PROBLEME PIERCING : piercing rouge, infecté, qui coule, croutes, allergie au bijou…

Problème de piercing

Le piercing est une pratique s’accompagnant d’une effraction de la barrière cutanée ou muqueuse et de l’introduction d’un corps étranger dans la peau ou la muqueuse. Il faut donc respecter des règles d’hygiène pendant le piercing (voir comment doit se passer un piercing) et après (voir soins du piercing)…

Problemes durant la phase de cicatrisation

La zone piercée est inflammatoire (rouge, sensible, gonflée… ) pendant quelques jours.

La cicatrisation du piercing prend du temps :

plusieurs semaines

en moyenne : 2 semaines pour la narine / 3 semaines pour le piercing des petites lèvres et du clitoris chez la femme ou du prépuce chez l’homme / 5 semaines pour le piercing de la langue et du capuchon du clitoris chez la femme / 7 semaines pour le piercing du lobe de l’oreille et de l’arcade sourcilière)

voire plusieurs mois

en moyenne 2 mois pour le piercing de la lèvre / 3 mois pour le piercing de la joue ou du scrotum (bourses) chez l’homme / 5 mois pour le piercing des mamelons / 7 mois pour le piercing du cartilage de l’oreille, du gland chez l’homme et du nombril

Il est recommandé de ne pas enlever le bijou pendant environ 2 mois apres le piercing pour éviter l’acollement de la plaie et ensuite le moins possible jusqu’à cicatrisation complète pour les piercings cicatrisant en plus de deux mois

Voir les soins de piercing

Même après cicatrisation, on recommande généralement le port du bijou le plus souvent possible car le piercing peut se rétracter.

Infection du piercing

Soit lors du piercing, soit après le piercing, par manque d’hygiène et de suivi des regles de toilette du piercing qui doivent etre remises par le pierceur au piercé.

Les infections bacteriennes les plus frequentes lors d’un piercing sont a Staphylocoque. Mais il est aussi possible de voir des infections avec d’autres germes par manque d’hygiene de la zone piercée notamment, pouvant aboutir à une gangrène, une thrombophlébite cérébrale pour les piercings du visage, endocardite, septicémie…

Il convient donc de se faire effectuer un piercing par un tatoueur soucieux du respect des regles d’hygiene edictées par l’arrete du 11 mars 2009 (voir comment doit se passer un piercing), d’éviter les piercings sur les lieux de vacances à l’étranger par exemple et de bien suivre les recommandations de soin du piercing

En cas de

  • rougeur ou de douleur persistante sur le piercing,
  • de piercing qui coule pendant plus de 5j après le geste,
  • d’apparition de croûtes jaunâtres sur le piercing… (impetigo) par infection à staphylocoque le plus souvent…

il convient de consulter son médecin traitant sans tarder

Enfin, toute modification d’un piercing, toute apparition d’inflammation (gonflement, rougeur, douleur… ), de suppuration… doit vous amener à consulter un médecin sans tarder

Boules et rougeurs sur piercing

Au dela de la période de réaction inflammatoire classique de quelques jours ou semaines apres un piercing, il est possible de voir apparaitre des réactions inflammatoires chroniques (le bijou étant considéré par l’organisme comme un corp étranger on peut observer des réactions granulomateuses chroniques… ). Il convient de consulter un dermatologue devant ces granulomes pour les prendre en charge

Allergie au bijou

Plus fréquemment que les granulomes, on constate parfois une allergie au piercing qui est une allergie le plus souvent au métal (allergie au nickel), notamment lorsque celui ci n’est pas de haute qualité et contient du nickel pour un piercing métallisé (bijou en or inférieur à 18 karats ou plaqué or notamment). Ceci engendre le plus souvent un eczema de contact.

L’allergie au nickel est fréquente. Elle se caractérise le plus souvent par un eczema de contact qui démange et suinte.

Ces reactions allergiques peuvent necessiter d’enlever le piercing et il faut toujours consulter un médecin qui fera le diagnostic et prescrira de cremes a la cortisone.

On peut aussi observer des allergies voire des dermites caustiques aux produits de soins (antiseptiques notamment)

Problèmes de piercing après sa cicatrisation

Le piercing est un corps étranger qui peut provoquer des lésions sur les structures adjacentes

Réaction au bijou

La peau ou la muqueuse tolèrent plus ou moins bien l’introduction du bijou, considéré comme un corps étranger et susceptible de provoquer des réactions locales

Au dela de la période de réaction inflammatoire classique apres un piercing, il est possible de voir apparaitre des réactions inflammatoires chroniques au niveau du piercing comme au niveau des zones en contact avec le bijou (botriomycome, bourgeon charnu, réactions granulomateuses chroniques, rétractations voire nécrose des muqueuses irritées par le bijou au niveau de la bouche notamment : nécrose des gencives, de la langue, usure des dents par frottement du bijou… )

Usure des dents par un piercing
Usure des dents par un piercing

Cicatrice sur piercing

Le piercing étant une effraction cutanée, il provoque une cicatrisation.

Cette cicatrisation peut etre pathologique, engendrant des cicatrices hypertrophiques ou chéloides. Il est donc formellement déconseillé d’envisager un piercing si l’on a un antécédent de cicatrice hypertrophique ou cheloide.

Cicatrice chéloide du nombril
Cicatrice chéloide du nombril

On peut voir aussi des cicatrices atrophiques après retrait du piercing

Cicatrice après retrait d'un piercing
Cicatrice après retrait d’un piercing

Ces cicatrices atrophiques peuvent être prises en charge par le dermatologue, un peu comme les cicatrices d’acné mais cela est délicat

Traumatisme sur piercing

Le bijou du piercing peut être traumatisé, lors de la pratique de sport par exemple. On peut alors observer un arrachement de la peau ou des muqueuses par traction sur le piercing. Toute lésion sur piercing doit être montrée à un médecin car sa réparation doit être faite le plus rapidement possible, comme pour toute plaie traumatique.

Posez une question au dermatologue (pas d'avis médical)