ROSACEE OCULAIRE : la blépharite de la rosacée

Rosacée oculaire

La rosacée (souvent appelée à tort « acné rosacée« ) est une maladie de la peau fréquente, responsable de rougeurs du visage et de boutons sur le visage, notamment sur le nez et les joues chez les peaux claires.

La rosacée est accompagnée de blépharite (inflammation du bord libre de la paupière, là où se trouvent les cils) dans 60% des cas. L’atteinte oculaire de la rosacée est même révélatrice de la rosacée dans 20% des cas alors qu’il n’y a pas encore de boutons sur le visage.

Comment reconnaitre la rosacée oculaire?

La rosacée oculaire est responsable de la survenue d’yeux rouges sous la forme de conjonctivite, de chalazion mais surtout de blépharite

La blépharite donne une rougeur prédominant sur le bord libre de la paupière, là où se trouvent les cils.

Dans la rosacée oculaire, la blépharite est accompagnée d’une atteinte postérieure c’est-à-dire concernant le versant muqueux de la paupière et de ses des glandes de Meibomius, qui sont dilatées, font sourdre un liquide huileux si l’on appuie dessus et rendent le film lacrymal gras et spumeux. Parfois les glandes de Meibomius se bouchent et s’enflamment (meibomite)
Il y a donc une conjonctivite avec des rougeurs, des vaisseaux dilatés, des zones gonflées…

Comment soigner la rosacée oculaire?

La rosacée oculaire relevant d’un dysfonctionnement des glandes de Meibomius qui sécrètent un liquide huileux, il faut les vider régulièrement en massant doucement les paupières deux fois par jour, après y avoir appliqué une compresse imbibée d’eau chaude pour ramollir les secrétions.

De même il faut lutter contre la sécheresse oculaire en appliquant des larmes artificielles sans conservateur (Gel-Larmes®, Lacryvisc®… ).

Enfin, le traitement de la rosacée par antibiotiques par voie orale (cyclines : Tolexine®) améliore l’acné

Le métronidazole (Rozex®) peut être appliqué en gel sur la face cutanée des paupières et leur bord libre.

 

Posez une question au dermatologue (pas d'avis médical)