ENLEVER UN TATOUAGE : détatouage au laser

Effacer un tatouage au laser

Introduction :

On regrette parfois un tatouage réalisé quelques années auparavant. L’apparition de différents types de lasers dont les lasers pigmentaires permettent dorénavant d’éclaircir voire d’effacer un tatouage car ils détruisent le pigment du tatouage

Quel type de laser?

Le laser notamment lorsqu’il est Q Switché (Laser Rubis Q switché, Laser Nd Yag Q switché, Laser Alexandrite Q Switché… ) détruit le pigment qui a été introduit dans la peau lors du tatouage en respectant plus la peau saine que les anciens lasers non Q switchés, car il délivre de très fortes puissances de laser, durant des durées très breves. Actuellement, les lasers Q-switched (QS) ont détrôné les autres techniques. Ils délivrent de très fortes puissances pendant des durées très brèves, ce qui permet la destruction des pigments dermiques.

Le détatouage par les lasers Q-switché présente deux avantages majeurs :

peu douloureux,

permettant une simple anesthésie locale (creme anesthésiante)

quasi absence de cicatrice

a condition d’effectuer plusieurs passages doux espacés d’au moins 2 mois

Le medecin choisira le type de laser en fonction du type de pigment présent dans la peau. Il est donc important de faire les seances de detatouage au laser dans un centre ayant un plateau technique laser important ou aupres d’un medecin ayant plusieurs machines à sa disposition. En effet, le laser rubis QS ou le laser Nd :YAG 1064 nm QS est plus efficace sur les tatouages bleus et noirs. Le laser Alexandrite QS est plus efficace sur les pigments verts. Le laser Nd :YAG 532 nm QS sera préféré pour les pigments rouges et bruns. Quoi qu’il en soit, il est important de savoir que plusieurs séances de laser de detatouage seront nécessaires et que le résultat ne sera peut-être pas parfait. Plus le pigment est foncé et plus le laser aura une action sur le pigment. De plus, un pigment situé dans les couches superficielles de la peau sera plus accessible au laser et mieux vaut traiter un tatouage de petite taille.

Quels sont les tatouages sur lesquels le laser fonctionne le mieux?

On peut donc considérer que les

tatouages sur lesquels le laser fonctionnera le mieux sont :

les tatouages foncés ou noirs

Il semblerait que dans les tatouages noirs, l’association de deux lasers, le Nd :YAG 1064 nm QS et le CO2 ultrapulsé soit supérieure au Nd:Yag seul

les tatouages de petite taille

les tatouages superficiels

Si un ou deux passages peuvent suffire pour les tatouages rituels, les tatouages décoratifs amateurs à l’encre de Chine peuvent nécessiter cinq traitements ou plus.

Ainsi, les tatouages plus difficiles à enlever sont

les tatouages clairs ou colorés

le bleu et le vert sont des couleurs de tatouage souvent difficiles à enlever, dans ce cas, les lasers de reference sont cités plus haut. Enfin, le jaune et l’’orange sont plus les pigments de tatouage les plus difficiles à éliminer.
Méfiance avec le tatouage de couleur marron ou chair (contenant de l’oxyde de fer ou du dioxyde de titane) qui passe au noir et vert sous l’action du laser.

tatouage profond (tatouage amateur)

tatouage de grande taille

Le médecin pourra donc proposer de réaliser un test sur une zone du tatouage s’il pense que le tatouage sera difficile à enlever au laser

Comment se passe la seance pour enlever un tatouage ?

La séance de laser pour enlever un tatouage se déroule en général en hiver, à distance du soleil Il est recommandé de ne pas avoir bronzé sur la zone à traiter avant la séance de laser contre le tatouage

Le médecin fait généralement appliquer une creme anesthesiante 2 heures avant la séance sur le tatouage. Le médecin effectue ensuite les impacts de laser sur le tatouage. Les patients décrivent souvent les impact du laser contre le tatouage, comme un claquement d’élastique sur la peau. On note un blanchiment de la zone traitée, un gonflement et un éventuel saignement. Des croutes apparaissent en 12h en moyenne. Elles tombent en 10j en moyenne Il faudra ensuite laver, désinfecter soigneusement et appliquer une creme cicatrisante sur la zone de tatouage traitée au laser jusqu’à cicatrisation et de protéger la zone traitée du soleil jusqu’à disparition complete des rougeurs (au moins 4 semaines après le traitement laser de détatouage).

Combien de séances laser seront nécessaires ?

Cela est fonction du type d’encre et de la manière dont le tatouage a été effectué. En général il faut entre 3 et 15 séances espacées d’un à deux mois pour bien atténuer le tatouage.

En cas de résistance au laser pigmentaire, le médecin peut être amené à vous proposer d’essayer le laser CO2

Quels sont les risques d’un détatouage au laser?

Il existe des risques lors d’une tentative d’éclaircissement de tatouage au laser, et notamment :

risque de cicatrices sur les zones d’impact du laser risque de taches dépigmentées (notamment sur les peaux foncées ou bronzées) taches brunes notamment en cas d’exposition solaire apres les séances de laser pour le tatouage transformation en pigment noir des pigments clairs sous l’effet du laser pigmentaire

Questions fréquentes

J’ai envie de craquer pour un tatouage, mais j’ai peur de devoir le garder à vie. Quelles sont les techniques pour les effacer ?

Avant de vous exposer les manières d’effacer un tatouage, je souhaiterais vous rappeler que ce geste n’est pas dénué de risque infectieux (hépatites, SIDA…) s’il n’est pas réalisé par un professionnel consciencieux, qui devra désinfecter soigneusement votre peau à l’endroit du tatouage, porter des gants, utiliser des aiguilles et de l’encre à usage unique ainsi que du matériel stérilisé correctement. N’hésitez donc pas à vous renseigner auprès des professionnels avant de vous lancer. Enfin, sachez que le tatouage est contre-indiqué en cas de grossesse ou d’hémophilie par exemple. En cas de regret après un tatouage, on peut demander à un dermatologue de tenter de l’atténuer ou de l’effacer, mais ceci n’est pas toujours très simple. La méthode la plus usitée aujourd’hui est le laser pigmentaire, un laser qui, comme son nom l’indique, aura tendance à détruire le pigment. Cependant, sachez qu’il vaut mieux avoir un tatouage de petite taille et superficiel, c’est-à-dire que le pigment ne pénètre pas trop profondément dans la peau, car dans ce cas, on risque de créer des cicatrices en souhaitant le détruire. Enfin, mieux vaut avoir un tatouage foncé ou noir car le laser pigmentaire aura tendance à être plus efficace dans ces gammes de couleurs que pour des couleurs claires (qui risquent même de foncer sous l’impact du laser !). Le bleu et le vert, notamment sont des couleurs de tatouage souvent difficiles à effacer. Le médecin pourra donc proposer de réaliser un test sur une zone du tatouage s’il pense que le tatouage sera difficile à enlever au laser. Les séances de détatouage au laser se déroulent en général en hiver. Le médecin pourra vous prescrire une crème anesthésiante à appliquer avant la séance sur le tatouage car les impacts de laser peuvent en effet parfois être douloureux. Il vous indiquera ensuite les mesures de désinfection et de soin de la zone traitée, et vous rappellera qu’il faut éviter de l’exposer au soleil pour éviter les cicatrices brunes. Il est généralement nécessaire de réaliser plusieurs séances de laser, séparées le plus souvent de deux mois d’intervalle.
Le détatouage au laser est un acte médical qui doit être effectuée par un praticien entraîné et habitué au maniement du laser

 

 

Interview Dr Corinne DUPIN CAPEYRON 20 cours Gambetta 33400 Talence

– Les lasers pigmentaires (laser tâches brunes)

Il s’agit de lasers Q switched ou déclenchés : Yag , Alexandrite

– Quelle est leur longueur d’onde ?

La longueur d’onde des lasers pigmentaires varie de 532 à 1064 nm

– Quelle est la cible de ce type de laser ?

Les cibles du laser pigmentaire sont :

  • pigment endogène : la mélanine
    On distingue deux types de mélanine : la noire (eumelanine) et la rousse (phaeomelanine) caracteristique des phototypes clairs et des peaux rousses.
  • pigment exogène : les tatouages située dans la tige pilaire et le bulbe du poil.

– On distingue donc deux types de lésions pouvant être traitées par ce type de laser. Pouvez-vous détailler ?

  • Les lésions pigmentaires

    – indications majeures : lentigos solaires et aussi keratoses seborrheiques débutantes et planes ; les résultats sont obtenus après un seul passage et sont excellents .
    d’autres lésions plus rares peuvent bénéficier de ce traitement avec des résultats plus aléatoires nécessitant une zone test avant le traitement comme les taches café au lait
    – contre indications : melasma et pigmentations post inflammmatoires avec risque d’aggravation de la pigmentation
    – les suites du laser sont simples mais marquantes : formation d’une croutelle qui s’éliminera une dizaine de jours après la séance sans laisser de cicatrice
    – les complications sont rares : cicatrices en cas de puissance trop élevée , hyper et hypo chromies regressives .
    – en conclusion : excellents résultats sur les lentigos solaires si l’on reste prudent sur les peaux foncées , si l’on sait attendre pour juger du résultat et éviter l’exposition solaire le mois suivant la séance de laser .

  • Les tatouages

ce sont des inclusions de pigment dans le derme ou l’hypoderme
les résultats sont excellents sur des tatouages ornementaux professionnels noirs et de petite taille
1 à 5 passages sont nécessaires espacés d’au minimum 2 mois
on pourra utiliser de la crème Emla comme anesthesique local 1 heure ½ avant la séance de laser
les tatouages seront plus difficiles à enlever
si le pigment est en quantité importante
si le pigment est profondément situé
si la taille des particules de pigment est grande
ces caractéristiques se retrouvent donc dans les tatouages amateurs qui seront donc souvent plus difficiles à éliminer .
si le pigment est coloré ( le bleu et le vert sont des couleurs très résistantes)
cas particuliers :
+ tatouages cosmétiques : parfois résistants aux traitements lasers imposant alors une abrasion ; il est donc toujours recommandé de pratiquer une zone test.
+tatouage traumatique :très bon résultat ; attention toutefois à la poudre de pistolet d’armes.
+tatouage iatrogène médicamenteux : résultats variable
+tatouages colorés : les résultats sont souvent décevants recommandant une zone test.
complications : cicatrices , hyper ou hypochromies , virage du pigment cosmétique
conclusion : très bon résultats dans l’’ensemble
parfois décevants sur les tatouages amateurs , polychromes et cosmétiques

Voir aussi :

Tatouage : conseils pour la réalisation d’un tatouage

Fiche d’information de la Société Française de Dermatologie sur le détatouage au laser

 

2 pensées sur “ENLEVER UN TATOUAGE : détatouage au laser”

Posez une question au dermatologue (pas d'avis médical)