HYPOMELANOSE EN GOUTTE : l’hypomelanose en gouttes

Hypomelanose en goutte


Signes de la maladie

Petites pastilles leucodermiques fréquentes sur les zones photoexposées (membres+++)
Signe d’une imprégnation solaire trop importante

Examens complémentaires diagnostiques
Histologie (le dermatologue prélève un petit morceau de peau sous anesthésie locale et l’envoie en analyse à un confrère anatomopathologiste qui l’examine au microscope)

Traitement
Abstention

2 pensées sur “HYPOMELANOSE EN GOUTTE : l’hypomelanose en gouttes”

Posez une question au dermatologue (pas d'avis médical)