METHOTREXATE : le méthotrexate dans le psoriasis (Imeth, Novatrex… )

Methotrexate

Le methotrexate est un antimitotique utilise en general en une à trois prises par semaine, comportant de nombreuses interactions medicamenteuses et réservé au traitement du psoriasis resistant aux traitements conventionnels, ou au rhumatisme psoriasique.

Le méthotrexate peut être administré par voie orale, sous forme de comprimés à 2,5 mg ou par voie sous-cutanée ou intramusculaire. Il est préférable, lorsqu’on administre le méthotrexate par voie orale, de fractionner les doses en trois prises à 12 heures d’intervalle.
La première administration se fait toujours à petite dose : 5 ou 7,5 mg puis montée très progressive des doses en augmentant de 5 mg à chaque administration hebdomadaire, jusqu’à trouver la dose suffisamment efficace(en général 15 à 20 mg/semaine)
Avant de commencer un traitement par le méthotrexate il faut un examen clinique complet pour s’assurer que le patient est en bonne santé et qu’il n’a pas de foyer infectieux chronique. Il faut un bilan biologique comportant :

  • NFS Pl
  • Créatininémie
  • bilan hépatique
  • sérologie d’hépatite B et C. et, en cas de doute, une sérologie V. I. H.

Surveillance sous traitement

NFS Pl toutes les semaines pendant deux mois, puis tous les mois.

TGO TGP tous les mois.

Demander un fibroscan et, si possible, un fibrotest après chaque dose cumulative de 3 g.

Effets secondaires

Effets tératogènes

Contre-indiqué chez une femme fertile si elle n’a pas une contraception efficace poursuivie pendant tout le temps du traitement et jusque 3 mois après l’arrêt du traitement

L’éviter également chez la femme allaitante

Cytolyse et fibrose hépatique
Nausées contrecarrées par la prise d’acide folique, un comprimé à 5 mg par jour tous les jours, sauf le jour du traitement
Anémie, macrocytose, leucopénie ou thrombopénie.
Ne pas s’exposer au soleil
Chute de cheveux
Pneumopathie immuno-allergique et fibrose pulmonaire

Contre indications

Absolues:

– la grossesse et l’allaitement ;

– les maladies hépatiques évolutives et les cirrhoses ;

– la consommation excessive d’alcool ;

– un processus infectieux sévère évolutif ;

– une maladie hématologique et la présence d’une macrocytose inexpliquée ;

– un malade incapable d’assumer le suivi clinique et biologique de sa maladie ;

– enfin, la prescription nécessaire de médicaments anti-folique et en particulier le Bactrim, est également une contre-indication absolue.

Relatives

– fonction rénale un peu diminuée ;

– déficit immunitaire ;

– prescription d’anti-inflammatoires non stéroïdiens ou d’aspirine à fortes doses risquant de déplacer le Méthotrexate de sa liaison albumine et d’augmenter le méthotrexate libre et donc pharmacologiquement actif (les petites doses d’aspirine données à visée anticoagulante n’ont évidemment aucune incidence sur la tolérance du méthotrexate) ;

– les médicaments modifiant l’absorption digestive du méthotrexate, modifiant sa liaison albumine, inhibant sont excrétion rénale ou ayant une activité anti-folique légère, doivent tous être pris en considération. Ceci est relativement simple car ils appartiennent tous aux mêmes classes thérapeutiques relativement peu utilisées.

Enfin, les maladies hépatiques

Fiche d’information de la Société Française de Dermatologie sur le méthotrexate

Posez une question au dermatologue (pas d'avis médical)