MYCOSE SEXE (Candidose) : soins et traitement de la mycose du sexe

Mycose du sexe

Mycose du sexe

La mycose du sexe, encore appelée candidose, est une affection tres frequente chez l’homme et la femme

Pourquoi a t on une mycose du sexe ou candidose ?

La mycose du sexe est le plus souvent due a un champignon de la peau appelé candida, responsable notamment de la mycose de la bouche

Le champignon Candida Albicans, le plus fréquent des candida provoquant la mycose du sexe, vit  » normalement  » en bon équilibre avec l’’organisme dans le tube digestif et les muqueuses génitales.

Sous l’influence de facteurs provoquant une rupture de cet équilibre entre le champignon et la muqueuse du sexe (macération, irritation de la muqueuse sexuelle, diminution de l’’immunité locale ou générale, diabète…), le candida devient alors « pathogene » et peut se développer, provoquant la mycose du sexe.

Les muqueuses génitales de l’homme et de la femme constituent des plis sujets à la macération et donc aux irritations. Le gland chez l’homme est une semi-muqueuse faiblement kératinisée notamment chez l’homme non circoncis, donc fragile.

La proximité des muqueuses génitales de la zone anale prédispose à une colonisation bactérienne.
L’absence de séchage après la toilette est source d’humidité, favorisant la prolifération des micro-organismes.

Chez l’homme, la mycose du sexe est favorisée par l’absence de circoncision et la présence d’un prépuce long (prépuce qui recouvre le gland et le dépasse)

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les toilettes parcimonieuses sont des facteurs de risque de mycose du sexe chez l’homme et la femme par rupture de l’équilibre écologique des germes normaux et irritation de la muqueuse.

Le diabète et les autres troubles de l’immunité sont aussi des facteurs de risque. La prise d’antibiotique fait partie des causes par rupture de l’équilibre écologique avec les germes banaux.

Enfin, le port de sous vetement en synthétiques et de vetements serrés sont un facteur de risque de mycose du sexe.


Comment reconnaitre la mycose du sexe ?

La mycose du sexe se manifeste le plus souvent chez l’homme comme la femme par un aspect rouge vernissé et luisant de la muqueuse, accompagné d’un enduit blanc chez l’homme et de pertes blanches chez la femme (voir mycose vaginale)

La mycose du sexe peut provoquer des sensations de brulure et frequemment des demangeaisons du sexe.

Mycose du sexe de l’homme :

la mycose du sexe de l’homme commence le plus souvent pres du frein et du sillon situé entre le gland et le prépuce, sous la forme d’une rougeur du sexe. Cette rougeur est souvent d’aspect lisse et suintant. La mycose du sexe de l’homme s’étend ensuite au gland et au prépuce, donnant de petites pustulettes, en « tetes d’épingles » donnant un aspect de petits points blancs sur un fond rouge. Un autre élément évocateur est la desquamation en périphérie des plaques rouges

 

Mycose du sexe de la femme :

la mycose du sexe de la femme peut etre rythmée par le cycle menstruel. La vulve est rouge, suintante et il existe des pertes blanches.

 

La suspicion d’une mycose du sexe doit engendrer de la part du médecin deux recherches complémentaires :

  • prélèvement myco-bactériologique : présence de filaments mycéliens à l’examen direct et Candida albicans en culture
  • recherche de diabète

Soins et traitement de la mycose du sexe

Crèmes et ovules

Le traitement de la mycose du sexe requiert l’emploi de traitement contre les champignons, souvent en creme (à appliquer deux fois par jour sur la muqueuse) voire en poudre ou laits, et d’ovules pour la femme en cas de mycose vaginale

Le traitement de la mycose du sexe est efficace dans 90% des cas. Dans 10 % des cas, on observe des échecs liés à la présence d’un diabète ou des réinfestations par absence de traitement du ou des partenaires et l’absence de prise en compte des facteurs favorisants exposés ci après:

Eviter la récidive

Le traitement de la mycose du sexe passe aussi par la lutte contre les facteurs favorisants, la prévention de la contamination et de la réinfestation :

  • traitement de tous les foyers d’infection par champignon:

plis inguinaux, anus…

  • éviter les microtraumatismes de la muqueuse sexuelle :

vetements et sous vetements trop serrés, sous vetements synthétiques, actes sexuels ou masturbation répétés …

  • lutte contre la macération :

séchage soigneux de la muqueuse du sexe apres la toilette quotidienne au moyen d’un savon doux, spécifique de l’hygiene intime pour la femme. Pour l’homme, une seule toilette quotidienne au savon doux avec décalottage en prenant soin de bien sécher est suffisante. Les antiseptiques  doivent être évités car ils déséquilibrent la flore et sont irritants et source potentielle d’allergie.

Le(s) partenaire(s) sexuel(s)

La découverte d’une mycose du sexe nécessite l’examen voire le traitement du (des) partenaire(s), même si la candidose n’est pas à proprement parler une maladie sexuellement transmissible, elle peut se transmettre lors des rapports et n’est pas rare de voir apparaître une candidose du sexe après un rapport sexuel avec une femme n’ayant parfois aucun symptomes de candidose vaginale ou juste quelques pertes vaginales. On estime que la présence de Candida Albicans pathogènes chez la femme est fréquente et que lors des rapports, les hommes se contaminent et expriment parfois une candidose du sexe. Il vaut donc mieux traiter l’ensemble des partenaires.

Points clés:

    • La candidose du sexe n’est pas une infection sexuellement transmissible (même si elle peut se transmettre sexuellement).

    • La candidose de l’homme est très rare chez le circoncis.

  • La candidose du sexe doit faire rechercher systématiquement un diabète.

Posez une question au dermatologue