PERSONNALITE : Troubles de la personnalité

Troubles de la personnalité

Nous sommes sensés avoir une vision rationnelle de
– nous meme : je suis une personne ayant des compétences et il y a des choses que je fais moins bien,
– du monde : le monde présente des dangers mais est relativement sécuritaire notamment dans les pays industrialisés où les guerres sont rares et ne se sont pas produites depuis plusieurs décennies
– et des autres : les gens peuvent être bienveillants, neutres ou malveillants…

Or il s’avère que nous avons souvent une vision irrationnelle de la réalité en développant des croyances extrêmes, négatives, globales et rigides (“je suis nul”, or personne n’est tout à fait nul, “le Monde est dangereux”, pas autant qu’au Moyen Age et il est aussi beau, “les gens sont agressifs”, tous, vraiment?…).

Ces fausses croyances s’élaborent à partir des expériences vécues au cours de la vie, notamment durant l’enfance, période au cous de laquelle les connexions neuronales sont très nombreuses (plus de 100 000 nouvelles connexions neuronales par jour!). Ainsi, il est fréquent qu’un traumatisme, une maltraitance, une carence affective… “câblent” le cerveau de façon irrationnelle (“ma mère ne s’occupe pas de moi, car je ne vaux rien”, un enfant surprotégé pourra devenir craintif ou méfiant vis-à-vis des autres, un enfant dont la mère sursaute au moindre bruit pourra devenir lui meme anxieux…). Il est aussi possible que ces distorsions du réel soient génétiques

Les croyances qu’une personne a d’elle-même, du monde et des autres façonnent sa personnalité.

Ainsi ces “fausses croyances” mènent souvent à des troubles de la personnalité en provoquant une sur-utilisation de stratégies ou de comportements issus de l’évolution pour la survie de l’espèce tels que la compétition, la dépendance, l’évitement, la résistance, la méfiance, la dramatisation, le contrôle, l’agression, l’isolement ou la grandiosité : alors que la personne qui n’a pas de trouble de la personnalité utilise certaines de ces stratégies dans des circonstances spécifiques d’adaptation à un danger par exemple, celle présentant un trouble de la personnalité les sur-utilise de façon rigide même lorsqu’elles sont clairement désavantageuses, ne permettant plus de l’adapter à son environnement et provoquant même une souffrance pour cette personne.

Un trouble de la personnalité est envahissant et rigide, stable dans le temps et il est source d’une souffrance ou d’une altération du fonctionnement.

Il est à distinguer d’un trait de personnalité, lui aussi le fruit de fausses croyances, mais qui permet de mener une vie adaptée à l’environnement et qui ne fait pas souffrir la personne atteinte

PERSONNALITES DISTANTES

Personnalité paranoïaque

Elle est caractérisée par une méfiance soupçonneuse envers les autres dont les intentions sont interprétées comme malveillantes. Voir le parano

Personnalité schizoïde

Elle est caractérisée par un détachement des relations
sociales et une restriction de la variété des expressions émotionnelles. Voir nerd

Personnalité schizotypique

Elle est caractérisée par une gêne aiguë dans les relations
proches, par des distorsions cognitives et perceptuelles et des conduites
excentriques. Voir bizarre

PERSONNALITES IMPULSIVES

Personnalité antisociale

Elle est caractérisée par un mépris et une transgression des droits d’autrui. Voir antisocial

Personnalité borderline

Elle est caractérisée par une impulsivité marquée et une instabilité des relations interpersonnelles, de l’image de soi et des affects. Voir instable

Personnalité histrionique

Elle est caractérisée par des réponses émotionnelles excessives et une quête d’attention. Voir hysterique

Personnalité narcissique

Elle est caractérisée par des fantaisies ou des comportements grandioses, un besoin d’être admiré et un manque d’empathie. Voir narcissique

PERSONNALITES ANXIEUSES

Personnalité évitante

Elle est caractérisée par une inhibition sociale, par des sentiments de ne pas être à la hauteur et une hypersensibilité au jugement négatif d’autrui. Voir peur d’être ridicule

Personnalité dépendante

Elle est caractérisée par un comportement soumis et « collant » lié à un besoin excessif d’être pris en charge. Voir dépendance

Personnalité obsessionnelle compulsive

Elle est caractérisée par une préoccupation par l’ordre, la perfection et le contrôle. Voir le perfectionniste

 

Caractéristiques diagnostiques des troubles de la personnalité

La personnalité désigne les façons d’entrer en relation, de percevoir et de penser son environnement et soi-même

Les traits de personnalité ne constituent des troubles que lorsqu’ils sont rigides et inadaptés et qu’ils causent une souffrance subjective ou une altération significative du fonctionnement.