TACHE DE VIN : l’angiome plan ou « tache de vin »

Angiome plan ou « tache de vin »

L’angiome plan ou ‘tache de vin’ est une tache rouge pâle ou violet foncé et froid au toucher fréquent au niveau de la face, est la forme la plus fréquente de malformation capillaire. Il ne régresse jamais spontanément sauf dans les forme médio-frontales (baiser de l’ange) et cervicales (morsure de cigogne).

L’angiome plan se voit chez 0,5% des bébés, et il touche autant la fille que le garçon.

La tache d’angiome plan s’étend alors progressivement lors de la croissance de l’enfant.

On distingue classiquement l’angiome plan

  • en nappe, de couleur rose-rouge pâle, à bords émiettés,
  • de l’angiome plan de type « géographique », bien délimité, de couleur plus sombre, bordeaux-violacée, en forme de continent ou classique « tache de vin« .

angiome tache de vin
Angiome plan du front à type de ‘tache de vin’ chez Michael Gorbatchev

Bien qu’il soit présent dès la naissance, le diagnostic de l’angiome plan n’est pas toujours évident :

  • la peau du nouveau-né est rouge-violacée, ce qui peut rendre difficile la visualisation d’une tache rosée mal délimitée,
  • les taches pigmentées (naevus congénital, tache café au lait) peuvent être très claires voire rosées à la naissance, difficiles à distinguer d’un angiome.

En cas de doute, on revoit alors le bébé à 2-3 mois de vie et les choses se sont constituées et individualisées

La majorité des angiomes plans se limitent à l’atteinte cutanée, mais rarement, elles peuvent s’associer à d’autres anomalies sous jacentes :

  • hyperplasie des tissus mous sous-jacents,
  • glaucome en cas d’atteinte périoculaire
  • syndromes complexes tels que le syndrome neuro-oculo-cutané, le syndrome de Klippel-Trenaunay (angiome plan du membre associé à un gigantisme progressif du membre atteint), le syndrome de Parkers-Weber (association de plusieurs malformations à flux lent et rapide) et le syndrome de Servell-Martorell (association de malformation veineuse, angiome plan causant une hypotrophie osseuse et des déformations squelettiques).

Au total il faut se méfier d’un angiome

  • chaud : faire un échodoppler à la recherche d’une anomalie vasculaire
  • du trijumeau ou dorsal médian : faire une IRM
  • étendu à un membre : Radiographie et doppler

En général l’angiome plan est traité au laser : voir l’article consacré au traitement de l’angiome au laser

Posez une question au dermatologue (pas d'avis médical)