VERRUE : solution contre les verrues

Verrue

Une verrue, qu’est-ce que c’est? / Pourquoi a-t-on des verrues? /Quels sont les différents types de verrues / Les verrues génitales /Traitement des verruesPoints clés / Questions fréquentes / Et pour aller plus loin

Les verrues sont dues à des virus

On appelle communément verrue une tumeur bénigne fréquente puisqu’elle concerne entre 5 et 10 % de la population. Les verrues sont dues a une infection par une famille de virus appelée papilloma virus humains (PVH) ou HPV pour Human Papillomavirus.

Il existe de environ 150 sous-types de PVH donnant des verrues qui peuvent se localiser partout sur la peau, mais surtout aux mains, aux pieds et au visage.

Les papillomavirus sont des virus très repandus et fréquents dans la nature, tant chez l’homme que chez le boeuf ou le chien…

Les papillomavirus humains sont aussi mis en cause dans le développement des condylomes (verrues genitales), qui est la plus fréquente des maladies sexuellement transmissibles.

Risque d’attraper des verrues

Les verrues concernent les personnes de tout âge, mais elles restent plus fréquentes chez les enfants et les jeunes adultes.

Verrues du genou chez un enfant
Verrues du genou chez un enfant

Elles sont plus fréquentes chez les patients immunodéprimés (elles concernent 40% des patients greffés du rein) et en cas de dermatite atopique

Certaines professions sont plus exposées, notamment les bouchers, les poissonniers et les mécaniciens.

Verrues des doigts chez un boucher
Verrues des doigts chez un boucher

Transmission des verrues

La transmission des verrues est avant tout entre êtres humains, et peut se faire par contact direct (de la peau à la peau), mais le cas le plus fréquent est la contamination indirecte, par l’échange de chaussettes ou de chaussures, la fréquentation des piscines et salles de sports (douches). Certains papillomavirus peuvent survivre une semaine à l’air libre. La pénétration est favorisée par les microtraumatismes de la peau.

Les bouchers, poissonniers… sont plus exposées aux verrues des mains causées par un type spécifique (HPV7), transmise par les animaux.

Le virus ayant pénétré dans la peau, il peut être bloqué par le système immunitaire, ou s’exprimer, se répliquer et faire produire par la peau des kératinocytes en excès, responsables de l’apparition de la masse cornée de la verrue.

L’incubation du virus est de un a plusieurs mois avant l’apparition des verrues. On peut aussi se contaminer soi meme par manuportage, il faut donc éviter de gratter ses verrues, voire de les faire saigner.

Enfin, lorsqu’on a des verrues plantaires, mieux vaut prendre des précautions pour éviter de contaminer son entourage (port de claquettes, sortie de bain pour soi… )

Evolution des verrues

La majorité (80%) des verrues guérissent spontanément en deux à 4 ans.

À deux ans, environ 65% des verrues de l’adulte ont disparu

Environ 10% des verrues sont dites rebelles, c’est-à-dire qu’elle persistent après deux à 4 ans.

Récidive d'une verrue du doigt en couronne, après traitement
Récidive d’une verrue du doigt en couronne, après traitement

L’évolution naturelle vers la guérison spontanée et la bénignité des verrues sont toujours à prendre enruespte dans la décision de traiter ou non les verrues, d’autant qu’aucune des méthodes disponibles ne permet l’éradication complète du virus, ce qui explique la fréquence des récidives ou les résultats incomplets. Cependant, leur traitement est préférable compte-tenu de leur contagiosité pour soi et son entourage, ou du risque de complications :

– douleurs

– risque de déformation d’un ongle en cas de verrue péri unguéale

-inflammation du tissu autour de la verrue…

Le mieux est donc de consulter un médecin pour s’assurer qu’il s’agit bien d’une verrue et d’en envisager le traitement

Diagnostic des verrues

Il existe de nombreux types de verrues : verrues vulgaires, verrues planes, verrues plantaires, papillomes verruqueux, verrues génitales (ou condylomes)…

Verrues planes

Les verrues planes sont des verrues moins frequentes que les verrues vulgaires. Les verrues planes sont le plus souvent dues aux papillomavirus de type 3, 10 et 28. Les verrues planes ont le plus souvent la forme de petites elevures de couleur chair-rose pale voire brunatres, à surface lisse.
Les verrues planes sont frequentes sur les mains, le visage ou les jambes chez la femmes (dissemination par le biais du rasage ou de l’épilation des jambes).

Verrues planes de la jambe
Verrues planes de la jambe

Elles peuvent même suivre une ligne de grattage

Verrues planes le long d'une strie de grattage, par manuportage
Verrues planes le long d’une strie de grattage, par manuportage

La majorité des verrues planes régressent spontanément apres deux à 4 ans, apres une phase d’inflammation le plus souvent (démangeaison, rougeur… de la verrue plane)

 

Verrues plantaires

Les verrues plantaires sont tres frequentes. Les verrues plantaires sont le plus souvent dues aux papillomavirus de type 1 et 2. Les papillomavirus de type 1 ont plutot tendance à provoquer des verrues plantaires profondes et douloureuses se développant verticalement en profondeur appelées myrmécies. Quant aux papillomavirus de type 2, ils sont plutot responsables des verrues en mosaiques, verrues plantaires se développant horizontalement en superficie de la peau et formant à terme une mosaiques de verrues.
La majorité des verrues plantaires régressent spontanément apres deux à 4 ans

Verrues plantaires

 

Papillomes verruqueux

Les papillomes verruqueux sont des verrues d’aspect filiforme (elles se développent verticalement en formant une sorte de corne cutanée) tres frequentes sur le visage et le cou.

Papillome verruqueux
Papillome verruqueux

Les papillomes verruqueux ont souvent tendance à se disséminer par le biais du rasage

Papillome verruqueux de la paupiere

Les verrues génitales

Elles sont aussi appelées condylomes : les condylomes peuvent être visibles à l’oeil nu (petites verrues sur le sexe) ou etre invisibles. Voir la page sur les condylomes.

Points clés :

 

  • Les verrues sont des lésions bénignes d’origine virale : le papillomavirus pénètre dans la peau et lui fait produire des kératinocytes en excès, provoquant la verrue
  • La majorité des verrues guérissent spontanément en à à 4 ans
  • Il faut consulter devant toute lésion cutanée qui apparaît ou se modifie, car tout n’est pas une verrue

 

Questions fréquentes

– J’ai quelque chose qui ressemble à une verrue sur l’orteil, que faire
Il faut consulter pour s’assurer que c’est bien une verrue, et mieux vaut éviter de tenter de la soigner soi meme

– J’’ai des verrues diagnostiquées par mon dermatologue qui ont tendance à revenir aux mêmes endroits sur les mains, que me conseillez-vous ?

Pour cela je vous recommande de reconsulter votre dermatologue afin d’étudier avec lui la meilleure conduite thérapeutique : séances de cryothérapie à l’azote liquide, application de produits acides (kératolytiques), voire autres traitements physiques (laser… ) en fonction du type et du nombre de verrues, l’ensemble de ces traitements pouvant être cumulés entre eux en cas de difficulté à obtenir des résultats durables comme dans votre cas. Quoi qu’il en soit, sachez qu’il n’est pas rare que le traitement des verrues soit une lutte de longue haleine.

 

Et pour aller plus loin…

Vidéo de la société francaise de dermato :

>> Suite : Le traitement des verrues

 

6 pensées sur “VERRUE : solution contre les verrues”

  1. Il faut consulter votre médecin pour voir s’il s’agit de pus (nécessité de traiter une infection) ou d’un écoulement de la cloque provoquée par l’azote

  2. Bonjour, mon fils de 12 ans à une verrue au doigt, douloureuse au touché, gonflée et très chaude. J’ai rendez vous chez un dermatologue mais fin février seulement ? Que puis je mettre pour soulager la douleur ? Peut il y avoir un abcès en formation sous la verrue ?

Posez une question au dermatologue