JAMBES LOURDES, VARICES : les varices et les jambes lourdes

Jambes lourdes et varices

Que sont les varices?

Les varices sont des veines des jambes abimées qui se dilatent. Elles se caractérisent par des cordons souvent sinueux des jambes, bleuatres. Elles s’inscrivent dans le cadre d’une maladie appelée insuffisance veineuse. Environ 20% de la population francaise souffre de varices. Les femmes sont 3 fois plus souvent touchées que les hommes. Dans la plupart des cas, les varices touchent les veines saphènes,qui remontent sous la peau le long de la jambe, et leurs collatérales. Mais les varices peuvent aussi toucher la vulve, les bourses…

Les varices ne sont pas les seuls signes possibles de l’insuffisance veineuse :

  • Sur le plan veineux :
    • au début, les symptômes sont surtout fonctionnels :fourmillements voire douleurs, jambes lourdes en fin de journée, oedeme des chevilles
    • ensuite apparaissent les varicosités : ce sont de petits capillaires violacés souvent fins,
    • et enfin les veines réticulaires (sortes de veines peu dilatées bleutées sous la peau) et les varices, plus sinueuses et dilatées
  • Sur le plan cutané, on observe souvent en fin d’évolution de la maladie veineuse :
    • une dermite ocre, donnant un aspect brunatre-violacé a la peau en bas des jambes
    • voire des ulcères de jambes, redoutables plaies chroniques souvent difficiles à traiter
    • un Eczema des jambes, qui démange, appelé eczema de stase
    • une périphlébite : une varice devient tres rouge et sensible : il se produit une phlébite superficielle dans la varice. Attention il faut bien la distinguer d’une véritable phlébite ou phlébite des troncs veineux profonds, situés au coeur de la jambe et qui expose au risque d’embolie pulmonaire. La phlebite profonde provoque une douleur du mollet avec souvent petit gonflement et rougeur. Au moindre doute de phlébite, il faut consulter un médecin en urgence

Pourquoi a-t-on les jambes lourdes, des varices et des varicosites

Le sang veineux remonte des extrémités vers le cœoeur. Les veines sont les tuyaux qui permettent de faire remonter le sang veineux contre la gravité car elles sont pourvues de valvules sur leurs parois qui agissent comme des clapets anti retour. Si les valvules sont abimées, le sang veineux tend à stagner dans les jambes, c’est la stase veineuse. Il en résulte une dilatation des veines sous la pression, un peu comme un ballon de baudruche qu’on remplit d’eau. Il y a plusieurs raisons à cela :

 

Terrain : on trouve souvent des antécédents dans la famille Influence hormonale chez la femme : grossessecontraception orale …

provoquant une vaso dilatation

Obésité

(provoquant une augmentation de la pression abdomino périnéale) et manque de tonus des muscles des jambes : les muscles des jambes jouent le role de pompe et de massage des veines, les aidant à faire remonter le sang

Traumatismes sur les veines des jambes, provoquant des blessures des valvules

Position debout prolongée

 

L’exposition a la chaleur, qui dilate les veines : chauffage par le sol, exposition au soleil, bains chauds…

Prévention des varices

Mieux vaut éviter de voir apparaitre des varices car ces dernières ne guérissent pas spontanément. Lorsqu’on a des antécédents familiaux de varices,ou une tendance à l’oedeme des jambes il faut tenter de respecter unebonne hygiene de vie pour limiter la tendance à la maladie veineuse :

  • Renforcer le tonus musculaire des jambes en pratiquant de lanatation, du vélo
  • Eviter de prendre du poids et la constipation
  • Surélever les jambes en les horizontalisant des que possible (quand on lit, regarde la TV… ) et éviter de croiser les jambes
  • Surélever de 5 cm les pieds du lit
  • Prendre des douches froides des jambes en rentrant le soir
  • En hiver ou en cas de grossesse mettre des collants de contention
  • Éviter la chaleur : expositions solaire, bains très chauds, saunas…
  • Porter des vêtements pas trop serrés et les talons hautscar ceux-ci nuisent au retour veineux

Questions fréquentes

– J’’ai des varices et j’aimerais savoir si le sauna ou le hammam sont possible ou pas.

Le sang veineux remonte des jambes au coeœur. L’’insuffisance veineuse est caractérisée par un retour veineux de mauvaise qualité, entraînant une surpression de sang veineux (on parle de « stase » veineuse) dans les jambes. Cette stase dilate les veines et produit les varices. De nombreuses activités ont pour inconvénient d’’augmenter la stase, telles que les bains trop chaud, les positions debout prolongée, le chauffage par le sol, les expositions des jambes au soleil, les sports violents (tennis, jogging, équitation, athlétisme…). Les hammams et sauna font donc partie des activités plutôt déconseillés.

Voici quelques conseils ayant pour but d’aider le retour veineux et de lutter contre l’’aggravation de votre maladie veineuse :
– Dormez avec les jambes discrètement surélevées (5 à 6 cm suffisent). Vous pouvez pour cela utiliser une cale sous les pieds du lit ou sous le matelas.
– Ayez les jambes allongées le plus souvent possible (lorsque vous regardez la TV, lorsque vous lisez…)
– Faites des sports doux : marche, natation, vélo…
– A la plage, marchez dans l’eau
– Portez des collants ou bas de contention médicaux le plus souvent possible la journée (ils ne doivent pas être portés lors du repos allongé). Il existe dorénavant des bas et collants tout à fait esthétiques, ressemblant aux « bas-nylon » classiques et pouvant être portés avec une jupe.

– J’’ai des varicosités au niveau des jambes. Que faire ?

Les varicosités sont des petits capillaires sanguins dilatés. Vous souffrez de ce qu’on appelle l’insuffisance veineuse, caractérisée par un retour veineux de mauvaise qualité du bas des jambes vers le cœur. Les veines de vos membres inférieurs ne font pas correctement leur travail, pour diverses raisons (antécédents familiaux de varices, grossesses…) et il en résulte une surpression de sang veineux (on parle de « stase » veineuse) dans les jambes. Cette stase dilate les veines, ce qui produit varices et varicosités.
Tout d’abord, il convient dans votre situation d’’éviter les activités ou circonstances susceptibles d’augmenter la stase, telles que l’exposition prolongée des jambes à la chaleur, qui dilate les vaisseaux (bains trop chauds, soleil, chauffage par le sol…) ou les sports qui ne favorisent pas le retour veineux (tennis, jogging, équitation, athlétisme, « step »…).
A l’’inverse, certains sports sont favorables au retour veineux : la marche, la natation, le vélo… De plus, certaines habitudes de vie vont vous aider à lutter contre l’aggravation de votre maladie veineuse : dormez avec les jambes discrètement surélevées (5 à 6 cm suffisent). Vous pouvez pour cela utiliser une cale sous les pieds du lit ou sous le matelas. Reposez vos jambes en les allongeant le plus souvent possible (devant la télévision, lorsque vous lisez…) et en les douchant à l’eau froide lorsqu’elles sont lourdes. Enfin, je vous conseille de porter des collants ou bas de contention durant la journée (ils ne doivent pas être portés lors du repos allongé). Ces petites habitudes vont vous aider à limiter l’aggravation de votre maladie veineuse. Sinon, gare à la survenue de véritables varices.
Si vous souhaitez traiter les varicosités, certains médecins (dermatologues, angiologues…) effectuent des scléroses à visée esthétique, en injectant dans les varicosités un produit sclérosant.

– J’’ai des varicosités sur les jambes. Faut-il voir un dermatologue ou un phlébologue?

Le dermatologue comme le phlébologue sont à même de vous aider à lutter contre ce probléme. Le dermatologue ou le phléboloque effectue des scléroses à visée esthétique en injectant dans les varicosités un produit sclérosant. Cet acte n’est habituellement pas remboursé par la Sécurité Sociale.

Et pour aller plus loin…

Vidéos d’emissions de TV :

>>> Suite : traitement des varices

2 réflexions sur « JAMBES LOURDES, VARICES : les varices et les jambes lourdes »

  1. Bonjour,

    Je trouve la phrase « les hammams et le sauna font donc partie des activités plutôt non déconseillés » ambiguëe. Est ce déconseillé ou non ?

    Avec tous mes remerciements.

Posez une question au dermatologue (pas d'avis médical)