RISQUE TATOUAGE : les risques du tatouage

Risques du tatouage

Le tatouage constitue une effraction de la barrière cutanée pour y introduire pigments et colorants. Il y a des précautions indispensables d’hygiène à respecter lors d’un tatouage

Evitez de vous faire tatouer si les conditions d'hygiène ne sont pas respectées
Evitez de vous faire tatouer si les conditions d’hygiène ne sont pas respectées

Voir l’article précautions en cas de tatouage

Infection sur tatouage

Il est possible que des germes soient introduits en meme temps que les pigments et generent des maladies infectieuses. La réalisation d’un tatouage doit donc être associée à de nombreuses précautions afin d’éviter notamment tout risque de contamination virale ou bactérienne. Ces précautions ont été édictées dans un arrete publié au Journal Officiel le 20 mars 2009. Pour plus d’informations sur les regles d’hygiene lors de la pratique d’un tatouage, voir les précautions pour la réalisation d’un tatouage.

Le tatouage peut constituer une porte d’entree pour une infection :

Virus

  • des verrues (d’origine virale) peuvent proliférer sur des tatouage. Il s’agit probablement de verrues préexistantes et non repérées par le tatoueur, dont le virus se trouve disséminé par le tatouage
  • le tatouage provoquant un saignement, il expose au risque potentiel de contamination par les virus des hépatites B et C ou du VIH (virus du SIDA).

Bactéries

Soit lors du tatouage, soit après le tatouage, par manque d’hygiène et de suivi des regles de toilette du tatouage qui doivent etre remises par le tatoueur au tatoue (voir soins du tatouage).

Les infections bacteriennes les plus frequentes lors d’un tatouage sont a Staphylocoque.

Mais il est aussi possible de voir des infections a germes atypiques tels les mycobacteries, beaucoup plus problématiques. Ces infections à mycobactéries sont le plus souvent dues a un manque d’hygiene de la part du tatoueur

  • Il convient donc de se faire effectuer un tatouage par un tatoueur soucieux du respect des regles d’hygiene edictées par l’arrete du 11 mars 2009 et d’éviter les tatouages sur les lieux de vacances à l’étranger par exemple

Aggravation d’une maladie de peau

La rupture de la barriere cutanee constitue un traumatisme susceptible d’aggraver une maladie de peau préexistante. Certaines maladies de peau telles que le lichen plan, la sarcoidose, le psoriasis ou le vitiligo sont sensibles au phénomène de Koebner et s’aggravent en cas de traumatisme. Ces maladies peuvent donc apparaitre sur un tatouage. De meme, une acné ou une folliculite de la zone à tatouer, peuvent etre aggravées par le tatouage

Grains de beauté et tatouage

Les tatoueurs doivent éviter de tatouer sur un grain de beauté pour plusieurs raisons parmi lesquelles on peut citer :

  • le grain de beauté peut se transformer apres le tatouage (réaction inflammatoire par exemple) et nécessiter d’etre enlevé par un dermatologue
  • le tatouage sur le grain de beauté provoque une modification de sont allure, genant le dermatologue pour sa surveillance ulterieure.

 

Tatouer un vitiligo

Il faut eviter de tatouer une plaque de vitiligo car les pigments ont tendance à virer. De plus, le vitiligo risque d’etre aggravé par le tatouage

Cicatrice hypertrophique ou chéloide sur tatouage

Le tatouage étant une effraction cutanée, il provoque une cicatrisation. Cette cicatrisation peut etre pathologique, engendrant des cicatrices hypertrophiques ou chéloides. Il est donc formellement déconseillé d’envisager un tatouage si l’on a un antécédent de cicatrice hypertrophique ou cheloide.

Allergie au tatouage

Voir l’article probleme apres un tatouage

Posez une question au dermatologue (pas d'avis médical)