MYCOSE ONGLE : guérir la mycose des ongles (pied, gros orteil…)

Mycose d’ongle

La mycose ou champignon des ongles est une affection dermatologique très fréquente, le plus souvent liée à un champignon appelé dermatophyte et touchant préférentiellement l’ongle du gros orteil sur le pied. Elle donne un aspect d’ongle friable, blanchi ou jauni, souvent épaissi et décollé de la peau. Cependant plus de la moitié des anomalies des ongles ne sont pas des mycoses d’ongle. Son diagnostic nécessite donc un avis médical. La mycose d’ongle doit être traitée par vernis si elle ne concerne pas la matrice de l’ongle (la zone de l’ongle situé sous la peau) et par médicaments si elle touche la matrice.

Mycose d’ongle de pied

Qu’est-ce que la mycose des ongles ?

La mycose des ongles, ou onychomycose est une infection des ongles, touchant notamment le pied, par un champignon, fréquente à partir de 45 ans et chez les personnes âgées : près d’’une personne de 70 ans et plus sur deux est atteinte de mycose des ongles.

Onychomycose du gros orteil
Onychomycose du gros orteil

Les ongles le plus fréquemment atteints sont les ongles du gros et du dernier orteil (mycose d’ongle du pied).

Mycose jaune de l'ongle
Mycose jaune de l’ongle

Les champignons les plus fréquemment en cause sont les dermatophytes.

Mycose latérale
Mycose latérale

Quels facteurs favorisent la mycose des ongles ?

Les mycoses des ongles ou onychomycoses sont fréquentes.

Leur mode de transmission et les facteurs qui les favorisent sont les mêmes que les mycoses des pieds :

macération, humidité,

prêt de chaussures,

fréquentation de lieux communautaires à pieds nus

Les personnes à risque de mycose des ongles sont comme nous l’avons vu les personnes agees, mais aussi les personnes ayant des mycoses des pieds, les diabétiques, les personnes immunodéprimées, les personnes ayant de la Transpiration des pieds

Diagnostic de la mycose des ongles

Les onychomycoses peuvent prendre plusieurs formes mais la plus fréquente est un épaississement de l’ongle du pied qui prend une couleur jaunâtre ou blanchâtre.

Mycose débutante de l'ongle
Mycose débutante de l’ongle
Tache blanche de mycose débutante
Tache blanche de mycose débutante

La zone blanchâtre a tendance à progresser vers la base de l’ongle avec le temps. A son extrémité, l’ongle peut devenir friable et se décoller de la peau

Mycose des ongles de pied
Mycose des ongles de pied avec atteinte de la matrice de l’ongle

De même l’ongle peut être épaissi.

Ainsi, le diagnostic est souvent possible simplement en regardant l’ongle. Il semblerait à ce propos qu’une intelligence artificielle ayant « appris » à reconnaitre une mycose de l’ongle sur plusieurs milliers de photos, soit en mesure de battre des dermatologues pour le diagnostic de mycoses de l’ongle sur photos …

Au dermatoscope, il existe à minima un aspect de bord de l’ongle déchiqueté avec des pointes, alors que le bord de l’ongle est linéaire en cas d’onycholyse traumatique

Le prélèvement de l’ongle en laboratoire avec examen direct puis pour mise en culture permet de confirmer la mycose des ongles.

Types de mycoses d’ongles

Il existe globalement 3 types de mycoses d’ongles en fonction du champignon en cause, dont la nature va influencer le traitement.

Onychomycoses à dermatophytes

Ce sont les plus fréquentes des mycoses des ongles d’un ou plusieurs
orteils, souvent associées à une mycose entre les orteils (pied d’athlete) ou de la plante des pieds (voir mycose des pieds) voire des mycoses de la peau (entre les cuisses, sur les mains…). Le champignon le plus fréquent (80% des cas) est trichophyton rubrum.

Onychomycoses à levures (candida)

Elles sont peu fréquentes et concernent essentiellement les ongles des mains (voir plus loin rougeur de la peau autour des ongles)

Onychomycoses à moisissures

Il s’agit le plus souvent d’une atteinte isolée d’un seul ongle, parfois post traumatique, au pied ou à la main, avec ou sans inflammation de la peau du pourtour unguéal, sans autre mycose de la peau, souvent réfractaire à tous les traitements entrepris.

L’examen direct mycologique est positif et montre la présence de filaments ; la culture est souvent stérile ou laisse pousser une moisissure
telle que Fusarium sp., Acremonium sp. et Aspergillus sp.

Cependant il s’agit souvent de contaminants, il ne faut donc pas hésiter à refaire le prélèvment à la recherche d’une deuxième mise en évidence de la moisissure : une moisissure doit être retrouvée au minimum deux fois pour confirmer son rôle pathogène

Faut-il se préoccuper de la mycose des ongles?


Même si elles ne font pas mal et ne créent pas de désagréments, du moins au début de leur évolution, les onychomycoses sont à prendre au sérieux car l’ongle risque à terme d’être détruit et les autres ongles risquent d’être atteints. Sans compter le risque de transmission de la mycose à son entourage.

Eviter la mycose des ongles

Couper les ongles régulièrement

Il faut lutter contre la macération des pieds : porter des souliers pieds ouverts en été, privilégier les chaussettes de coton (idéalement en fil d’Ecosse pour limiter la transpiration) et en changer tous les jours

Laver les pieds une fois par jour et bien sécher les espaces inter orteils

En cas de mycoses récidivantes, il est possible que le médecin prescrive des poudres antifongiques (Mycoster ®, Econazole ®… ) à pulvériser de temps en temps dans les chaussures pour limiter la prolifération des champignons dans les chaussures.

Porter des claquettes dans les endroits public où les gens marchent à pieds nus (piscines, douches, vestiaires… )

Soigner la mycose des ongles à dermatophytes

Le traitement de la mycose de l’ongle est bien codifié, il requiert des antifongiques :

  • si l’onychomycose est susceptible d’atteindre la matrice de l’ongle

La matrice est la base de l’ongle, située sous la peau et qui produit l’ongle,

alors un traitement oral ( le plus souvent la Terbinafine : Lamisil ®,Fungster ®… ) est utile.

Ce traitement prescrit par le médecin nécessite quelques précautions (réalisation d’un prélèvement de l’ongle pour mise en culture, prise de sang, vérification de l’absence de contre-indications… ).

Ce traitement est poursuivi jusqu’à obtention d’une base d’ongle saine et il est souvent accompagné et poursuivi par un traitement local, par vernis ou préparations permettant de détruire l’ongle, jusqu’à guérison complète.

  • Si la matrice n’est pas atteinte,

le traitement local suffit souvent.

Traitement prescrit par le médecin :

Le traitement est alors généralement réalisé à l’aide d’un vernis tel que : Amorolfine (Loceryl ®, Curanail ®… ), Ciclopirox (Mycoster vernis ®,Onytec ®… )

Le principe de ces traitements est de stopper la progression de la mycose et de permettre à un ongle sain de remplacer l’ongle malade.

Un ongle de pieds poussant environ de 1,5mm par mois, il faut souvent plus de six mois de traitement local pour guérir une onychomycose et retrouver un ongle sain.

Soigner la mycose des ongles à dermatophytes, non matricielle sans ordonnance

Les délais de rendez-vous chez les dermatologues s’allongent d’année en année.

Cependant, ne vous improvisez surtout pas médecin! Consultez votre médecin traitant avant toute chose : il faut s’assurer que votre atteinte de l’ongle est bien une mycose et qu’elle n’atteint pas la matrice de l’ongle.

On trouve sur Internet ou dans sa pharmacie des produits autorisés en accès direct pour soigner la mycose des ongles. Il faut être très prudent avant d’utiliser des vernis et bien demander conseil à son pharmacien (risque d’allergie de peau, d’aggravation de sa maladie de peau, risque en cas de grossesse ou d’allaitement…)

Ces vernis ne peuvent être tentés après avis médical et/ou du pharamacien que si la mycose ne touche pas plus des 3/4 de l’ongle, ni plus de 5 ongles
On peut citer parmi ceux-ci :

  • AMOROLFINE / LOCÉRYLPRO (Amorolfine)

1 à 2 applications par semaine sur les ongles atteints jusqu’à guérison complète de l’ongle (en général 6 mois pour les mains et 9 mois pour les pieds).
Avant la première application d’amorolfine, nettoyer soigneusement les ongles, puis limer la zone atteinte de l’ongle (en particulier la surface de l’ongle). Attention de ne pas utiliser sur les ongles sains les limes à ongle ayant servi à limer les ongles malades
Avant chaque application d’amorolfine, enlever la couche précédente de vernis à l’aide d’un dissolvant.
Appliquer le vernis à l’aide de la spatule fournie sur la totalité de l’ongle atteint.
Evitez de contaminer le flacon en nettoyant la spatule entre chaque passage d’un ongle à l’autre puis après les applications avec du dissolvant et évitez d’essuyer la spatule sur le bord du flacon entre les applications.
Le traitement doit être effectué sans interruption jusqu’à repousse complète d’un ongle sain
En cas de manipulation de produits dissolvants (white spirit, diluants…), mettez des gants imperméables afin de protéger la couche de vernis sur les ongles.

  • CICLOPIROX / MYCONAIL (Ciclopirox)

1 application par jour sur les ongles atteints le soir avant le coucher et sur les 5 mm de peau qui bordent l’ongle, jusqu’à guérison complète (en général 6 mois pour les mains et 9 mois pour les pieds).

Le ou les ongles infectés doivent être lavés puis séchés soigneusement avant chaque application.

Le vernis doit être appliqué en fine couche

Ne pas laver les ongles traités pendant les 6 heures qui suivent l’application
Il ne faut pas appliquer d’autres vernis à ongle sur les ongles traités.

En cas de lésion importante des ongles des orteils, un meulage préalable par un pédicure facilite l’action du médicament.

Sous l’effet du froid (température inférieure à 15° C), le vernis peut se gélifier. Dans ce cas, il est recommandé de réchauffer le flacon entre les mains jusqu’à ce que le vernis redevienne limpide.

Laser pour traiter la mycose des ongles à dermatophytes

Les lasers peuvent être proposés dans le traitement de la mycose des ongles,  principalement le Nd:YAG et dans une moindre mesure, le laser à CO2  fractionnel. Toutefois, les données sur leur efficacité sont peu nombreuses, reposant majoritairement sur des études non contrôlées et ne permettent donc pas d’en recommander le recours dans le traitement de la mycose des ongles. La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a
approuvé certains lasers pour « l’éclaircissement temporaire
de l’ongle » et ils ne sont ainsi pas approuvés pour le traitement
de la mycose des ongles, mais uniquement pour obtenir une amélioration
temporaire de l’apparence des ongles.

Soigner la mycose des ongles à moisissures

Les moisissures sont peu sensibles aux antifongiques. Les moisissures du genre Aspergillus peuvent répondre à la terbinafine ou à l’itraconazole. Les fusarioses seront plutôt traitées par l’itraconazole.

L’avulsion chimique (ex : pate a l’urée due type Onyster* ou Amycor Onychoset*) ou chirurgicale reste une option souvent efficace notamment si elle est encadrée par des antifongiques par voie orale et locale (imidazolés, amphotéricine B localement 1‑2 gouttes par jour, terbinafine, ciclopirox olamine).


Ongles verts, bleus, marrons, peau gonflée autour de l’ongle…

Ongles verts et bleu-noirs

Il s’agit souvent d’une surinfection à Pyocyanique, à traiter avec Betadine ® et bains de Dakin ®

Mycose des ongles à candida

Il s’agit d’un perionyxis (pourtour de l’ongle gonflé et rouge) à candida albicans, notamment chez le diabetique, évoluant vers une atteinte secondaire de l’ongle, qui prend souvent une allure irrégulière voire une teinte jaune verdâtre, marron ou noire, surtout dans les zones latérales

Onychomycose et perionyxis à Candida
Onychomycose et perionyxis à Candida
Candida dans l'ongle
Candida dans l’ongle
Perionyxis a candida
Perionyxis a candida

Le traitement associe un contrôle du diabète et des soins locaux :

  • suppression des facteurs favorisants: lutte contre l’humidité (séchage soigneux des mains), la macération, les traumatismes chimiques ou mécaniques, traumatismes locaux (manucurie, détergents…) et soins d’une candidose muqueuse, digestive ou génitale susceptible de s’étendre à la peau. Un séchage très soigneux des mains est important
  • traitement d’éventuels foyers de candidose associés.
  • bains de doigts pendant quelques minutes avec un antiseptique : Bétadine® solution dermique, chlorhexidine aqueuse (Plurexid®, Hibitane®, Hibidil®), Hexomédine® solution, en particulier Hexomédine transcutanée® ;
  • application d’un antifongique local en gel ou lotion en massant doucement le pourtour de l’ongle et l’ongle, plusieurs fois par jour et, si possible, après chaque toilette des mains.

Ces traitements doivent être poursuivis jusqu’à guérison complete (ongle cliniquement sain) soit 4 à 6 mois en moyenne.

En cas d’échec, un traitement par voie orale peut etre utilisé :

  • kétoconazole (Nizoral®) 200 mg/j à 400 mg/j avec surveillance hépatique avant traitement, au 15e jour, puis toutes les 4 semaines jusqu’à la fin du traitement ;
  • fluconazole (Triflucan®) 150 à 450 mg/sem. hors AMM
  • itraconazole (Sporanox®) 400 mg/j pendant une semaine par mois. hors AMM

 

30 réflexions sur « MYCOSE ONGLE : guérir la mycose des ongles (pied, gros orteil…) »

  1. Bonjour,
    Pour traiter une mycose de l’ongle mon dermatologue m’a prescrit du Terbinafine à prendre en comprimé une fois par jour. Le problème est que j’aimerais faire une épilation laser durant les prochaines semaines, et qu’en lisant la notice j’ai vu qu’un des effets secondaires est l’apparition d’éruption cutanée. Pensez-vous que je puisse pratiqué l’épilation malgré le traitement?
    En vous remerciant.

  2. bonjour j ai des champignons juste sur le bout de l ongle le dermato m a donne onytec mais dois je le mettre sur tout l ongle ou juste sur les champignons merci

  3. Salut Dr., avez vous fait de l’experience avec des semelles en bois de cèdre? j’aimerais savoir si cela est vraiment efficace? Je recherche une remède naturelle..

  4. Une fois que la mycose est déclarée, les semelles n’auront pas d’utilité curative. Le cèdre possède des propriétés antiseptiques, il a peut etre un effet préventif des rechutes après un traitement efficace, mais je n’ai rien trouvé dans la littérature scientifique à ce sujet.

  5. Bonsoir,
    Je viens de me rendre compte que j’avais un problème sur mes 2 ongles de gros orteils. (je n’ai rien vu avant car je remettais du vernis opaque couche sur couche.
    Il sont jaunes sur 1//4 de surface vers l’intérieur et le bord de l’ongle, pas à la racine.
    On dirait que l’un des recouvre un autre bout d’ongle en mauvais état, à moins que ce ne soit le même mais dédoublé.
    Je les ai montrés à mon doc, qui m’a fait tout un discours, m’expliquant que notre corps fabriquait lui-même des champignons et que l’ongle en poussant allait repousser cette mycose qui finira donc par partir d’elle même. Il m’a aussi dit que ça n’avait absolument rien de contagieux. Je suis abasourdie devant cette explication.
    Pensez-vous que je doive consulter un autre médecin ?
    D’avance merci

  6. Votre médecin pense probablement à un conflit avec les deuxièmes orteils, qui en recouvrant un peu les ongles des 1ers, peuvent provoquer un décollement. Cependant pour être sur qu’il n’y a pas de mycose, il faut faire une prelevement au laboratoire

  7. Merci de votre réponse rapide, cependant, mes orteils ne sont pas recouverts par un autre orteil et de toute façon il n’a pas regardé mes pieds. Je me suis déchaussée et il ne s’est pas approché pour voir.
    Mes ongles ressemblent exactement à ceux de la deuxième photo, en partant du haut de cet article, à la différence qu’ils sont atteint en bout et pas à la racine.
    Etant donné que c’est un médecin qui refuse les examens complémentaires (sciatique insupportable depuis 1 ans et refus d’examen), il est inutile que je lui en reparle sans qu’il déduise que je mette sa parole de médecin en doute.
    Merci encore de votre réponse
    Cordialement.

  8. Bonsoir, j ai 54 ans et j ai une mycose sur tous mes ongles de pieds depuis plusieurs années. J ai consulté auprès de mon dermatologue il y a un an et qui m a prescrit fungter oral durant six mois et cela après un prélèvement qui a révélé une moisissure. Le médicament a rien donné. Je ne sais pas quoi faire d autant plus que mes ongles me font très mal.
    Merci d avance pour vos conseils. Elisa

  9. Est-ce que les médicaments orale sont plus efficaces pour la mycose du gros orteils

  10. Bonjour, et les HE,arbre à thé par exemple , qu’en pensez-vous?
    cordialement.

  11. Bonjour, je vous remercie , encore une question : une goutte en massage sur le plexus de marjolaine à coquilles contre l’insomnie peut être efficace? lu dans un forum.
    Mes salutations

  12. Bonjour,
    Je vous contacte pour une amie. Ça fait plus d’un qu’elle a les deux pieds crevassés et fissures c’est très graves ce qu’elle a. On ne sait pas où aller chercher de l’aide elle souffre. J’attends votre réponse.

  13. J’ai un l’ongle du pouce qui s’est fendu depuis août 2017. Malgré une crème hydratante plusieurs par jour comme me l’avais conseillé un dermatologue, et un massage de la matrice avec une crème… aucune amélioration l’ongle continue de pousser avec sa fissure,
    Je tiens à préciser qu’il est toujours très court, bien évidemment car le fait qu’ il soit cassé je l’accroche partout, il est limė avec une de verre.
    J’espère que vous prendrai mon sujet en compte, et me dirait qu’elle marche à suivre afin de retrouver un ongle normal.
    Dans l’attente de vous lire bien cordialement.
    C,G

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *