ONGLE INCARNE : solution contre l’ongle incarné et le soigner

Ongle incarné

Ongle incarné

L’ongle incarné est une pathologie fréquente notamment sur le gros orteil

Ongle incarné, qu’est-ce que c’est?

L’ongle incarné est une pathologie fréquente caractérisée par la pénétration d’une partie d’un ongle dans la peau environnante, provoquant douleurs, gonflement, rougeur…

L’appelation médicale de l’ongle incarné est onychocryptose

L’ongle le plus souvent incarné est celui du gros orteil.

Qu’est-ce qui provoque un ongle incarné?

Les causes de l’ongle incarné sont le plus souvent :

  • le port de chaussures trop serrées

mal adaptées au pieds (tenter de mettre un carré = le pied dans un triangle = la chaussure à bout pointu, talons hauts…)

  • le fait de tailler les ongles trop court et dans les angles

il faut tailler les ongles au carré

  • la prise de certains medicaments

Isotrétinoine

  • anomalies de l’ongle et de son pourtour :

 

hypertrophie des bourrelets péri-unguéaux

notamment chez les enfants et les adolescents

ongles en tuile ou en pince

désaxation des orteils

chez les personnes agées notamment

Comment reconnaitre un ongle incarné?

L’ongle incarné évolue généralement en 3 phases

  • premiere phase :

simple rougeur, léger gonflement et douleur à la pression de la zone de l’onge incarné (l’ongle rentre dans la peau à proximité de la zone douloureuse)

  • deuxieme phase :

la rougeur et le gonflement s’accentuent, il est possible de commencer un panaris

  • troisieme phase :

chronicisation de l’inflammation avec bourrelets périunguéaux tres gonflés etpossibilité de bourgeon charnu saignotant appelé Botriomycome voire une ulcération, notamment chez les personnes diabétiques

ongle incarne
Ongle incarné du gros orteil avec botryomycome

Risques de complication d’un ongle incarné :

L’ongle incarné peut etre la source de

Soigner l’ongle incarné :

A/ Traitement préventif

Pour limiter le risque d’ongle incarné il faut :

  • Bien prendre soin de ses ongles et dépister toute anomalie

ongles qui deviennent plus épais, ongle qui se resserrent comme des tuiles, gros orteil qui se désaxe… notamment chez les personnes agées et les diabétiques

  • couper les ongles des orteil au carré

en laissant dépasser un peu les coins par rapport à la peau sous jacente. Ne jamais couper les coins des ongles

  • porter des chaussures à bout large et souple

eviter si possible les chaussures fines et pointues, ainsi que les chaussures de sécurité dont le bout en metal peut endommager les ongles.

B/ Traitement curatif

En cas de début d’ongle incarné, mieux vaut consulter un médecin.

En attendant la consultation vous pouvez

– porter des chaussures plus amples

– faire des bains de pieds dans le l’eau tiède avec un savon antiseptique

– nettoyer la zone avec un antiseptique doux

B.1/Traitement médical

Le médecin prescrira un traitement antibiotique local (Fucidine ®…) et des pansements pour « emballer l’ongle »

Le pédicure pourra quant à lui tenter de poser des pinces métalliques ou des bagues de résine pour tenter de désincarner l’ongle

Des antibiotiques peuvent être prescrits par voie orale  mais plusieurs études ont montré que, dans la majorité des cas, la cicatrisation se fait très bien sans antibiotiques par voie orale et que l’’onguent est suffisant.

B.2/ Traitement chirurgical

En cas de résistance au traitement médical il peut être judicieux de recourir au traitement chirurgical.

Tout d’abord, il est possible que le dermatologue propose une résection du bourgeon charnu ou Botriomycome au bistouri électrique sous anesthésie locale

Deux options classiques s’offrent pour traiter l’ongle, le plus souvent sous anesthésie locale :

  • Chirurgie au bistouri

Il s’agit de la résection au bloc opératoire et au bistouri d’une partie de bourrelet cutané latéral et de la partie latérale de l’ongle et de la matrice correspondante : le chirurgien enleve toute la zone atteinte, qu’elle soit cutanée ou phanérienne (le coté de l’ongle avec sa matrice correspondante). Il referme avec des points de suture

 

Si l’’ongle incarné est infecté ou s’’il existe un bourrelet important autour de l’ongle, une opération est nécessaire. Elle permet de retirer le bord de l’’ongle qui s’’insère dans la peau (onyxectomie partielle).

L’’orteil est préalablement insensibilisé par anesthésie.

  • Destruction de la matrice au phénol

Elle consiste à détruire la matrice de l’ongle au phénol apres résection de la languette d’ongle qui s’est incarné. Elle est souvent moins traumatisante que la précédente et peut etre réalisée au cabinet.

Questions fréquentes

Puis -je traiter un ongle incarné par moi même ou dois je forcément consulter ?
Je ne vous recommande pas de soigner vous-même votre ongle incarné, car les choses peuvent s’aggraver et qu’il faut connaître la cause de votre problème (malformation de l’orteil ou de l’ongle notamment, prise de certains médicaments…) et y remédier. Le pédicure-podologue est un des interlocuteurs privilégiés pour la prise en charge de votre ongle incarné au même titre qu’un médecin. Le pédicure podologue pourra vous apporter des soins notamment en car de déformation de votre ongle. Si la cause est ailleurs (hypertrophie des bourrelets latéraux, désaxation de l’ongle…) et que les crises se répètent, le pédicure podologue pourra vous adresser à un médecin ou à un chirurgien traitant les ongles incarnés.
En attendant la consultation, nettoyez bien votre orteil en prenant des bains de pieds, et recouvrez le d’une compresse ou d’un pansement. N’oubliez pas de contrôler vos chaussures : le port de chaussures trop petites ou de talons hauts peuvent être en cause dans la génèse de l’ongle incarné. Enfin, évitez de tailler vos ongles, notamment de gros orteils, trop à ras dans les coins : en effet, les rebors latéraux des ongles ont tendance à venir s’incarner en poussant, dans la peau située devant eux. Mieux vaut donc les laisser un peu plus longs sur les cotés, en les coupant presque droits au lieux de suivre de trop près leur forme naturellement arrondie : coupez vos ongles au carré la prochaine fois!

 

Interview

du Dr
Philippe ABIMELEC

Hôpital Saint-Louis,
1, Avenue Claude Vellefaux

75475 Paris cedex 10

 

id

1/Qu’est-ce qu’un ongle incarné ?

L’ongle incarné est provoqué par un fragment d’ongle qui pénètre dans la chair et provoque une inflammation et des douleurs.

2/ Qu’est-ce qui provoque les
ongles incarnés ?

Les facteurs responsables des ongles incarnés sont nombreux, variés et parfois associés entre eux.

Prédisposition familiale, chaussage inadapté, soins de pédicure inadéquate (ongles coupés dans les coins), prise de médicaments, modifications osseuses secondaires à l’arthrose, excroissance qui se développe sous l’ongle.

3/ Quels sont les sujets à risque
d’avoir des ongles incarnés ?

Les nourrissons et les petits-enfants
peuvent présenter des ongles incarnés. Les adolescents
et les adultes développent l’ongle incarné habituel que l’on
appelle ongle incarné juvénile. Les séniors développent les ongles en
pince. L’incarnation antérieure: après la chute de l’ongle, il se
produit parfois une incarnation antérieure quand l’ongle pénètre la
chair à l’avant.

4/ Quels sont les symptômes des
ongles incarnés ?

Ongle qui rentre dans la chair (incarnation proprement dite). Douleur, rougeur et gonflement
qui précède parfois l’infection avec formation d’un panaris ou
d’un érysipèle . Épaississement d’un bourrelet de chair
sur le bord d’un ongle et excroissance de chair rouge.
ongle incarné
Ongle incarné juvénile
Ongle incarné juvénile après une intervention au phénol

5/ Comment diagnostiquer les ongles incarnés ?

L’examen par un médecin expérimenté est
suffisant pour faire le diagnostic d’ongle incarné.

6/ Quels sont les traitements des ongles incarnés ?

Les soins médicaux
  • Chez les nourrissons et les
    petits-enfants
  • L’hypertrophie des bourrelets
    latéraux régresse toute seule et ne nécessite en
    général aucun traitement.
  • La malformation congénitale du
    gros orteil s’améliore souvent avec l’âge mais
    l’ongle peut chuter à chaque fois qu’il repousse, ou rester
    dévié, ondulé et épaissit. Il est nécessaire de demander un
    avis spécialisé pour connaître le traitement le plus adapté
    au cas de votre enfant.
  • Chez les adolescents et les
    séniors
    • Traitement préventif: éviter
      de couper les ongles dans les coins quand cela est possible,
      faire des soins antiseptiques adaptés dès l’apparition
      d’une inflammation.faire des soins de pédicurie adaptée en
      dehors des périodes de poussée.Utiliser des chaussures
      suffisamment larges.
    • Traitement curatif: traitement
      antibiotique et antiseptique (bains de pieds avec un
      antiseptique à base de chlorhexidine par exemple).Certains
      pédicures posent des pinces métalliques (orthonyxie) ou des
      bagues de résine pour tenter de « désincarner »
      l’ongle au moins temporairement.
  • L’incarnation antérieure : elle
    peut être prévenue en faisant poser un faux ongle trois ou quatre
    mois après la chute accidentelle d’un ongle de gros orteil. En
    cas d’infection, un traitement antiseptique et-ou antibiotique
    doit être mis en route.
    Les interventions chirurgicales définitives

Une intervention chirurgicale est souvent
nécessaire en cas de récidives fréquentes.

  • Intervention classique
    • Après une anesthésie locale à
      la base de l’orteil et la mise en place d’un petit garrot,
      le médecin coupe chirurgicalement un croissant de chair sur le
      côté de l’ongle, celui-ci comporte le côté de l’ongle et
      sa racine. La mise en place de points de sutures est nécessaire
      pour refermer la plaie.
    • Inconvénients:douleurs importantes après l’intervention, nécessité d’un arrêt de travail de plusieurs jours, échec de la procédure trois à
      cinq fois sur cent.
  • Intervention au Laser CO2
    • Après une anesthésie locale à
      la base de l’orteil et la mise en place d’un petit garrot,
      le médecin coupe la languette d’ongle qui rentre dans la
      chair. Il coupe chirurgicalement la chair de la base de
      l’ongle pour accéder à la matrice et détruit
      définitivement la racine qui fabrique la portion d’ongle qui
      s’incarne par photo-coagulation au laser. La mise en place de
      points de sutures est nécessaire pour refermer la plaie.
    • Inconvénients :douleurs après l’intervention provoquées par la plaie, cicatrice.
  • Intervention au phénol : c’est
    la méthode qui à notre préférence

    • Après une anesthésie locale à
      la base de l’orteil et la mise en place d’un garrot de
      doigt, le médecin coupe la languette d’ongle qui rentre dans
      la chair et détruit définitivement la racine qui fabrique la
      portion d’ongle qui s’incarne par une application de
      phénol.
    • Avantages : technique réalisée au cabinet du médecin sous anesthésie locale, peu ou pas de douleur après l’intervention, pas d’arrêt de travail,
      aucune cicatrice visible.
    • Inconvénients : l’échec de la procédure deux à trois fois sur cent.

     

Questions fréquentes sur les ongles incarnés
  • Peut-ont éviter l’intervention quand on a des ongles incarnés ?

    • Les soins de podologie permettent souvent
      d’éviter l’intervention pendant plusieurs années. Les ongles
      incarnés des nourrissons s’améliorent souvent avec le temps.

  • Quand faut-il décider de se faire opérer?

    • La survenue d’une infection, d’une
      excroissance charnue (bourgeon charnu) ou de douleurs que les soins de
      podologie ne peuvent faire passer indiquent la nécessité d’une
      intervention.

  • Heifetz, C. J. Ingrown toe nail. A clinical
    study. Am J Surg 38, 298 (1937).

  • Van der Ham, A. C., Hackeng, C. A. & Yo,
    T. I. The treatment of ingrowing toenails. A randomised comparison of wedge
    excision and phenol cauterisation. J Bone Joint Surg [Br] 72, 507-9 (1990).

  • Abimelec, P. Matricectolyse au phénol.
    Dermatologie pratique (1996).

  • Bouscarat, F., Bouchard, C. & Bouhour, D.
    Paronychia and pyogenic granuloma of the great toes in patients treated with
    indinavir [letter]. N Engl J Med 338, 1776-7 (1998).

  • Bostanci, S., Ekmekci, P. & Gurgey, E.
    Chemical matricectomy with phenol for the treatment of ingrowing toenail: a
    review of the literature and follow-up of 172 treated patients. Acta Derm
    Venereol 81, 181-3 (2001).

  • Baran, R., Haneke, E. & Richert, B. Pincer
    nails: definition and surgical treatment. Dermatol Surg 27, 261-6. (2001).

  • Lin, Y. C. & Su, H. Y. A surgical approach
    to ingrown nail: partial matricectomy using CO2 laser. Dermatol Surg 28,
    578-80 (2002).

2 pensées sur “ONGLE INCARNE : solution contre l’ongle incarné et le soigner”

  1. Bonjour,
    Cela fait 3 fois que je vais voir mon podologue pour traiter un ongle incarné dont on ne réussit toujours pas à en venir à bout. Il m’a expliqué qu’il fallait absolument que le bourrelet dégonfle et m’a donc dit de mettre du DAkin matin avant et soir. Ce qui me gêne c’est qu’à chaque fois, ce sont les mêmes recommandations qu’il m’a donné mais en vain , ca ne dégonfle pas. Existe t’il des crèmes ou un antiseptique en application qui serait peut être plus efficace…?

  2. Plutot que de traiter par vous meme je vous conseille de consulter un dermatologue et si le délai de rendez-vous est long, votre médecin en attendant le rendez-vous

Posez une question au dermatologue