CLOQUES DES MAINS ET PIEDS : la dyshidrose et ses cloques d’eau (doigts, orteils)

Cloques des doigts et pieds : disidrose ou dysidrose

Cloques qui démangent sur les pieds et les orteils
Cloques qui démangent sur les pieds et les orteils

Le phénomène des cloques d’eau survenant sur les doigts, les mains ou les pieds est fréquent en période chaude (on incrimine d’ailleurs souvent le rôle de la sudation?) et donc en été.

Son nom scientifique est dysidrose ou disidrose.

Il s’agit d’une forme d’eczema des mains.

Très souvent la peau démange beaucoup à l’endroit des cloques.

Diagnostic

Cloques d’eau (vésicules) qui démangent et peuvent toucher les doigts, les orteils, les pieds

Cloques d'eau sur les doigts
Cloques d’eau sur les doigts

Les démangeaisons sur les cloques sont souvent intenses et elles peuvent précéder ou accompagner l’apparition des cloques.

Certaines peuvent se percer et donner une sérosité claire. D’autres peuvent sécher et donner des croutes marron-bordeaux

Cloques des pieds

Les cloques siègent le plus souvent sur les orteils et entre les orteils, dans le creux du pied et sur les faces latérales des pieds et les talons

Cloques des mains

Les cloques sont fréquentes sur les faces latérales des doigts et sur la paume, jusqu’à la limite du poignet

On distingue deux formes classiques de dyshidrose :

dysidrose simple

il n’y a que des cloques sans rougeurs

eczema dishidrosique

Les cloques sont associées à une rougeur voire des desquamations.

Infection des cloques

Parfois, les cloques de disidrose s’infectent et leur contenu devient plus blanc (pus). On peut alors observer une lymphangite, un ganglion dans l’aisselle ou l’aine…

Causes de la disidrose

Allergie de contact de la main à type de dysidrose
Allergie de contact de la main à type de dysidrose

On connait mal la cause de la disidrose mais on sait qu’elle est associée à plusieurs facteurs favorisants :

Allergie de contact

Allergie à la pelure de citron, au formol, au baume du Pérou, à la Para Phenylène Diamine (une sorte de caoutchouc dont l’acronyme est PPD) et à certains métaux (Nickel, Chrome, Cobalt… ),

Dysidrose du doigt
Dysidrose du doigt

« Allergie » indirecte à une mycose

Il s’agit  d’une atteinte à dermatophytes des pieds (mycoses entre les orteils) ou des mains, par manuportage, compliquée de dishidrose

Mycose et dishidrose
Mycose et dishidrose

Tabac

Le tabac serait un facteur aggravant de la disidrose. Mieux vaut donc arrêter de fumer lorsqu’on a des cloques d’eau des mains et des pieds (et pour plein d’autres bonnes raisons bien plus graves : cancer du poumon et des voies aerodigestives, athérosclérose…)

Hyperhidrose palmoplantaire

Il s’agit de l’augmentation de la transpiration ou sudation des mains (mains moites) et des pieds. De même il est classique de voir apparaître de la dishidrose en été par augmentation de la transpiration des mains à cause de la chaleur

Eczema atopique

Il existe parfois des antécédents familiaux ou personnels de dermatite ou eczema atopique chez les personnes ayant des cloques d’eau des mains et pieds

Rôle possible d’une allergie alimentaire ?

On incrimine parfois le Nickel absorbé dans la nourriture… ?

Irritation des mains, chaleur et humidité

L’utilisation de produits irritants (produits ménagers…) et le contact répété des mains avec l’eau favoriseraient l’apparition de cloques d’eau sur les mains. De même, le port prolongé de gants pour se protéger de l’eau serait un facteur favorisant par création d’un milieu chaud et humide.

Ainsi les professions les plus à risque de cloques d’eau sur les mains sont les métiers de bouche et de restauration, mais aussi les professions de santé et plus largement toutes les professions ayant les mains et les pieds dans l’eau ou dans une atmosphère chaude et humide.

Il faut donc demander à ces professions de se protéger avec des gants mais de cantonner le port de gant aux activités à risque et les enlever régulièrement pour sécher les mains. En cas d’humidité des pieds, porter des chaussettes absorbantes et les changer dès qu’elles sont mouillées.


Traitement

Lutte contre les facteurs favorisants et traitement de la cause

  • Eviction de l’allergène en cas d’allergie de contact
  • Port de gant de façon ponctuelle pour se protéger de l’humidité et des produits irritants / Bien sécher les mains
  • Port de chaussettes
  • Arrêt du tabac
  • Traitement des mains moites ou de la transpiration des pieds

Traitement d’une mycose des mains ou des pieds

Traitement d’une mycose des pieds, même pour la forme touchant les mains car on se contamine les mains et se grattant les pieds…

Voir les articles mycose des pieds et antifongiques

Crèmes à la cortisone

Il s’agit de dermocorticoides puissants car la peau des mains et des pieds est épaisse. Voir l’article dermocorticoides

PUVA Thérapie locale

 

 

2 réflexions sur « CLOQUES DES MAINS ET PIEDS : la dyshidrose et ses cloques d’eau (doigts, orteils) »

  1. bonjour,
    anti H1, ça veut dire qu’on demande quoi à la pharmacie exactement? y a t il des effets secondaires? je veux eviter la cortisone. Je soigne une mycose à l’ongle du pouce en parallèle mais j’ai déclenché ma dishydrose avant donc je ne pense pas que ça soit en lien. merci de votre réponse.

Posez une question au dermatologue (pas d'avis médical)