SOIGNER LA MYCOSE DES ONGLE : guérir la mycose des ongles

Soigner la mycose des ongles

Onychomycose du gros orteil
Onychomycose du gros orteil

Qu’est-ce que la mycose des ongles ?

La mycose des ongles, ou onychomycose est une infection des ongles par un champignon, fréquente à partir de 45 ans et chez les personnes âgées : près d’’une personne de 70 ans et plus sur deux est atteinte de mycose des ongles.

Les ongles le plus fréquemment atteints sont les ongles du gros et du dernier orteil.

Mycose jaune de l'ongle
Mycose jaune de l’ongle

Les champignons les plus fréquemment en cause sont les dermatophytes.

Mycose latérale
Mycose latérale

Quels facteurs favorisent la mycose des ongles ?

Les mycoses des ongles ou onychomycoses sont fréquentes.

Leur mode de transmission et les facteurs qui les favorisent sont les mêmes que les mycoses des pieds :

macération, humidité,

prêt de chaussures,

fréquentation de lieux communautaires à pieds nus

Les personnes à risque de mycose des ongles sont comme nous l’avons vu les personnes agees, mais aussi les personnes ayant des mycoses des pieds, les diabétiques, les personnes immunodéprimées, les personnes ayant de la Transpiration des pieds

Diagnostic de la mycose des ongles

Les onychomycoses peuvent prendre plusieurs formes mais la plus fréquente est un épaississement de l’ongle qui prend une couleur jaunâtre ou blanchâtre.

Mycose débutante de l'ongle
Mycose débutante de l’ongle
Tache blanche de mycose débutante
Tache blanche de mycose débutante

La zone blanchâtre a tendance à progresser vers la base de l’ongle avec le temps. A son extrémité, l’ongle peut devenir friable et se décoller de la peau

Mycose des ongles de pied
Mycose des ongles de pied avec atteinte de la matrice de l’ongle

Le prélèvement de l’ongle en laboratoire pour mise en culture permet de confirmer la mycose des ongles.

Faut-il se préoccuper de la mycose des ongles?


Même si elles ne font pas mal et ne créent pas de désagréments, du moins au début de leur évolution, les onychomycoses sont à prendre au sérieux car l’ongle risque à terme d’être détruit et les autres ongles risquent d’être atteints. Sans compter le risque de transmission de la mycose à son entourage.

Eviter la mycose des ongles

Couper les ongles régulièrement

Il faut lutter contre la macération des pieds : porter des souliers pieds ouverts en été, privilégier les chaussettes de coton (idéalement en fil d’Ecosse pour limiter la transpiration) et en changer tous les jours

Laver les pieds une fois par jour et bien sécher les espaces inter orteils

En cas de mycoses récidivantes, il est possible que le médecin prescrive des poudres antifongiques (Mycoster ®, Econazole ®… ) à pulvériser de temps en temps dans les chaussures pour limiter la prolifération des champignons dans les chaussures.

Porter des claquettes dans les endroits public où les gens marchent à pieds nus (piscines, douches, vestiaires… )

Soigner la mycose des ongles

Le traitement de la mycose de l’ongle est bien codifié, il requiert des antifongiques :

  • si l’onychomycose est susceptible d’atteindre la matrice de l’ongle

La matrice est la base de l’ongle, située sous la peau et qui produit l’ongle,

alors un traitement oral ( le plus souvent la Terbinafine : Lamisil ®,Fungster ®… ) est utile.

Ce traitement prescrit par le médecin nécessite quelques précautions (réalisation d’un prélèvement de l’ongle pour mise en culture, prise de sang, vérification de l’absence de contre-indications… ).

Ce traitement est poursuivi jusqu’à obtention d’une base d’ongle saine et il est souvent accompagné et poursuivi par un traitement local, par vernis ou préparations permettant de détruire l’ongle, jusqu’à guérison complète.

  • Si la matrice n’est pas atteinte,

le traitement local suffit souvent.

Traitement prescrit par le médecin :

Le traitement est alors généralement réalisé à l’aide d’un vernis tel que : Amorolfine (Loceryl ®, Curanail ®… ), Ciclopirox (Mycoster vernis ®,Onytec ®… )

Le principe de ces traitements est de stopper la progression de la mycose et de permettre à un ongle sain de remplacer l’ongle malade.

Un ongle de pieds poussant environ de 1,5mm par mois, il faut souvent plus de six mois de traitement local pour guérir une onychomycose et retrouver un ongle sain.

Soigner la mycose des ongles non matricielle sans ordonnance

Les délais de rendez-vous chez les dermatologues s’allongent d’année en année.

Cependant, ne vous improvisez surtout pas médecin! Consultez votre médecin traitant avant toute chose : il faut s’assurer que votre atteinte de l’ongle est bien une mycose et qu’elle n’atteint pas la matrice de l’ongle.

On trouve sur Internet ou dans sa pharmacie des produits autorisés en accès direct pour soigner la mycose des ongles. Il faut être très prudent avant d’utiliser des vernis et bien demander conseil à son pharmacien (risque d’allergie de peau, d’aggravation de sa maladie de peau, risque en cas de grossesse ou d’allaitement…)

Ces vernis ne peuvent être tentés après avis médical et/ou du pharamacien que si la mycose ne touche pas plus des 3/4 de l’ongle, ni plus de 5 ongles
On peut citer parmi ceux-ci :

  • AMOROLFINE / LOCÉRYLPRO (Amorolfine)

1 à 2 applications par semaine sur les ongles atteints jusqu’à guérison complète de l’ongle (en général 6 mois pour les mains et 9 mois pour les pieds).
Avant la première application d’amorolfine, nettoyer soigneusement les ongles, puis limer la zone atteinte de l’ongle (en particulier la surface de l’ongle). Attention de ne pas utiliser sur les ongles sains les limes à ongle ayant servi à limer les ongles malades
Avant chaque application d’amorolfine, enlever la couche précédente de vernis à l’aide d’un dissolvant.
Appliquer le vernis à l’aide de la spatule fournie sur la totalité de l’ongle atteint.
Evitez de contaminer le flacon en nettoyant la spatule entre chaque passage d’un ongle à l’autre puis après les applications avec du dissolvant et évitez d’essuyer la spatule sur le bord du flacon entre les applications.
Le traitement doit être effectué sans interruption jusqu’à repousse complète d’un ongle sain
En cas de manipulation de produits dissolvants (white spirit, diluants…), mettez des gants imperméables afin de protéger la couche de vernis sur les ongles.

  • CICLOPIROX / MYCONAIL (Ciclopirox)

1 application par jour sur les ongles atteints le soir avant le coucher et sur les 5 mm de peau qui bordent l’ongle, jusqu’à guérison complète (en général 6 mois pour les mains et 9 mois pour les pieds).

Le ou les ongles infectés doivent être lavés puis séchés soigneusement avant chaque application.

Le vernis doit être appliqué en fine couche

Ne pas laver les ongles traités pendant les 6 heures qui suivent l’application
Il ne faut pas appliquer d’autres vernis à ongle sur les ongles traités.

En cas de lésion importante des ongles des orteils, un meulage préalable par un pédicure facilite l’action du médicament.

Sous l’effet du froid (température inférieure à 15° C), le vernis peut se gélifier. Dans ce cas, il est recommandé de réchauffer le flacon entre les mains jusqu’à ce que le vernis redevienne limpide.


Ongles verts, bleus,marrons…

Ongles verts et bleu-noirs

Il s’agit souvent d’une surinfection à Pyocyanique, à traiter avec Betadine ® et bains de Dakin ®

Mycose des ongles à candida

Il s’agit d’un perionyxis (pourtour de l’ongle gonflé et rouge) à candida albicans, notamment chez le diabetique, évoluant vers une atteinte secondaire de l’ongle, qui prend souvent une allure irrégulière voire une teinte jaune verdâtre, marron ou noire, surtout dans les zones latérales

Onychomycose et perionyxis à Candida
Onychomycose et perionyxis à Candida
Candida dans l'ongle
Candida dans l’ongle
Perionyxis a candida
Perionyxis a candida

Le traitement associe un contrôle du diabète et des soins locaux :

  • suppression des facteurs favorisants: lutte contre l’humidité (séchage soigneux des mains), la macération, les traumatismes chimiques ou mécaniques, traumatismes locaux (manucurie, détergents…) et soins d’une candidose muqueuse, digestive ou génitale susceptible de s’étendre à la peau. Un séchage très soigneux des mains est important
  • traitement d’éventuels foyers de candidose associés.
  • bains de doigts pendant quelques minutes avec un antiseptique : Bétadine® solution dermique, chlorhexidine aqueuse (Plurexid®, Hibitane®, Hibidil®), Hexomédine® solution, en particulier Hexomédine transcutanée® ;
  • application d’un antifongique local en gel ou lotion en massant doucement le pourtour de l’ongle et l’ongle, plusieurs fois par jour et, si possible, après chaque toilette des mains.

Ces traitements doivent être poursuivis jusqu’à guérison complete (ongle cliniquement sain) soit 4 à 6 mois en moyenne.

En cas d’échec, un traitement par voie orale peut etre utilisé :

  • kétoconazole (Nizoral®) 200 mg/j à 400 mg/j avec surveillance hépatique avant traitement, au 15e jour, puis toutes les 4 semaines jusqu’à la fin du traitement ;
  • fluconazole (Triflucan®) 150 à 450 mg/sem. hors AMM
  • itraconazole (Sporanox®) 400 mg/j pendant une semaine par mois. hors AMM

 

4 pensées sur “SOIGNER LA MYCOSE DES ONGLE : guérir la mycose des ongles”

Posez une question au dermatologue