Trop de poils? Lutter contre les poils et s’en débarrasser…

Se débarrasser des poils

Pour mieux lutter contre les poils, il faut bien comprendre d’où ils viennent et comment ils évoluent au fil de la vie

Poils avant la puberté : un rôle génétique prédominant

Il existe à la naissance du bébé un certain nombre de follicules pileux

C’est l’activation génétique de ces follicules qui détermine la pilosité de l’enfant et du bébé (en dehors des poils présents à la naissance et qui tombent en quelques mois)

Ainsi les poils présents avant la puberté ont une origine génétique (sauf en cas de problème hormonal durant la grossesse)

La puberté

Ensuite, au cours de la puberté, sous l’influence des hormones sexuelles, certaines zones deviennent pileuses : les duvets deviennent des poils, notamment dans la zone sexuelle, les aisselles…

Là encore la génétique joue un rôle puisqu’il existe une grande susceptibilité individuelle génétique des follicules pileux aux stimulus hormonal, expliquant la diversité de pilosité entre homme et femme mais aussi dans le même genre (certains hommes deviennent plus poilus que d’autres… )

La pilosité évolue après l’arret de la puberté

Chez la femme la pilosité tend à se raréfier sur le corps et augmenter au niveau du visage notamment après la ménopause

Chez l’homme, la pilosité diminue sur la tête (calvitie) et augmente sur le dos.

Pourquoi a-t-on trop de poils?

Il existe donc deux facteurs majeurs influençant la présence des poils :

1/ Les hormones mâles.

Celles-ci influencent la quantité des poils surtout dans les zones « masculines » : barbe, haut du dos, entre les seins. Les hormones mâles existent en grande quantité chez les hommes et en petite quantité chez les femmes. Ces dernières peuvent voir survenir des poils noirs dans les zones masculines (« hirsutisme ») pour deux principales raisons :

centrale : il existe trop d’’hormones mâles dans le sang (tumeur de l’ovaire… )

– périphérique : la peau est trop sensible à un taux normal d’’hormones mâles

Le médecin décidera donc de réaliser un bilan hormonal devant un tableau d’’hirsutisme chez une femme, en particulier s’il existe d’autres signes en faveur d’une anomalie hormonale (troubles des règles, perte des cheveux, voix rauque…).

Ce bilan devra être envisagé avant de recourir aux techniques d’épilation, de type epilation laser ou epilation a la lampe à lumière intense pulsée

2/ Le terrain génétique : il influence surtout la présence et la quantité des poils dans les autres zones, bras, jambes, moustache…

Ainsi par exemple, les populations méditerranéennes sont particulièrement poilues et les populations asiatiques le sont très peu. Les poils dans ces zones du corps sont accessibles a l’epilation au laser ou a la lampe à lumière intense pulsée

Quelles sont les techniques pour éliminer les poils?

Il existe deux grandes techniques pour de débarrasser des poils:

La dépilation :

destruction des tiges des poils au dessus de la peau

Ces techniques ne détruisant pas le poil, elles sont toujours temporaires, suivies d’une repousse

Le rasage, une technique non dénuée de risques

Le rasage est une technique ancienne consistant à couper les poils à leur abouchement de la peau

Plus de poils après le rasage?

Le rasage a effectivement une légère tendance à transformer tous les duvets et les poils intermédiaires en poils terminaux (poils plus épais). Mieux vaut donc éviter de raser du duvet ou des poils fins

De même, mieux vaut éviter le rasage chez les enfants car ils ont souvent des poils fins

De plus, les poils coupés en biseau semblent plus gros vus du dessus et ont un contact plus piquant au toucher

Poils incarnés

Les poils coupés au rasoir ont tendance à repousser sous la peau et donner des poils incarnés

La crème dépilatoire

Elle consiste appliquer une crème contenant des actifs qui détruisent la tige pilaire

Elle a pour inconvénients d’être source possible d’irritations et d’avoir à être reproduite régulièrement.

L’épilation :

ablation ou destruction des poils

Epilation temporaire (suivie d’une repousse)

Voir les soins d’épilation temporaire (à la pince, à la cire… )

Epilation définitive (destruction de la racine du poil)

Voir l’épilation définitive

Décoloration

On peut aussi décolorer les poils, ceci avec de nombreux produits disponibles sur le marché

Les produits décolorants provoquent cependant une légère stimulation du poil qui devient progressivement plus long et pigmenté, rendant nécessaires des décolorations de plus en plus rapprochées.

C’est pourtant la méthode la plus douce pour les poils fins, et ceci est interessant notamment chez l’enfant et l’adolescent.

Comment se débarrasser des poils chez l’enfant?

L’enfant a souvent des poils fins et une peau fragile

Voir l’article sur ce qu’il est possible de faire contre les poils de l’enfant

Comment se débarrasser des poils chez l’adolescent?

L’adolescence est une période de bouleversement hormonal

Voir ce qu’on peut faire contre les poils de l’adolescent

 

Posez une question au dermatologue