dermatologue Le site du dermatologue


L'acné


Qu'est-ce que l'acné / Signes de l'acné / causes de l'acné /conséquences de l'acné (cicatrices d'acné) / Soins dans l'acné /Points clés / Questions fréquentes / Et pour aller plus loin... /Traitement de l'acné (Curacne ®, Roaccutane ®...)


Qu'est-ce que l'acné ?


Tout d’abord, il faut se départir des idées reçues : 
l’ acné n’est pas due à un défaut d’hygiène
l' acné ne guérit pas lors du mariage, mais il est vrai que l'acné guérit le plus souvent spontanément à la sortie de l'adolescence, vers 18-20 ans
le fait de manipuler ses boutons d' acné ne l’améliore pas, bien au contraire 
et enfin l' acné n’est pas contagieuse
acne inflammatoire
Exemple d'acne inflammatoire typique du front

L'acné concerne 1/4 de la population française, soit environ 15 million de personnes. C'est la pathologie cutanée qui motive le plus de consultations chez le dermatologue L'acné touche en effet environ 80% des adolescents (dont 15% ont une acné sévère) et près de 25% des adultes, en particulier des femmes puisque près de 20% des femmes adultes ont de l'acné de la femme, dite tardive. Les hormones mâles jouent un rôle important sur le déclenchement de l’acné. Il faut savoir que les femmes ont aussi des hormones mâles, et peuvent donc avoir aussi de l’acné. Letraitement de l'acné chez les femmes requiert donc parfois l'emploi d'une contraception ou de médicaments ayant un effet sur les hormones. L’acné est plus fréquente et généralement plus grave chez les sujets ayant des antécédents familiaux d’acné. Plusieurs études sur les jumeaux suggèrent une base génétique notamment en ce qui concerne la gravité de l’acné

L’acné est une maladie de la glande sébacée (glande située à coté des poils et qui sécrète une substance grasse : le sébum). Cette glande se bouche et forme les boutons (points noirs et points blancs, les microkystes). Ces boutons se surinfectent à cause d'une bactérie appelée Propionibacterium acnes. La bactérie pullule et sécrète des substances qui favorisent l'inflammation (rougeur, douleur, chaleur).  


Comment reconnaitre l' acné ?


L'acné siège sur le visage et le haut du tronc. La peau est souvent grasse et luisante à cause de la séborrhée, l'écoulement en abondance du sébum, notamment sur la partie centrale du visage (front, nez, menton...).
Les boutons sont de deux types :
 Acné rétentionnelle : points noirs, points blancs, kystes L'excès de sébum et la fermeture du canal pilaire par lequel le sébum s'écoule, crée une rétention de sébum dans la glande sébacée, engendrant points noirs et points blancs :
  •  Les points noirs sont encore appelés comédons ouverts, ou communément 'vers de peau' car lorsqu'on presse un point noir, le sébum sort sous la forme d'un ver blanc. Il est déconseillé de manipuler ses boutons pour faire sortir le ver de peau car ceci expose à des complications (infection, kyste, cicatrice...). Le point noir qu'on observe sur le dessus est lié à l'oxydation du sébum et des cellules de peau accumulées au sommet. Le contenu du point noir forme une boursouflure de quelques millimètres.
  • Les points blancs ou comédons fermés ou microkystescorrespondent à des glandes sébacées bouchées sous la peau, formant des petits kystes. L'aspect du sébum sous la peau parait blanc par transparence, d'ou son aspect de point blanc. 
Acné inflammatoire : boutons rouges L'ensemble des lésions rétentionnelles forment donc des poches fermées propices au développement de la bactérie propionibacterium acnes. L'acné rétentionnelle non traitée devient donc inflammatoire par pullulation microbienne, provoquant des lésions rouges :
  • Les papules sont des boursouflures rouges de la peau, parfois douloureuses qui mesurent quelques millimètres. 
  • Les pustules sont des papules rouges centrées par un point blanc contenant du pus
  • Les nodules sont des boules rouges, souvent issues de la complication des papules et pustules par extension de l'infection en profondeur dans la peau. Les nodules peuvent évoluer encicatrices d'acné 

Parfois, l'ensemble des lésions rétentionnelles et inflammatoires peuvent se transformer en kystes, des sortes de gros points blancs de quelques millimètres à quelques centimètres. Ce sont des boules de sébum entouré d'une coque, fréquents dans le dos, mais on peut aussi en observer sur le visage.  


Qui fait de l'acné ? Pourquoi a-t-on de l'acné ?

L'acné a plusieurs causes parmi lesquelles on peut citer :
  • L'hérédité : il est fréquent d'avoir des antécédents familiaux d'acné. Dans ces cas, l'acné est souvent plus difficile à traiter car on ne peut pas encore influer sur la génétique
  • Le stress : l'acné n'est pas une maladie due au stress, mais il est reconnu que le stress est un facteur déclencheur de poussées d'acné. Le stress provoque en effet la libération par les cellules nerveuses en grand nombre dans la peau de substance P, qui stimule la production de sébum par les glandes sébacées
  • Les hormones : l'acné est une maladie où l'influence hormonale est prépondérante. Ces dernières engendrent la séborrhée qui enclenche l'acné.

    La période de l’adolescence étant marquée par un bouleversement hormonal, pourvoyeur de séborrhée, l’acné est très fréquente chez les adolescents (nous avons vu que l'acné touche 80% d’entre eux).
Il existe des acné n’entrant pas dans le cadre de l’acné juvénile : 
L’acné due aux médicaments : il faut donc signaler au médecin les médicaments que l’on prend L’acné due aux crèmes cosmétiques grasses : il faut savoir y penser et les signaler au médecin acné du nourrisson, touchant souvent uniquement le visage. NB : on dénomme souvent par erreur acné du nourrisson d'autres entités apparaissant :
  • entre 2 et 6 semaines de vie, la pustulose céphalique, due a la levure Malassezia, dans laquelle il n'y a pas de comédons et guérissant seule ou avec l'aide de topiques antifongiques
  • entre 6 mois et un an, l'acné infantile, comportant des comédons et des microkystes, et survenant le plus souvent chez le garçons, dans un contexte d'antécédent d'acné familiale. Si l'examen clinique est normal, il n'est généralement pas utile de demander d'examen sanguin à la recherche d'une perturbation hormonale. Cette acné se traite comme une véritable acné (peroxyde de benzoyle, rétinoides topiques voire généraux, zinc...). Les cyclines sont contre-indiquées chez l'enfant car elles peuvent entrainer notamment une coloration grisatre des dents. On se pose la question du role favorisant du fluor donné en prévention des caries dans cette pathologie?
L'acné prépubertaire (avant 10 ans), parfois de mauvais pronostic car elle peut évoluer vers une acné sévère durant l'adolescence, notamment en cas d'antécédent familial d'acné sévère. Elle peut faire l'objet d'un bilan hormonal notamment en cas de signes d'hyperandrogénie ou de retard pondéral, à la recherche d'un bloc en 21 hydroxylase au niveau surrénal. Acné dite "tardive" notamment chez la femme apres 25 ans. Dans ce cadre, l'acné doit avant tout faire rechercher des signes d'hyperandrogénisme (excès d'hormones masculines), à savoir l'excès de pilosité sur le corps, perte des cheveux, troubles des règles (arrêt ou irrégularité) et prise de poids. Si de tels signes sont présents, le médecin en recherchera la cause à l'aide d'une échographie des ovaires et du dosage d'hormones sexuelles dans le sang. Mais leur présence demeure rare. Le plus souvent l'acné n'est pas associée à des anomalies hormonales. En l'absence d'explication claire par les examens de sang, cette acné de la femme adulte n'a pas d'explication connue à ce jour, même si le rôle des cosmétiques et du stress est évoqué, mais pas encore démontré.

Dans ce type d'acné de la femme apres 25 ans, il existe souvent un role du stress, de l'utilisation decosmétiques gras (il faut recommander aux patientes de n'utiliser que des cosmétiques "non comédogènes") ethormonal declencheur par exemple : 

anomalie de la quantité d'hormones masculines dans le sang, détectée par la réalisation d'un bilan sanguin hormonal (testostéronémie, SDHEA, 17OHP, voire cortisolurie) s'il existe des signes d'hyperandrogénie (pilosité abondante aux zones masculines...). Parfois, on complète le bilan hormonal par une échographie abdominale à la recherche par exemple de kystes sur les ovaires, appelé syndrome des « ovaires polykystiques ».  on peut observer une résurgence de l'acné apres un changement de contraception (mise en place d'un sterilet hormoné contenant des progestatifs, pose d'un implant sous la peau,, patch au norelgestromine, anneau vaginal à l'étonorgestrel, changement de pilule : ce sont les progestatifs contenus dans les pilules qui sont potentiellement acnéigènes : gestodene, desogestrel, norgestrel, levonorgestrel, norgestrienone, norethisterone, lynestrenol...). Toute apparition d'acné apres mise en place d'une nouvelle contraception doit encourager à consulter son medecin
Le fait qu'il existe un contexte hormonal fréquent explique que l'acné de la femme prédomine sur la zone du visage ou l'impregnation hormonale est la plus importante (celle ou les hommes ont le la barbe) : le bas du visage et notamment les mandibules.  Acné de l'enfant (avant l'adolescence)
L'acné de l'enfant est souvent rétentionnelle (points noirs, microkystes). L'acné de l'enfant nécessite une consultation médicale afin de limiter les risques d'évolution en une acné plus sévère et d'éliminer une puberté précoce.
 
Acné excoriée

L'acné excoriée est une acné manipulée, ce qui engendre des plaies et un risque de cicatrices. L'acné excoriée est fréquente chez les jeunes femmes. L'acné excoriée nécessite une consultation médicale car le risque decicatrices d'acné est important.
 



 Acné et grossesse


La grossesse, periode de bouleversement hormonal, peut etre marque par une amélioration ou une  aggravation de l'acné. Le traitement de l'acné pendant la grossesse n'est pas aisé car de nombreux traitements utilisés pour l'acné ne peuvent être prescrits durant la grossesse. Il est donc important de consulter en cas d'acné durant la grossesse.

Acné grave ou sévère
L'acné grave ou sévère est la seule acné pouvant être traitée directement par l'isotretinoine (On distingue plusieurs types d'acnés graves, et parmi celles-ci :

- l'acne fulminans, accompagnée de fièvre, de fatigue et parfois de rhumatismes 

- l'acne conglobata, sorte d'acné commençant à l'adolescence mais ne guérissant pas à l'entrée dans l'âge adulte et se compliquant en gagnant le tronc, les épaules, les fesses et la racine des membres, formant des comédons de grande taille, des kystes qui peuvent se rejoindre entre eux et fistuliser (donner des écoulements purulents).

- l’acné nodulaire kystique, caractérisée par la prédominance de kystes inflammatoires


Conseils de soins dans l'acné

Soins d'hygiène du visage dans l'acné :
Nettoyer délicatement les zones atteintes par l'acné le soir avec produit nettoyant doux spécifique des peaux acnéiques. Le matin, privilégier de l'eau froide sans savon. 

Evitez le soleil : c’est un faux-ami puisqu’il améliore un peu l’acnélors des expositions puis on observe une poussée après l’arrêt de celles-ci. Par ailleurs, le soleil est souvent contre-indiqué avec les médicaments et les crèmes utilisés contre l’acné. Si vous n'avez pas le choix pour l'éviction solaire, privilégiez une crème solaire non comédogène, spécifique des peaux acnéiques
Ne percez pas vos boutons! 
Les manipulations des boutons d'acné peuvent les aggraver et entraîner l’apparition de cicatrices d'acné ou de taches brunes sur la peau. 
De même, méfiez vous de vos mains : il est fréquent d'observer plus d'acné sur la moitié du visage homolatérale à la main directrice. En effet, il est fréquent de prendre l'habitude de manipuler ses boutons avec sa main directrice en travaillant...
Maquillage :
Évitez les cosmétiques trop gras ou épais. On trouve maintenant d'excellents fonds de teint couvrants en poudre ou en texture non grasse
Rasage :
En cas de boutons sur la barbe, privilégiez le rasoir électrique pour éviter de couper les boutons comme avec le rasoir a lame.
Si vous ne pouvez utiliser de rasoir électrique et préférez la lame, changez souvent les lames, assouplissez la barbe avec de l’eau et du savon doux avant d’appliquer de la crème à raser ou utilisez un gel à raser qui oblige à mouiller la barbe. Il existe des gels à raser antibactériens qui peuvent limiter un peu l'acné
N'utilisez pas de lotion après-rasage contenant de l’alcool.
Coiffure :
Evitez les mèches sur le front et les cheveux qui tombent sur le visage

Conséquences de l'acné

L'acné peut être lourde de conséquences : 
sur le plan psychologique et social tout d'abord : 
l'acné est une dermatose affichante puisqu'elle touche principalement les zones exposées : visage, décolleté et dos et social.  Qui plus est, l'acné survient le plus souvent dans une période d'instabilité et de fragilité émotionnelle : l'adolescence.  Il est donc important de prendre en charge l'acné le plus tôt possible et d'apporter un traitement de l'acné afin d'éviter son aggravation.
sur le plan physique : l'acné peut engendrer des cicatrices d'acné, qui peuvent être comme des trous dans la peau (en bas relief) ou en relief, dont le traitement correcteur (chirurgie correctrice : relèvement des cicatrices, excision-suture voire greffes, peelinglaser ablatif...) est parfois difficile. 

Points clés :





  • L'acné n'est pas due à un défaut d'hygiene mais à un problème hormonal. Il n'empêche que l'hygiène est importante en cas d'acné
  • L'acné la plus fréquente est celle de l'adolescent. Elle peut avoir de lourdes répercussions psychologiques
  • Il est important d'éviter de toucher ses boutons car cela peut les aggraver et engendrer des cicatrices
  • Evitez aussi le soleil qui est un faux-ami
  • Le traitement de l'acné fait l'objet d'un consensus bien codifié chez les dermatologues et permet dans la majorité des cas d'améliorer l'acné



  • - Y a-t-il une relation entre acné et alimentation?

    De nombreuses controverses ont cours au sujet du role de l'alimentation dans l'acné. Que sait-on actuellement ? :Les produits laitiers, notamment lorsqu'ils sont écremés consommés en grande quantité (yaourts à boire, lait...) peut aggraver l'acné
    Les aliments à index glycémique élevé pourraient agraver aussi l'acné
    En principe, les aliments ne sont donc pas en cause dans le déclenchement de l’acné mais peuvent pour certains d'entre eux etre des facteurs aggravants. Un régime équilibré riche en fruits et légumes et modéré en aliments sucrés, gras et en produits laitiers fait de toute façon partie des recommandations générales de nutrition
    Rien n'est cependant démontré pour le chocolat et les charcuteries, régulièrement incriminés par les patients. Il n’y a en revanche pas de contre-indication à ce que certains patients ayant fait un lien direct de cause à effet entre la consommation d’un aliment (chocolat, charcuteries…) et l’apparition de lésions d’acné, tentent de suspendre la consommation de cet aliment afin de vérifier s’il existe vraiment un lien de cause à effet …

    - Mon acné s'améliore au soleil, dois-je m'exposer?


    Le soleil est un faux ami puisqu’il induit une amélioration transitoire de l’acné, rapidement suivie d’une résurgence des lésions par accélération de la comédogénèse. Par ailleurs, de nombreux traitements de l’acné sont photosensibilisants (cyclines, peroxyde de benzoyle) ou sont susceptibles d’entraîner une plus grande sensibilité de la peau au soleil (rétinoides). Les patients acnéiques doivent donc se protéger du soleil et appliquer des crèmes solaires non comédogènes en cas d’exposition.

    - L'hygiène est-elle importante dans l'acné ?




    L'acné n'est pas liée à un manque d'hygiène, mais un lavage du visage et des zones touchées une fois par jours, si possible avec un produit spécifique des peaux acnéiques, est important pour éliminer l'exces de sébum et lutter contre la pullulation microbienne
    - J’ai entendu parler de laser anti-acné, qu’est-ce que c’est ?



    La technologie laser est de plus en plus utilisée en Dermatologie. Il existe deux types de lasers pouvant entrer dans le cadre des traitements de l’acné :certains lasers non ablatifs ont fait l’objet de publications signalant une amélioration des lésions inflammatoires superficielles, mais ces améliorations semblent transitoires.certains lasers ablatifs entrent dans la prise en charge des cicatrices d’acné

    Et pour aller plus loin :




    Version a imprimer : acne
    Vous êtes ici : Dermatologie  >acne


    Bookmark and Share

    Annonces :

    Le site du dermatologue :

    La peau :

    Les cheveux :


    Les soins de beauté et esthétique :

    Annonces :


    Rechercher dans le site du dermatologue :


    Annonces :


    Le réseau social du dermatologue :





    Liens d'intérêt : l'auteur ( Ludovic Rousseau ) n'a pas transmis de liens d’intérêts concernant les données diffusées sur ce site