SOIGNER L’ACNE : comment se débarrasser des boutons d’acné (traitement)

Le traitement contre l’acné : comment soigner l’acné?

Soigner l'acné
Soigner l’acné passe souvent par l’utilisation de cremes

Se débarrasser de l’acné est un rêve que partagent toutes les personnes atteintes. Il existe des traitements tres efficaces, mais il faut d’abord limiter les facteurs aggravants :

Erreurs à ne pas commettre pour soigner l’acné

Le traitement de l’acné passe d’abord par l’eviction des facteurs declenchants et aggravants de l’acne.

Parmi ceux ci on peut citer :
– les frottements et les contacts prolonges avec les cheveux (meche de cheveux sur le front ou les joues… ), le casque, la casquette...
– l’exposition au soleil, qui est un faux-ami puisqu’il améliore parfois l’acné, mais cette amélioration est toujours transitoire
– la manipulation des boutons
Chez la femme, le traitement de l’acné passe le plus souvent par un bilan hormonal (notamment en cas de regles irregulieres, de pilosite du visage… ) et un traitement hormonal :
– la contraception est obligatoire dans de nombreux traitements de l’acné – certains contraceptifs peuvent améliorer l’acné, tels ceux à base d’acétate de cyprotérone (Androcur ®, Pilules Diane ®, Holgyeme ®… ), de drospérinone (Jasmine ®, Jasminelle ®, Yaz ®… ) ou de norgestimate (Tricilest ®, Trafemi ®… )

– a contrario, certains contraceptifs peuvent aggraver l’acné, notamment ceux contenant du levonorgestrel ( Adepal ®, Daily Gé ®, Microval ®, Minidril ®, Stérilet Mirena ®, Trinordiol ®… ), du gestodene, du desogestrel, du norgestrel, de la norgestrienone, de la norethisterone, ou du lynestrenol…

Traitements prescrits par le médecin

Le médecin choisit des traitements locaux ou par voie générale adaptés à votre type d’acné, respectez les prescriptions. Il faut savoir que l’’obtention des résultats nécessite souvent plusieurs semaines de traitement et qu’’on peut observer une exacerbation des lésions lors de ces premières semaines. Ceci ne doit pas vous décourager.

Le traitement de l’acné s’associe parfois à la réalisation d’un nettoyage de peau.

Voici des conseils pratiques pour quelques traitements utilisés dans l’’acné

Traitements locaux : cremes et lotions contre l’acné


Il existe de nombreux traitements par cremes et lotions contre l’acné. Parmi ceux ci on peut citer :

 

  • Vitamine A acide : Trétinoineadapalene…

    Il s’agit des retinoides topiques.

    Les traitements par retinoides sont souvent irritants pour la peau, il est donc conseillé de les appliquer le soir, sur peau nettoyée et sèche. Mettez-en très peu lors des applications (ceci ne diminue pas leur efficacité) et espacez les applications en cas d’irritation. Ils nécessitent une contraception chez les femmes. Exemples de cremes, gels et lotions a base de vitamine A acide et de ses derivés : Differine ® Effederm ® Ketrel ® Locacid ®Retacnyl ® Retin A ® Roaccutane gel ®…

 

 

Traitements généraux : comprimés contre l’acné

De nombreux traitements de l’acné peuvent etre prescrits par voie orale contre l’acné. On peut citer parmi ceux-ci :

il est souvent préférable de les prendre durant le repas du soir avec un grand verre d’eau. Ils contre-indiquent le soleil et nécessitent une contraception chez les femmes. Exemple d’antibiotiques utilisés dans le traitement de l’acné : Doxy ® Granudoxy ® Tolexine ® Tetralysal ®…

(Contracne ®, Curacne ®, Procuta ®,Roaccutane ®) nécessite

  • la prise d’une contraception obligatoire poursuivie 2 mois après l’arret du traitement,
  • d’éviter le soleil,
  • d’éviter les antibiotiques par voie générale de typecyclines
  • et d’éviter de donner son sang.

Les recommandations de prise en charge de l’acné

La majorité des recommandations nationales et internationales de prise en charge de l’acné ont souvent pour dénominateur commun :

En France, la prise en charge de l’acné a fait l’objet d’une recommandation de la Haute Autorité de Santé en 2015
L’acné est dorénavant classée en 5 grades :

GRADE 1 : Acné très légère (rares comédons et/ou papules)

Traitements locaux :
Peroxyde de benzoyle : Cutacnyl ® Eclaran ® Effacne ® Pannogel ® Panoxyl ®… ;

ou Rétinoïdes (dérivés de la vitamine A) : Trétinoïne à 0,025 % ou 0,05 % (Effederm ® Ketrel ® Locacid ® Retacnyl ®… ), ou adapalène (Differine ®)

GRADE 2 : Acné légère (comédons et/ou papules sur moins de la moitié de la surface du visage)

 

Traitements locaux de première intention :

Peroxyde de benzoyle. et Rétinoïdes (dérivés de la vitamine A).

En cas d’échec après 3 mois de traitement bien conduit :

Soit une intensification du traitement précédent (changement de molécule et/ou augmentation du dosage et/ou applications plus fréquentes) Soit une association rétinoïdes locaux (trétinoïne 0,025 % ou 0,05 % ou adapalène 0,1 %) ou acide azélaïque (Skinoren ® 20 % crème) et antibiotiques par voie locale : clindamycine (Dalacine T Topic ®, Zindacline ®… ) ou érythromycine ( Eryacne ® Eryfluid ® Erythrogel ®… ).
Soit une association rétinoïdes locaux (trétinoïne 0,025 % ou 0,05 % ou adapalène 0,1 %) ou acide azélaïque (Skinoren ® 20 % crème) et antibiotiques par voie orale : lymécycline ou doxycycline (Doxy ® Granudoxy ® Spanor ® Tolexine ® Tetralysal ® Vibramycine ®… )

GRADE 3 : Acné moyenne (plus de la moitié de la surface du visage comporte des comédons et/ou des papules)

 

Traitement de première intention :

Peroxyde de benzoyle et rétinoides
parfois associés aux antibiotiques par voie orale

En cas d’échec après 3 mois de traitement bien conduit :

Isotrétinoïne (Contracne ®, Curacne ®, Procuta ®…) prescrite à la dose d’au moins 0,5 mg/kg/jour en attaque et jusqu’à une dose cumulée comprise entre 120 et 150 mg/kg.

GRADE 4 : Acné sévère (acné touchant tout le visage)

 

Traitement de première intention :

Traitements locaux : peroxyde de benzoyle et rétinoïdes. Et Traitement antibiotique par voie orale

En cas d’échec après 3 mois de traitement bien conduit

ou

en cas d’échec du traitement de première intention avant 3 mois en cas de risque cicatriciel important

ou

en cas de récidive rapide :

Isotrétinoïne

Acné très sévère (acné très inflammatoire, touchant tout le visage, avec nodules)

Isotrétinoïne (Contracne ®, Curacne ®, Procuta ®…) en première intention
Le nettoyage de peau (évacuation des lésions rétentionnelles par microchirurgie en incisant des comédons et des nodules pour les vider) pourra être proposée avant l’instauration de l’isotrétinoïne afin de diminuer le risque de poussées inflammatoires sévères survenant parfois en début de traitement.
Pour les formes avec forte composante rétentionnelle, l’isotrétinoïne doit être débutée à dose plus faible (0,2 à 0,3 mg/kg/jour) afin de réduire les risques d’exacerbation aiguë et sévère (acné fulminans).

Ce qu’on peut résumer dans ce tableau

 Grade 1 : acné très légèreGrade 2 : acné légèreGrade 3 : acné moyenneGrade 4 : acné sévèreGrade 5 : acné très sévère
Traitement de 1ere intentionRétinoide
topique
Peroxyde de Benzoyle ET rétinoide topiqueRétinoide
topique
Antibiotique
oral + rétinoide topique
Isotrétinoine 
ouETET
Peroxyde de BenzoylePeroxyde
de Benzoyle

+/-

Antibiotiques voie orale
peroxyde
de benzoyle
Traitement de 2nde intention
Intensifcation
OU
(Antibiotique topique ou oral) ET (Retinoide ou Ac. Azelaique)
Isotrétinoine 

 

Acné et Laser

D’autres traitements sont à l’étude, notamment les lampes (LED rouge, IPL, lumière verte ou bleue) sur l’acné à prédominance inflammatoire, les lasers, notamment le laser infrarouge de remodelage pour les lésions plutot rétentionnelles

Soigner l’acné sans ordonnance

Les délais de rendez-vous chez les dermatologues s’allongent d’année en année.

Cependant, ne vous improvisez surtout pas médecin! Consultez votre médecin traitant avant toute chose.

En attendant votre rendez-vous chez le médecin et/ou le dermatologue et le diagnostic de votre acné, vous pouvez tenter de soulager votre acné de différentes manières et avec des produits disponibles sans ordonnance chez votre pharmacien ou dans une pharmacie sur Internet.

Crèmes pour l’acné sans ordonnance

Il faut être très prudent avant d’utiliser des crèmes et bien demander conseil à son pharmacien (risque d’allergie de peau, d’aggravation de sa maladie de peau, risque en cas de grossesse ou d’allaitement… )

On peut citer parmi ceux-ci :

CURASPOT 5 %, gel / PAPCLAIR CINQ POUR CENT, gel pour application locale (Peroxyde de benzoyle)

  • Quelles sont les contre indications ?

    • Allergie au produit ou à l’un des composants
  • Conseils d’utilisation

    • Le peroxyde de benzoyle est appliqué en petite quantité sur les zones à traiter / Le Curaspot* est appliqué deux fois par jour sur le visage, le dos et le thorax et doit être rincé 1 à 5 minutes après son application / Le Papclair* est à appliquer pour la nuit sur les zones à traiter
    • Respecter la prescription du médecin
    • En cas d’irritation, de sécheresse de la peau, de rougeurs, arreter les applications et consulter un médecin pour connaitre la conduite à tenir
    • Eviter le soleil et les UV
    • Le produit peut décolorer les cheveux et les textiles. Il est donc recommandé d’éviter d’en appliquer sur la lisière du cuir chevelu et de protéger ses draps, taies d’oreiller, vêtements

Interview de dermatologue

Interview du Pr Brigitte Dréno, Unité de Cancérologie cutanée, Hôtel-Dieu, Place Alexis Ricordeau, 44093 NANTES CEDEX 01

Quelles sont les indications de la mise en place d’un traitement par isotretinoine (Contracne ®, Curacne ®, Procuta ®, Roaccutane ®) ?

Avec les nouvelles normes européennes, l’’isotrétinoine ne doit être prescrite qu’ après un traitement antibiotique associé à un traitement topique bien mené, sans que soit précisé la durée de ce dernier mais ceci quelque soit le type d’acné. Néanmoins, lorsque l’’isotrétinoïne semble indiquée en 1ere ligne notamment devant une acné nodulo kystique avec des risques cicatricielles, sa prescription doit être discutée en 1ere ligne

En cas de mauvaise tolerance a la posologie usuelle, que pensez-vous de l’utilisation de l’isotretinoine (Contracne ®, Curacne ®, Procuta ®, Roaccutane ®) à faible dose au long cours?

Il n’ y a ce jour aucune étude scientifique de valeur pour juger à la fois de l’’efficacité et de la fréquence des rechutes avec l’ isotrétinoïne à faibles doses. Celle-ci doit donc être réservée à des indications bien précises comme les patients ayant une poussée inflammatoire très sévère voire une acné fulminans sous isotrétinoine.

Et pour aller plus loin…

Soins du visage : Gommage du visage / Masque du visage
Type de peau peau grasse
Cicatrices acne / Traitement cicatrices acné / Soins cicatrices d’acné / Boutons visage

4 pensées sur “SOIGNER L’ACNE : comment se débarrasser des boutons d’acné (traitement)”

  1. Il est parfois difficile de se débarrasser de l’acné, mais chez la femme la solution passe souvent par la contraception : en avez-vous discuté avec votre médecin?

Posez une question au dermatologue