TRAITEMENT NATUREL CHUTE CHEVEUX : traitements naturels de la chute

Traitement naturel de la chute de cheveux

Les traitements naturels de la chute de cheveux sont une sorte d’ « engrais » pour les cheveux : ils apportent au cheveu ce dont il a besoin pour pousser

Que trouve-t-on dans le traitement naturel de la chute de cheveux?

On y trouve des

nutriments

acides amines soufres entrant dans la composition de la kératine des cheveux,

des vitamines

B5, B6, et vitamine H,

des mineraux

et des acides gras essentiels necessaires à la pousse des cheveux,

voire du zinc, limitant la seborrhee

Quelle différence entre les gélules et la levure de bière ?

La levure de biere contient principalement de la vitamine B6 donc pas les autres composants

Y a-t-il des compositions et des actions différentes d’un produit à l’autre?

Un produit contre la chute des cheveux contient generalement des acides amines soufres et des vitamines B, alors qu’un complement pour cheveux gras contiendra plutot du zinc et de la vitamine B5 jouant un role
sur la seboregulation.

En cas de chute de cheveux , de cheveux gras, de cheveux cassants… Dans toutes ces indications, il est indispensable de consulter son medecin afin de determiner la cause et le traitement adequat avant d’envisager les compléments alimentaires.

Exemples de traitements pour les cheveux contenant acides aminés soufrés et vitamines :

Ils sont prescrits en general en cures de 2 à 4 mois

Peut on se traiter naturellement la chute de cheveux en variant son alimentation?

Les cheveux ont besoin pour pousser :

d’acides aminés soufrés,

la méthionine et la cystine, qui sont les composés permettant de synthétiser la kératine ; la méthionine est site acide aminé essentiel car il ne peut etre synthétiqé par l’organisme, il doit donc être apporté par l’alimentation. La cystéine est métabolisée à partir de la méthionine. On les trouve dans des sources animales (les poissons, les fromages, la viande et le jaune d’œuf) et dans une moindre proportion, végétales (oléagineux tels les cacahuetes, les amandes et les pistaches, les lentilles et les haricots, mais aussi le soja).

Du fer

qui permet la synthèse de l’hemoglobine, joue un rôle important dans l’oxygenation du bulbe : contrairement à une idée reçue il n’est pas si fréquent dans les épinards mais plutot dans les protéines d’origine animale (boudin, foie, jaune d’oeuf, viandes rouges, coquillages et moules). Les végétaux là encore en apportent des proportions moindres (persil, soja, cacao… ). Notez que l’absorption du fer est facilité par la vitamine C : un jus d’orange pris au cours d’un repas, multiplie par trois l’absorption du fer contenu dans les aliments pris au ours du même repas. En revanche le thé limite son absorption.

Les vitamines B

qui participent à la transformation de la méthionine en cysteine, à l’oxygénation du bulbe… : origines animales (foie, poissons gras, viandes blanches y compris les volailles, jaune d’oeuf) et pour une fois autant présentes dans le monde végétal (céréales, champignons, lentilles, soja, chou fleur… )

Posez une question au dermatologue (pas d'avis médical)