dermatologue Le site du dermatologue


Piercing

Introduction / Types de piercings / 

Comment se passe un piercing / 

risques du piercing / Soins après un piercing


Introduction au piercing:

Le piercing (ou percing) est une pratique très en vogue depuis plusieurs années, pouvant concerner différentes zones du corps (piercing du visage (percing de la langue, du nez...), piercing du sexe (piercing du clitoris, du gland...), piercing du nombril... 
Le piercing consiste à transpercer la peau ou une muqueuse pour y introduire un bijou. 
Source : capl@washjeff.edu

Tout d'abord, il faut savoir que le piercing (ou percing) est contre-indiqué chez :
- les femmes enceintes
- les personnes présentant des troubles de la coagulation (hémophilie...) ou prenant des médicaments anticoagulants
- les personnes présentant une allergie aux différentes substances utilisées lors d'un piercing (ou percing) (nickel et autres métaux, latex des gants du pierceur...)
- les mineurs n'ayant pas recueilli une autorisation parentale écrite

Différents types de piercings

De nombreuses zones du corps peuvent être piercées (piercing du nez, de la langue, du nombril, des tetons, du sexe...).
 
Il existe plusieurs types de piercings :
piercing Barbell : composé d’une barre droite et de deux boules, pointes etc. (une à chaque extrémité) qui peuvent etre dévissées. 
piercing banane : même chose que le piercing Barbell sauf que la barre est courbe
piercing labret : une seule extrémité est dévissable
piercings anneau (en O) et circulaire (en O non fermé)
piercing fer à cheval (en U)
piercing tunnel (creux)
piercing plug (forme tunnel plein)
piercing en spirale etc...
Et le piercing peut être constitué de diverses matières :
piercing en métal : acier inoxydable chirurgical : c'est le plus fréquent. Il est de couleur argent lisse mais peut aussi être rouge ou noir / piercing en titane chirurgical / en or 18 karats minimum, en argent (mais ce métal a tendance à s'oxyder au contact de la peau et il est souvent déconseillé), en platine ...
piercing en plastique : Teflon, Bioplast, acrylique...
Mais aussi on trouve des piercings en pierre, en bois, en os, en verre, en corne...

Comment se passe un piercing


La peau et les muqueuses constituent des barrières protégeant l'organisme des germes et corps étrangers. Le piercing est un geste qui rompt cette barrière et comporte donc des risques, infectieux notamment (voir les risques du piercing)
Il faut donc que la personne qui pratique le piercing respecte quelques règles primordiales :
  • La personne qui pratique le piercing doit nettoyer la peau à l'aide d'une solution antiseptique. Le bijou doit être désinfecté dans un autoclave (sorte de four qui sert à stériliser les bijoux de piercing) ou idéalement être stérile, dans son emballage intact.
  • La personne qui pratique le piercing doit s'être lavé les mains et porter des gants à usage unique.
  • La personne qui pratique le piercing doit utiliser une aiguille stérile à usage unique pour percer la peau et surtout pas un pistolet à percer les oreilles car ce dernier ne peut etre sterilisé et il peut engendrer de nombreuses complications (déformation du cartilage notamment du fait du choc mécanique)....
  • La personne qui pratique le piercing doit vous donner des conseils pour les soins apres le piercing de la zone percée.
Comme tout geste consistant à percer la peau ou la muqueuse, le piercing est assez douloureux et on peut observer un saignement plus ou moins abondant.
Le bijou est mis en place par le pierceur dans le canal effectué par l'aiguille et il doit y rester, car sinon, la peau ou la muqueuse vont se réacoller et le piercing disparaitra.

La zone piercée est inflammatoire (rouge, sensible, gonflée...) pendant quelques jours.
La cicatrisation du piercing prend plusieurs semaines (en moyenne : 2 semaines pour la narine / 3 semaines pour le piercing des petites lèvres et du clitoris chez la femme ou du prépuce chez l'homme / 5 semaines pour le piercing de la langue et du capuchon du clitoris chez la femme / 7 semaines pour le piercing du lobe de l'oreille et de l'arcade sourcilièrer) voire plusieurs mois (en moyenne 2 mois pour le piercing de le lèvre / 3 mois pour le piercing de la joue ou du scrotum (bourses) chez l'homme / 5 mois pour le piercing des mammelons / 7 mois pour le piercing du cartilage de l'oreille, du gland chez l'homme et du nombril...
Il est recommandé de ne pas enlever le bijou pendant environ 2 mois apres le piercing pour éviter l'acollement de la plaie et ensuite le moins possible jusqu'à cicatrisation complète pour les piercings cicatrisant en plus de deux mois
Même après cicatrisation, on recommande généralement le port du bijou le plus souvent possible car le piercing peut se rétracter.
  • Le piercing constitue une effraction de la barrière cutanée ou muqueuse pour y introduire un corps étranger. Il est donc possible d'observer un saignement abondant ( voire une hémorragie), un hématome, de léser un nerf (piercing de la langue, de l'arcade sourcilière...) et surtout que des germes soient introduits dans la peau et generent des maladies infectieuses. La réalisation d'un piercing doit donc être associée à de nombreuses précautions afin d'éviter notamment tout risque de contamination virale ou bactérienne. Ces précautions ont été édictées dans un arrete publié au Journal Officiel le 20 mars 2009. Pour plus d'informations sur les regles d'hygiene lors de la pratique d'un piercing, voircomment se passe un piercing 
    Le piercing peut constituer une porte d'entree pour une infection par le biais du bijou, soit par le biais du professionnel qui pratique le piercing, soit par le biais des instruments de ce derniers, soit par auto-contamination si la peau est mal désinfectée avant le piercing.
    • virale : 
      • des verrues (d'origine virale) peuvent proliférer sur le piercing. 
      • le piercing provoquant un saignement, il expose au risque potentiel de contamination par les virus des hépatites B et C ou du VIH (virus du SIDA). 
    • bactérienne : soit lors du piercing, soit après le piercing, par manque d'hygiène et de suivi des regles de toilette du piercing qui doivent etre remises par le pierceur au piercé. Les infections bacteriennes les plus frequentes lors d'un piercing sont a Staphylocoques. Mais il est aussi possible de voir des infections avec d'autres germes par manque d'hygiene de la zone piercée notamment, pouvant aboutir à une gangrène, une thrombophlébite cérébrale pour les piercings du visage, d'endocardite, de septicémie ...
    Il convient donc de se faire effectuer un piercing par un tatoueur soucieux du respect des regles d'hygiene edictées par l'arrete du 11 mars 2009, d'éviter les piercings sur les lieux de vacances à l'étranger par exemple et de bien suivre les recommandations de soin du piercing
    Enfin, toute modification d'un piercing, toute apparition d'inflammation (gonflement, rougeur, douleur...), de suppuration... doit vous amener à consulter un médecin sans tarder

  • Enfin, la peau ou la muqueuse tolèrent plus ou moins bien l'introduction du biijou, considéré comme un corps étranger et susceptible de provoquer des réactions locales 

    • Au dela de la période de réaction inflammatoire classique apres un piercing, il est possible de voir apparaitre des réactions inflammatoires chroniques au niveau du piercing comme au niveau des zones en contact avec le bijou (botryomycome, bourgeon charnu, réactions granulomateuses chroniques, rétractations voire nécrose des muqueuses irritées par le bijou au niveau de la bouche notamment : nécrose des gencives, de la langue, usure des dents par frottemnt du bijou...)
    • Plus fréquemement, on constate une allergie au piercing qui est une allergie aux composants du bijou, notamment lorsque celui ci n'est pas de haute qualité et contient par exemple du nickel pour un piercing métallisé (bijou en or inférieur à 18 karats ou plaqué or notamment). Ceci engendre le plus souvent un eczema de contact. On peut aussi observer des allergies voire des dermites caustiques aux produits de soins (antiseptiques notamment) 
  • Cicatrice hypertrophique ou chéloide sur piercing
    Le piercing étant une effraction cutanée, il provoque une cicatrisation. Cette cicatrisation peut etre pathologique, engendrant des cicatrices hypertrophiques ou chéloides. Il est donc formellement déconseillé d'envisager un piercing si l'on a un antécédent de cicatrice hypertrophique ou cheloide.

  • Traumatisme sur piercing
    Le bijou du piercing peut être traumatisé, lors de la pratique de sport par exemple. On peut alors observer un arrachement de la peau ou des muqueuses par traction sur le piercing. Toute lésion sur piercing doit être montrée à un médecin car sa réparation doit être faite le plus rapidement possible, comme pour toute plaie traumatique.

  • Durant la période de cicatrisation du piercing :
    • se laver soigneusement les mains avec du savon et de l'eau avant toute manipulation du bijou 
    • pour les piercings cutanés ou sexuels, laver le bijou à l'eau et au savon sous la douche, en le faisant coulisser dans le tunnel cutané et bien rincer
    • désinfecter le piercing avec un antiseptique doux une à deux fois par jour
    • pour les piercings dans la bouche, utiliser un bain de bouche dilué deux fois par jour
    • éviter les activités sexuelles en cas de piercing du sexe ou dans la bouche
    • éviter le port de vetements serrés pour éviter les frottements
    • on recommande généralement d'éviter les bains et d'éviter d'enlever le bijou pendant deux mois
    Toute modification d'aspect du piercing et de son pourtour doivent amener à consulter un médecin

  • Après la cicatrisation du piercing
    • Il convient d'éviter d'enlever le bijou pendant une longue période
    • Eviter les traumatismes (pratique de sport par exemple)
    • Nettoyer le piercing à l'eau et au savon une fois par jour
    Toute modification d'aspect du piercing et de son pourtour doivent amener à consulter un médecin
Vous êtes ici : Dermatologue >Soins de beauté  > Piercing  



Bookmark and Share

Annonces :

Le site du dermatologue :

La peau :

Les cheveux :


Les soins de beauté et esthétique :

Annonces :


Rechercher dans le site du dermatologue :


Annonces :


Le réseau social du dermatologue :





Liens d'intérêt : l'auteur ( Ludovic Rousseau ) n'a pas transmis de liens d’intérêts concernant les données diffusées sur ce site