PLAIE SUR LE GLAND : une plaie sur le prépuce, le gland, le pénis

Plaie du gland ou du pénis

Une plaie du gland ou du prépuce est souvent d’origine infectieuse (infection sexuellement transmissible). Voici quelques causes possibles d’apparition d’une plaie sur le gland ou le pénis

Syphilis

Souvent il s’agit d’une petite plaie indolore appelée chancre syphilitique

Chancre syphilitique

Voir l’article syphilis

Herpes

Souvent il y a des vésicules avant la plaie ou les plaies groupées en bouquet

Herpes génital de l'homme
Herpes génital de l’homme

Voir l’article sur l’herpes génital

Primoinfection par le VIH

L’ulcération est souvent accompagnée de fièvre, de ganglions, voire d’une éruption sur la peau

Chancre mou

Chancre mou
Chancre mou sur le pénis

Cause plus fréquente en Afrique et Asie, le chancre mou, est une ulcération génitale due à Haemophilus ducreyi, une bactérie.

L’incubation est courte (inférieure à 5 jours)

La plaie est douloureuse, profonde, à fond sale et purulent, avec des bords nets, surélevés, avec un double liseré jaune sur la partie interne et rouge sur la partie externe.
En l’absence de traitement, 5 à 10 jours après le début de la plaie apparait un ganglion satellite dans l’aine, généralement d’unseul coté, très inflammatoire, évoluant vers la fistulisation à la peau (le ganglion perce et du pus coule).

Lymphogranuomatose vénérienne

La lymphogranulomatose vénérienne ou maladie de
Nicolas-Favre est due aux sérotypes L1, L2 ou L3 de Chlamydia
trachomatis.

L’incubation dure de 3 à 30 jours

Classiquement trois phases :

– la phase primaire

plaies indolores, non indurées, fugaces, passant souvent inaperçues.

– phase secondaire

ganglions superficiels, douloureux et inflammatoires avec fièvre, maux de tête… dans l’aine 10 à 30 jours après la plaie. Ils peuvent se fistuliser en plusieurs pertuis, en « pomme d’arrosoir ».

– phase tertiaire ou syndrome génitoanorectal chez la femme

fistules vésicovaginales, gonflement de la vulve et rétrécissement
rectal

Causes rares, non infectieuses

aphtose bipolaire,

Voir l’article sur les aphtes

maladie de Behçet,

Voir l’article sur la maladie de Behcet

Maladies Inflammatoires Chroniques Intestinales (MICI)

Recto Colite Hémorragique,
Maladie de Crohn,

leuconeutropénies,

Baisse des globules blancs : souvent accompagné d’ulcérations ORL et de fièvre

dermatoses bulleuses

toxidermie (allergie médicamenteuse) bulleuse, pemphigoïde cicatricielle, pemphigus vulgaire…

lichen plan érosif,

Voir l’article sur le lichen plan

causes physiques

traumatiques (rapports ou jeux sexuels traumatiques), caustiques (toilette avec produit caustique), brûlures…

 

Posez une question au dermatologue (pas d'avis médical)