou, du dos, de la racine des membres… , brillantes, de quelque mm de diamètre, bien limitées, parfois entourées d’une rougeur, souvent un peu déprimées en leur centre

Les lésions se groupent en plaques à bords émiettés avec, à leur périphérie, des lésions plus petites « lenticulaires » ou « punctiformes »
caractéristiques.

Atteinte du sexe et de l’anus

Lichen sclero atrophique du gland (homme)

Rare chez l’homme circoncis.

Le début se fait souvent par des taches rouges du gland
qui deviennent ensuite blanches, porcelainées, parfois
bleutées et une infiltrées et fragiles (possibilité de fissures, érosions,
bulles de sang… ). En l’absence de traitement, évolution vers un phimosis, une sténose du méat…

Lichen sclero atrophique de la vulve (femme)

Parfois forme typique blanche porcelainée, parfois formes plus frustres avec pertes vaginales, excoriations, saignements…

lichen sclereux
Lichen sclereux (sclero atrophique) de la vulve

Traitement

Les formes cutanées

corticoides et rétinoides

Les formes génitales

Conseils d’hygiène :

utilisation de nettoyants surgras, éviter les produits irritants, utilisation de lubrifiants lors des rapports sexuels.

Cortisone en creme

Traiter le plus tot possible par cortisone en creme de fort niveau, jusqu’à régressioncomplète des lésions, puis traitement d’entretien
prolongé par applications espacées de cremes cortisonées de niveau plus faible.

Circoncision en cas d’atteinte du prépuce

Se faire circoncire
Circoncision

surveillance+++ chez l’adulte

une surveillance régulière (au moins annuelle) s’impose (risque de cancer).

Lichen scléreux ne guérissant pas sous cremes, lésion érosive ou saignotante suspecte =>BIOPSIE à la recherche d’une cancérisation

Carcinome épidermoide sur lichen scléreux chronique

Fiche d’information de la Société Française de Dermatologie sur le lichen scléreux de la vulve

8 réflexions sur « LICHEN SCLEREUX : lichen scléro atrophique de la peau, la vulve et du gland »

  1. Bonjour!
    Je pense avoir contracté la galère, après moults recherches de partout et je me trouve ce en Espagne chez moi…
    Comment dois-je procéder ?
    J’ai passé la pire nuit de ma vie, car je pensais aux poux et me suis faite 1 shampooing antipoux, ce qui a eu comme effet de les faire fuir ou de les stresser car je n’en ai jamais vu sentis autant…sur le pubis, j’ai comme des larves blanches et j-ai traité aussi…
    Je dois vous dire que j’ai 1 sorte d’arthrose déviante également mon pied droit est paralysé presque total, donc vous imaginez comme je me sens et je n’ai rien fait pour les avoir…pas de sexe rien?
    Mon ami ne m’aide pas…je n’osé plus poser les pieds par terre….
    Avec ce que je viens de faire, ces parasites restent vivants combien de temps et je me suis coupée les ongles & je pense qu’il y en avait…ça me piquent de partout que puis-je faire? Svpl….Aidez-moi je vous en supplie et merci d’avance…c’est URGENT
    BOSI MARTINE…EN ESPAGNE MAIS AUSSI SUISSE
    À TT BIENTÔT J’ESPÈRE

  2. Bonjour,
    Professionnelle de la santé,je suis confrontée à un patient présentant un lichen récurrent au niveau du prépuce ,traité maintenant par diprosone;Le meilleur traitement serait la circoncision d’après son dr .mais le patient ne le souhaite pas .Y a-t il d’autres alternatives?.
    Merci

  3. Généralement le lichen scléro atrophique est tres bien controlé par les dermocorticoides au long cours, parfois de classe supérieure à la diprosone. A-t-il vu un dermatologue pour cela?

  4. Au mois d’octobre, ma gynéco m’a détecté un lichen, elle m’a donné dermoval pour deux mois, est-ce que je dois voir un spécialiste. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.