Vaccin ARN et peau : éruption cutanée après vaccin à ARNm (Pfizer*, Moderna*…)

Vaccin ARNm et peau : éruption cutanée après vaccin Pfizer*, Moderna*…

Purpura

Le coronavirus SARS Cov2 responsable de la covid19 est apparu en Chine en 2019. Il a provoqué une pandémie mondiale et la covid19  a une forme grave dans 15% des cas. La mortalité peut atteindre 10-15% notamment chez les plus de 70 ans. Il existe de nombreux signes cutanés de la COVID19 mais le vaccin à ARNm peut aussi donner des éruptions cutanées

Les vaccins à ARNm sont utilisés depuis quelques années pour traiter certains cancers par vaccinothérapie. Leur usage a été récemment étendu à la lutte contre la COVID à grande échelle. Ils peuvent engendrer des réactions immunitaires de plusieurs types.

Types de réactions immunitaires aux vaccins anti COVID :

Réactions d’hypersensibilité de type I  dites immédiates  car elles surviennent dans les heures qui suivent l’injection

Elles provoquent des manifestations de type urticaire, angio- œdème et anaphylaxie, probablement dus à une allergie aux ingrédients. Elles sont rares mais peuvent être graves.

Hypersensibilité de type IV, dite retardée

Elles apparaissent plus tardivement car elles proviennent de l’activation de cellules immunitaires (monocytes, macrophages, lymphocytes…) et sont responsables de lésions cutanées locales étendues retardées (« bras COVID »), des réactions inflammatoires dans le derme des sites d’irradiation antérieurs, de cicatrices de BCG, et d’éruptions le plus souvent morbilliformes (ressemblant à la rougeole) voire érythème polymorphe.

Réactions auto immunes

Le système immunitaire a pour fonction de protéger l’organisme des agents extérieurs (le « non-soi »). Une maladie auto-immune se caractérise par l’attaque de l’organisme (le « soi ») par le système immunitaire sensé le protéger. On peut rarement observer des réactions auto immunes après la vaccination contre le COVID-19 provoquant vascularite leucocytoclasique,  lupus et thrombocytopénie immunitaire.

Autres types de réactions

Des angiopathies fonctionnelles (lésions ressemblant à des engelures, voire érythromélalgie) peuvent être observées, ainsi que des éruptions cutanées de type pityriasis rosé et une réactivation du zona ont également été signalées après la vaccination contre le COVID-19

Voici les types de réactions possibles, tirées d’un article de septembre 2021

reaction-peau-vaccin-covid
Proposition d’explication des possibles réactions immunitaires au vaccin anti COVID tiré d’un article de septembre 2021

Types d’éruptions les plus fréquemment observées

Voici un résumé des rares effets secondaires que les vaccins anti COVID peuvent produire sur la peau :

Grosse plaque rouge au niveau du site d’injection par vaccin ARNm : « bras COVID ».

Ceci se voit surtout avec le vaccin Moderna* semble-t-il, vers le 2ème ou 3ème jour après l’éruption.

Il est recommandé aux personnes ayant eu ce type de réaction de recevoir la deuxième dose.

Il ne s’agit pas d’une infection mais peut être d’une réaction au polyéthylène glycol ?

Anaphylaxie après un vaccin à ARNm

Il s’agit d’une réaction généralisée rare appelée choc anaphylactique. Elle se manifeste le plus souvent par une crise d’urticaire géant (sorte d’allergie de peau) associée à des troubles hémodynamiques (tachycardie et hypotension jusqu’au choc), respiratoires (toux, difficulté à respirer et sifflements) ou digestifs (douleurs abdominales, nausées et vomissements, diarrhée). Elle peut engendrer une défaillance des organes et la mort. Elle survient le plus souvent quelques minutes ou heures après le contact avec l’allergène en cause (piqure d’hyménoptère, médicament, aliments…) ou dans le cas présent le vaccin à ARNm

Réaction inflammatoire différée aux agents de comblement dermique (acide hyaluronique)

Elle peut se produire entre 18 heures et 10 jours après la 1ère ou la 2ème dose de vaccin ARN avec une disparition le plus souvent 24 heures à 1 semaine plus tard. En cas de persistance, le médecin peut prescrire des corticoïdes voire de la hyaluronidase et du lisinopril.

Eruptions

  • Eruptions maculopapuleuses, notamment du tronc chez l’adulte, pouvant ressembler à un pityriasis rosé, ou surtout à une rougeole 
pityriasis rose de gibert
Pityriasis rosé

 

L’éruption morbiliforme (ressemblant à la rougeole, est caractérisée par un début derrière les oreilles, puis qui descend sur le corps.

Urticaire, dont le mot a la même origine que « ortie »

 

Nous n’avons vu ici que les réactions cutanées aux vaccins à ARNm mais il existe d’autres réactions telles que  :

maux de tête,

douleurs musculaires,

fatigue

myocardites et péricardites…

Si vous ne savez pas quoi penser des vaccins contre la COVID, je vous recommande la synthèse réalisée par mon confrère (sans liens d’intérêts), le Dr Dominique Dupagne :

11 réflexions sur « Vaccin ARN et peau : éruption cutanée après vaccin à ARNm (Pfizer*, Moderna*…) »

  1. Bonjour, est il possible que des éruptions cutanées développer 1 mois apres la 2eme dose
    Pfizer et que celles ci perdurent dans le temps ?

  2. Cela paraît un peu long mais tout dépend du type d’éruption. Il faudrait consulter pour pouvoir évaluer l’imputabilité selon le type de lésions.

  3. Bonjour, ma femme a fait réaction 5 jours après la 2eme dose de Pfizer. Démangeaisons intenses depuis 2 mois avec perte de sommeil, et perte d’énergie. On cherche via spécialistes mais sans trouver depuis, analyses de sang attestent d’une attaque d’un virus mais sans arriver à mieux cerner. Merci vos indications et conseils.

  4. Mes parents, ont tous deux attrapé des éruptions de boutons après la 3eme injection.’ de Pfizer. Ils n’en peuvent plus.

  5. Bonjour deux première dose en moderna (aucunes éruptions de boutons ou plaques ou de démangeaisons)/
    *3 emes dose en Pfizer(21/12/2021) dès le lendemain éruption de boutons qui grattes ,plaques rouge gonflées,
    Sur les Mains,derrière les oreilles qui descend dans le cou,sur les plis du coude laissant des boutons secs en relief.Que faire ? Combien de temps cela va durer ??

  6. bonjour suite au 1er vaccin myocardite 3 heures apres! suis allergique a la penicilline et guepes! sans aucun autre souci , groupe A, donc pas de 2eme dose mais la 3eme, me donne croutes au dessus des oreilles et ds le cuir chevelu, insomnies et maux de tete terribles ! je n’avais jamais rien de tout cela avant je suis aussi tres fatigue constamment! je ne ferai plus aucune dose ils nous prennent vraiment pour des cobayes à moins que ce ne soit volontaire pour nous exterminer doucement ? est ce la 3eme guerre mondiale silencieuse? prouvez moi le contraire merci

  7. Bonjour. Le lupus peut subvenir après la vaccination ? Et du coup rester a vie? Ou juste le temps d’effet des anticorps ?
    En vous remerciant

  8. De nombreuses vaccinations comme de nombreuses infections peuvent être des facteurs déclencheurs rares de maladies auto immunes comme le lupus. L’infection ou la vaccination provoquent de nombreuses réactions immunitaires et celles ci peuvent se « dérégler » et engendrer une maladie auto immune. La maladie auto immune ayant démarré, elle évolue indépendamment de la maladie infectieuse initiale ou des anticorps déclenchés par la vaccination

Posez une question au dermatologue (pas d'avis médical). Une demande d'avis médical en ligne n'est possible que dans le cadre d'une téléconsultation

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.