DERMATOSCOPIE EPITHELIALE : dermoscopie des vaisseaux (non pigmentaire)

Dermatoscopie des lésions non pigmentaires

Dermatoscope
Dermatoscope à immersion

La lésion ne comporte pas de pigment marron, noir, bleu, gris… en dermatoscopie : c’est une lésion non pigmentaire

On s’attache alors surtout à l’analyse des vaisseaux, qui sont souvent entourés de blanc++++ dans les lésions kératosiques (carcinome épidermoide, verrues et condylomes…)

Les vaisseaux en dermoscopie

  • Vaisseaux et leurs dispositions

    Vaisseaux en points : ATTENTION!

    Vaisseaux arborescent : basocellulaire

Clods rouges sans pigment : angiome

Les tumeurs non pigmentaires

Kératose actinique du visage : fraise

Vaisseaux et rougeurs autour d’ostiums folliculaires kératinisés : kératose actinique

La kératose actinique du visage est souvent très vascularisée, caractérisée par du rouge distribué en pseudo réseau autour d’ostiums folliculaires kératinisés jaunatres

Keratose actinique en dermoscopie

Kératose actinique du nez, vue clinique et dermoscopique :

Keratose solaire du nez

On retrouve les 3 squames blanches qu’on voyait cliniquement et la rougeur prend l’allure d’une nappe rouge constellée de points couleur chair-jaune

Maladie de Bowen : points regroupés

Vaisseaux en point ou glomérulaires sur une zone, disposés en agrégats et entourés de squames

Carcinome epidermoide : polymorphe

Vaisseaux polymorphes (en points, glomérulaires, épingles à cheveux, linéaires irréguliers…) entourés de blanc, avec des squames ou des croûtes de kératine vers le centre

Carcinome basocellulaire

Nodulaire ou sclérodermiforme : vaisseaux arborescents

Les vaisseaux arborescents sont très évocateurs de basocellulaire

Vaisseaux arborescent : basocellulaire

Superficiel : vaisseaux « micro-arborescents » dans un désert rouge-blanc

Rarement des vrais vaisseaux arborescents, plutôt des ébauches, au sein de zones sans structure rouge-blanc brillantes, et de multiples petites érosions

Dermatoscopie des maladies de peau

La dermatoscopie peut être utile pour diagnostiquer :

les infestations parasitaires

gale, poux, tungose, leishmaniose cutanée,

les infections virales de la peau et des muqueuses

molluscum contagiosum,

infections à papillomavirus humain,

condylomes et verrues, notamment pour distinguer par exemple une verrue plantaire d’un cor, d’un durillon, d’un mélanome achromique… :

Lésions épithéliales donc les vaisseaux sont entourés de blanc

  • Vaisseaux monomorphes en points de distribution régulière, sur un fond sans structure couleur chair
  • Vaisseaux en épingles à cheveux dilatés, hypertrophiques, exubérants

Verrue au dermatoscope

les maladies de peau

psoriasis,

  • vaisseaux en points répartis régulièrement sur fond rosé
  • squames blanches

Plaque de psoriasis : vaisseaux en points et squames blanches

angiome rubis,

Vaisseaux en clods rouges et violets, sans pigment+++

Clods rouges sans pigment : angiome

botryomycome,

lichen plan,

  • vaisseaux en points
  • stries de Wickham

Plaque de lichen plan : vaisseaux en points et stries blanches de Wickham

rosacée,

lupus,

hyperplasie sébacée,

maladie de Darier,

maladie de Kaposi,

porokératose actinique,

pityriasis rosé

  • vaisseaux en points
  • squames blanches sur fond jaunatre

Plaque de pityriasis : vaisseaux en points et squames blanches sur fond jaunatre

Dermatoscopie non pigmentaire du cuir chevelu

Chutes de cheveux (calvitie, pelade…), voir la dermatoscopie du cuir chevelu

Dermatoscopie non pigmentaire des ongles

psoriasis de l’ongle, mycose de l’ongle, tumeurs de l’ongle

Dermatoscopie des lésions pigmentaires

La lésion comporte du pigment marron, noir, bleu, gris… c’est une lésion pigmentaire : voir la dermoscopie des lésions pigmentaires