RISQUES EPILATION LASER : quels sont les dangers de l’épilation au laser

Risques de l’épilation laser

Le laser est une machine délivrant des photons ayant une même longueur d’onde sur la peau. Ces photons sont captés par la mélanine des poils, ce qui les détruit par la chaleur

Y a-t-il des dangers à utiliser l’épilation laser sur la peau?

Contre indications de l’épilation laser

Les contre indications principales sont détaillées dans l’article sur l’épilation laser. Il est important de bien les respecter pour limiter les risques

Effets secondaires de l’épilation laser

les effets secondaires immédiats de l’épilation laser sont :

  • la douleur, généralement atténuée par le refroidissement de la zone traitée et parfois par l’application de crème anesthésiante avant la séance sur la zone à traiter par laser épilation
  • une rougeur et un gonflement de la zone qui entoure le poil. Ces rougeurs durent en général quelques jours et doivent être protégées du soleil. Il est possible d’appliquer une creme cicatrisante le soir et on recommande généralement une creme solaire 50+ la journée.
  • Les poils carbonisés vont tomber dans les 2 à 4 semaines qui suivent le traitement. Il ne faut pas manipuler les poils qui sortent avec une pince.

 

les effets secondaires retardés de l’épilation au laser sont principalement des tâches claires ou foncées.

Dans de rares cas, des troubles de la coloration de la peau ou de légères brûlures peuvent apparaitre (laser sur peau bronzée ou puissance du laser un peu élevée).

La zone traitée au laser devient légèrement violacée puis marron foncé quand il n’y a pas une bulle avec exsudat, signe de gravité.

Ces troubles sont la plupart du temps transitoires mais ils nécessitent d’etre vus par le dermatologue qui vous a pratiqué la séance pour les prendre en charge

L’exposition au soleil doit être évitée 3 semaines à 1 mois après la séance laser.

Il est aussi possible de voir apparaitre sur la zone traitée une folliculite, ou un herpes

Situations à risque en cas d’épilation laser

  • les peaux mates et les peaux noires, ou les zones de peau pigmentée ( c’est le cas de la peau du sexe pour l’épilation du maillot par exemple). Dans ces situations, le laser épilation risque de créer des taches claires. Il existe cependant des lasers tels que le Nd Yag permettant d’épiler les peaux mates et noires.
  • pour la même raison (risque de survenue de taches claires après l’épilation laser), on évite de pratiquer une épilation laser sur une peau bronzée naturellement ou artificiellement : il est recommandé d’éviter toute exposition solaire 2 à 3 mois avant la séance pour un traitement par laser alexandrite, 1 mois pour un traitement par laser Yag. Il ne faut pas traiter non plus les personnes ayant appliquées un bronzage artificiel ou ayant pris des activateurs de bronzage.
  • de plus, on recommande d’éviter toute exposition solaire de la zone traitée par épilation laser pendant au moins deux trois semaines afin d’éviter la survenue de taches brunes.
  • enfin, on évite généralement de pratiquer une épilation au laser sur une zone de peau présentant une anomalie, un maquillage permanent, un piercing, un tatouage ou un grain de beauté par exemple. La décision de pratiquer l’épilation laser sur ce type de lésion est prise par le médecin.

2 réflexions sur « RISQUES EPILATION LASER : quels sont les dangers de l’épilation au laser »

  1. Ma fille a 11 ans et est au collège en sixième.
    Elle va à la piscine bientôt.
    Elle me demande de l’epiler.
    J’ai pensé au laser que j’ai moi même effectué.
    Elle est très poilue et doit donc faire les jambes entières.
    N’est-ce pas trop jeune?
    Pourquoi attendre et passee par la cire ou autre si c’est pour faire du laser qui qu’il arrive plus tard?
    Merci pour vos bons conseils.

Posez une question au dermatologue (pas d'avis médical)