ROUGEUR VULVE : rougeurs et démangeaisons de la vulve (vagin)

Rougeurs qui démangent sur la vulve

Démangeaison de la vulve

Il est toujours angoissant de se découvrir des rougeurs de la vulve ou le pubis chez la femme.

Vous avez des démangeaisons et des rougeurs sur la vulve, ceci nécessite une consultation médicale

Le médecin va tout d’abord demander vos antécédents ( les maladies ou interventions chirurgicales que vous avez subies, les traitements que vous prenez).
Ensuite il fera le point avec vous sur les problèmes que vous présentez (date de début, durée, signes d’accompagnement… )

Et il vous examinera, parfois au besoin d’une lampe grossissante.

Il fera le point avec vous d’une possible contagiosité de ces boutons et le cas échéant, vous proposera d’examiner voire de traiter votre ou vos partenaires

Le médecin envisagera les différents diagnostics en cas de rougeurs sur la vulve

On peut citer parmi ceux-ci :

Quelques causes de rougeurs sur la vulve :

Infections de la muqueuse du sexe

  • Infections mycosiques

La mycose vaginale, notamment dans sa forme candidosique (candidose), peut donner un aspect de rougeurs diffuses de la vulve

Candidose vaginale
Candidose vaginale
  • Infections bacteriennes

  • Rougeurs à Streptocoques

Le prélèvement myco-bactériologique comporte souvent des streptocoques qui sont en fait des saprophytes de la muqueuse génitale, notamment chez l’homme non circoncis. Il faut pour retenir le diagnostic de rougeur à streptocoques qu’il y ait de nombreuses colonies à la culture bactériologique.

Un traitement antibiotique local est souvent suffisant

  • Rougeurs à germes anaérobies

Les germes anaérobies sont des bactéries n’ayant pas besoin d’air pour vivre. Le chef de file de ces bactéries responsables de rougeurs du sexe est Gardnerella Vaginalis, souvent responsable de rougeurs profuses et suintantes, à l’odeur caractéristique, nauséabonde.

Leur traitement requiert l’emploi d’un antibiotique par voie orale, le metronidazole (Flagyl*) à la dose de 500mg/j pendant 7j

Lors de pertes malodorantes sans rougeurs, on parle de vaginose bactérienne

  • Infections virales

    L’herpes du sexe peut donner un aspect de rougeurs du sexe, par l’aspect de petites érosions (petites plaies) en nappes inflammatoires

    Herpes de la vulve
    Herpes génital
  • Infections parasitaires :

  • Rougeurs à Trichomonas Vaginalis

Trichomonas Vaginalis est un parasite responsable de rougeurs souvent profuses et érosives, recouvertes de pertes blanches et d’enduit purulent d’odeur nauséabonde. Il existe parfois des ulcérations voire des chancres.

Il n’est pas rare qu’existe aussi une uretrite (inflammation du méat uretral responsable de brulures lorsqu’on urine : brulures à la miction)

Le traitement requiert une prise unique de 2g de metronidazole (Flagyl*)

  • Les nodules scabieux

Il s’agit de boutons rouges consécutifs à la gale

nodul scabieux
Nodules scabieux de la gale

Les cancers

  • Cancers intra épithéliaux ou IN SITU (cantonnés à la superficie de la muqueuse) : une tache rouge sur lA VULVE qui ne guérit pas sous traitement

Ils se présentent le plus souvent sous la forme d’une (parfois plusieurs) tache rouge sur la vulve, de couleur rouge vif (voire marron pour la papulose bowenoide), lisse et luisante, le plus souvent bien limitée, résistante aux traitements locaux (antifongiques, corticoides… ), indolore et lentement évolutive.

Bowen de la vulve

La maladie de Bowen est un carcinome intra épithélial

Maladie de Paget

La Maladie de Paget est un adénocarcinome in situ (cantoné à l’épiderme) pouvant évoluer en carcinome invasif et donner des métastase. Associé dans 1/4 des cas environ à un cancer sous jacent (urinaire… )

Les carcinomes epidermoides de la vulve représentent 3 à 5% des cancers gynécologiques. Toute plaque blanche et epaisse, ou rouge, voire ulcérée persistante doit être biopsiée. Le traitement est chirurgical +/- radiothérapie

Sur lichen scléreux

80% des carcinomes épidermoïdes vulvaires se développent à partir d’un lichen scléreux évoluant depuis plusieurs années, souvent non ou mal traités.

Le carcinome prend la forme d’une plaque rouge, souvent saignotante et infiltrée, sur lichen scléreux sous-jacent sous forme de zones blanches brillantes postérieures. Au début, il s’agit de plaques leucoplasiques des parties internes de la vulve  ou d’ulcération persistante

Du au papillomavirus

20% de ces cancers se développent sur VIN (Néoplasies Intra Vulvaires) classique HPV-induites (appelées aussi HSIL = High grade Squamous Intraepithelial Lesion), dues au papilloma virus.

Apparait alors sur une rougeur de la vulve une zone épaisse et infiltrée

Les maladies de peau

Des eczemas allergiques de contact peuvent se voir sur la vulve en réaction à un contact

  • direct : les premières causes d’allergie de contact vulvaires sont les topiques médicamenteux (creme antibiotique, antifongique…). On voit aussi dans les causes la matière des sous-vetements (Lycra), des produits de lavage, l’application de désinfectants, d’antifongiques, le latex des préservatifs, un protege slip contenant des substances allergisantes
  • indirect par portage manuel (produits chimiques, vernis à ongle… ) ou par les rapports sexuels : par exemple eczema à des lubrifiants intimes…En cas de recrudescence pendant ou après les rapports sexuels, il faut penser à l’allergie au lubrifiant, au préservatif, au sperme ou à un allergène transmis par le partenaire.

L’eczema de la vulve forme des placards rouges, secs, principalement des versants externes de la vulve (pubis, racine des cuisses et fesses) avec un respect des plis.

La peau est très sèche, fripée et parfois parsemée de petites vésicules excoriées, formant des plaques à bords sont émiettés, mal limités.

Il n’y a pas d’atteinte vaginale (pas de pertes vaginales) ou de plaque à distance. On n’observe pas débord sur la marge anale, de bordure active avec collerette desquamative ou de pustulettes périphériques comme dans les candidoses récidivantes.

L’eczema de la vulve est souvent prouvé par le biais de tests allergologiques appelés patch tests afin de déterminer l’allergène en cause

Le traitement repose sur les cremes a la cortisone et l’éviction de l’allergène. Dans tous les cas, il est important limiter l’utilisation d’eau et de savon qui, provoquant macération et irritation cutanée, aggravent la situation.

Le lichen prend souvent au niveau du sexe un caractère annulaire caractéristique (groupes de papules agencées en anneau, ou un seul anneau avec bordure active et centre atrophique).
Le lichen plan érosif est caractérisé par des érosions douloureuses entourées par des papules blanches et kératosiques.

Rechercher dans les deux cas une atteinte de la bouche++++

  • Lichen scléreux

Le psoriasis peut toucher la vulve et y donner des taches rouges

Les irritations et traumatismes

  • Irritation de la vulve responsable de rougeurs

Elles sont souvent le fait d’une toilette trop méticuleuse, de l’application d’antiseptiques, de coïts prolongés ou brutaux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.