PROBLEME AVEC UN TATOUAGE : tatouage rouge, infecté, qui coule, croutes, allergie au tatouage…

Problème de tatouage

Le tatouage est une pratique s’accompagnant d’une effraction de la barrière cutanée ou muqueuse et de l’introduction d’un corps étranger dans la peau ou la muqueuse. Il faut donc respecter des règles d’hygiène pendant le tatouage (voir précautions à prendre pour un tatouage) et après (voir soins du tatouage)…

Problemes durant la phase de cicatrisation (1er mois)

Les croutes doivent s’éliminer et le tatouage doit cicatriser en 3-4 semaines, sans douleur, sans apparition de nouveaux signes :

En cas de

  • rougeur ou de douleur persistante sur le tatouage,
  • de tatouage qui coule pendant plus de 5j après le geste,
  • d’apparition de croûtes jaunâtres sur le tatouage… (impetigo)…

il convient de consulter son médecin traitant sans tarder

Problèmes de tatouage après sa cicatrisation

Boules et rougeurs sur tatouage

Au dela de la période de réaction inflammatoire classique apres un tatouage, il est possible de voir apparaitre des réactions inflammatoires chroniques (les pigments et colorants étant considérés par l’organisme comme des corps étrangers on peut observer des réactions granulomateuses chroniques… ). Il convient de consulter un dermatologue devant ces granulomes pour les prendre en charge

Allergie au tatouage

Plus fréquemement que les grnulomes, on constate parfois une allergie au tatouage qui est une allergie aux pigments et colorants, qui sont des allergènes potentiels et des corps étrangers.

L’allergie a un pigment est fréquente. Elle se caractérise le plus souvent par un eczema de contact sur le colorant en cause.

Ces reactions allergiques peuvent necessiter d’enlever le tatouage au laser.

Il faut savoir que la nature et la composition exacte des colorants et pigments doit être indiquée par le fabricant pour que le tatoueur puisse indiquer à son client en cas de réaction d’allergie.

La composition chimique des pigments de synthese sera utile au médecin pour diagnostiquer à quel produit sont patient fait une allergie, et aussi il pourra se servir de cette composition en vue du détatouage.

Certains pigments contiennent des métalloides difficiles à enlever au laser et certaines encres ont une composition proche des peintures de voitures!

Qui plus est, les tatoueurs peuvent être amenés à faire des mélanges d’encres et de pigments, ou les fixer au moyen de liants tels que la glycérine ou des résines de synthèse…

Parmi les exemples d’allergie au tatouage, on peut citer :

allergie au tatouage rouge

qui contient de l’alazirine. Il s’agit souvent d’une allergie provoquant des réactions d’atrophie cutanée durant plusieurs années, difficile à traiter, d’autant que le rouge répond mal au laser de détatouage

allergie au tatouage vert

qui contient souvent des dérivés de chrome

allergie au violet et au jaune

qui contiennent du cadmium, est souvent une allergie déclenchée par l’exposition du tatouage au soleil (photosensibilisation ou eczema au soleil)

allergie au tatouage au henne noir

très fréquente, car il est riche en Para Phenylene Diamine (ou PPD)…

Il est possible de voir apparaitre des reactions allergiques plusieurs annees apres le tatouage…

Toutes ces allergies nécessitent de consulter un dermatologue

Posez une question au dermatologue