REGIME ACNE : existe-t-il un régime qui diminue les boutons d’acné?

Regime acné

Le régime acné existe-t-il? On connait de mieux en mieux les interactions entre alimentation et acné

L’acné se manifeste par la présence de boutons prédominant sur le visage, chez 80% des adolescents mais elle peut persister à l’age adulte, chez la femme notamment.

acne inflammatoire
Acne

 

Acné et alimentation

De nombreuses controverses ont cours au sujet du role de l’alimentation dans l’acné.

Que sait-on actuellement ? :

Produits laitiers

Les produits laitiers, notamment lorsqu’ils sont écremés consommés en grande quantité (yaourts à boire, lait… ) peuvent aggraver l’acné

Des récepteurs à l’insulin growth factor 1 (IGF1) sont présents dans les glandes sébacées. L’IGF1 favorise la comédogénèse, la lipogénèse, l’inflammation folliculaire et la stimulation androgénique. Or le lait contient de l’IGF1 d’origine bovine

Le lait contient aussi des précurseurs de la dihydrotestostérone dont la progestérone, la 5 alpha androstènedione, la 5 alpha pregnanedione et des facteurs de croissance. On sait que les hormones de type testostérone jouent un role majeur dans le déclenchement de l’acné

Les sucres

Les aliments à index glycémique élevé (généralement sucrés) pourraient aggraver aussi l’acné

Des récepteurs à l’insulin growth factor 1 (IGF1) sont présents dans les glandes sébacées. L’IGF1 favorise la comédogénèse, la lipogénèse, l’inflammation folliculaire et la stimulation androgénique. Or l’IGF1 est augmentée par le sucre et les aliments à indice glycémique élevé

Les jeunes ayant de l’acné et leur alimentation

L’adolescence et la période des études supérieures est souvent marquée par la malbouffe et l’absorption de nombreux aliments à index glycémique élevé et de produits laitiers (yaourts à boire, lait…). Ceci pourrait peut etre attiser la tendance hormonale à faire de l’acné durant cette période pubertaire et post pubertaire

Régime acné?

En principe, les aliments ne sont pas en cause dans le déclenchement de l’’acné mais peuvent pour certains d’entre eux etre des facteurs aggravants.

1/ Eviter l’alcool et le tabac

La consommation régulière d’’alcool est néfaste pour de nombreux organes. Mieux vaut consommer au maximum 2 verres par jour. On pense que le tabac serait aussi un facteur aggravant de l’acné car il contient de nombreux toxiques tels que la dioxine.

2/ Régime de type méditerranéen

Il ne s’agit pas à proprement parler d’un régime mais d’une habitude alimentaire qui prévaut en Méditerranée et historiquement en Crète, riche en fruits et légumes, poissons, huile d’olive et fibres, pauvre en viande et sucres.

Cette habitude comporte généralement une réduction du risque cardio vasculaire, de l’obésité, du risque de diabète de type 2 et, riche en anti oxydants, elle aurait une incidence sur l’inflammation

Le « régime acné » semble donc être proche du méditerranéen, bénéfique pour l’organisme : un régime équilibré riche en fruits et légumes et modéré en aliments sucrés et en produits laitiers fait de toute façon partie des recommandations générales de nutrition

Les aliments à index glycémique élevé sont notamment les céréales transformées sucrées du petit déjeuner, les confiseries, les sodas, le pain blanc, le riz blanc, les gateaux, les pommes de terre…

 

3/ Et le saucisson? le chocolat?

Rien n’est démontré pour le chocolat et les charcuteries, régulièrement incriminés par les patients. Il n’’y a en revanche pas de contre-indication à ce que certains patients ayant fait un lien direct de cause à effet entre la consommation d’’un aliment (chocolat, charcuteries…) et l’’apparition de lésions d’acné, tentent de suspendre la consommation de cet aliment afin de vérifier s’’il existe vraiment un lien de cause à effet …dans leur cas précis

Posez une question au dermatologue (pas d'avis médical)