PRP ou Plasma Riche en Plaquettes, nouvelle panacée pour la peau et les cheveux?

PRP ou Plasma Riche en Plaquettes

Le PRP défraie la chronique depuis quelques années, sous les termes de vampire lift, plasma lift… Tout d’abord il faut savoir qu’en France, depuis 2013, l’injection de Plasma Riche en Plaquette ou de plaquettes autologues à visée esthétique est interdite en France par la Direction Générale de la Santé en vertu de l’article L.1241-1 du Code de la Santé Publique, rappelant que le prélèvement des tissus, cellules, produits du corps humain et leur dérivés ne peuvent être effectués que dans un but thérapeutique ou scientifique Quelle est cette technique et quelles en sont les applications?

PRP ou Plasma Riche en PlaquettesQu’est ce que le plasma riche en plaquettes?

Le plasma riche en plaquettes ou PRP est utilisé depuis quelques années en orthopédie, pour soigner les tendinites, l’arthose, les épines calcanéennes…

Il fait l’objet d’études en dermatologie, notamment dans le traitement des rides et du vieillissement, des vergetures, de la chute des cheveux...

Le Plasma Riche en Plaquettes a des propriétés régénératrices, cicatrisantes et permet d’augmenter la synthèse ou la régénération des fibres élastiques de la peau, du collagène

En effet le PRP se définit comme la fraction plasmatique issue du sang qui possède une concentration en plaquettes au-dessus de la normale et, par conséquent, représente une source concentrée de facteurs de croissance.

Les plaquettes sanguines contiennent en effet plus de 30 protéines bioactives parmi lesquelles certains facteurs de croissance qui vont être injectés directement dans la peau et vont servir de catalyseurs biologiques dans la cascade de guérison, permettant réparation et régénération tissulaires. Outre ce potentiel de stimulation de la régénération tissulaire, le PRP a révélé des propriétés antibactériennes.

Comment se passe une séance de PRP?

Le PRP est préparé exclusivement à partir du propre sang du patient ; il est dit autologue, ce qui évite les risques de rejet ou de transmission de maladies infectieuses :

  1. le médecin réalise une simple prise de sang.
  2. Il sépare le plasma du reste du sang par une centrifugeuse
  3. Puis il procède à la récupération du PRP au moyen d’une seringue
  4. Il injecte le PRP dans la peau ou le fait pénétrer au moyen de micro aiguilles (dermo-roller)

mico aiguilles

Le traitement se déroule généralement sur une période d’un mois et consiste en deux injections de Plasma Riche en Plaquettes à 3-4 semaines d’intervalle. La prise d’aspirine doit être évitée pendant jours qui précèdent la séance.

L’intervention consiste d’abord à prélever 8 ml de sang. Celui-ci est centrifugé stérilement afin d’obtenir 4 à 5 ml de PRP.

Il faut compter environ dix à quinze minutes d’injections, qui font un peu gonfler et rougir la peau, voire saigner, d’ou le terme vampire lift

Contrairement à ce qui se passe après une injection de comblement à l’acide hyaluronique, le résultat ne se voit pas tout de suite, mais progressivement dans les trois à six semaines qui suivent.

Quels sont les effets secondaires?

Le PRP étant obtenu à partir du propre sang du patient, les risques d’effets secondaires sont faibles :

  • légères réactions inflammatoires avec gonflement et rougeur
  • Saignement abondant dans le traitement du visage, d’ou le terme vampire lift
  • ecchymoses…

Quelles sont les contre indications?

Les contre indications sont notamment :

  • maladie du sang (thrombocytopénie notamment)
  • maladie auto-immune
  • prise d’antiagrégant (aspirine), de béta-carotène, de certains antibiotiques ou antidépresseurs et d’isotretinoine.
  • grossesse et allaitement

Quelles sont ses applications?

Esthétiques

Le Plasma Riche en Plaquettes est proposé dans d’autres pays que la France pour le rajeunissement et l’embellissement (« réjuvénation ») de la peau du visage, du décolleté, du dos et/ou des mains. Il permet en effet de diminuer les taches brunes liées aux UV, de réduire les rides et ridules, les cernes, les cicatrices d’acné et d’autres cicatrices

Rajeunissement

Dans l’indication du vieillissement du visage, du décolleté… , le PRP est injecté sur toute la surface du visage, du décolleté et/ou du dos des mains selon la technique dite de « nappage mésothérapique » (injection superficielle dans le derme de petites quantités de PRP à l’aide d’une fine aiguille), voire de dermo-roller. Cela peut être effectué après une ansthésie locale à la creme anesthésiante

Il est recommandé d’effectuer des traitements d’entretien tous les 3 à 6 mois puis tous les 6 à 12 mois

Vergetures

Le PRP semble plus efficace que la tretinoine dans une étude

Calvitie

Les follicules des cheveux, lorsqu’il en reste sont stimulés par l’injection de facteurs de croissance plaquettaires. Des repousses de cheveux et parfois une recoloration des cheveux blancs en cas de calvitie débutante sont observés.

Cicatrices

Le PRP semble avoir une efficacité dans les les cicatrices d’acné et d’autres cicatrices, telles les chéloides

Dermatologie

Plaies chroniques

Une méta analyse Cochrane de 2015 stipule que le PRP pourrait améliorer la cicatrisation des ulcères du pied associés au diabète, mais cette conclusion est basée sur des preuves de faible qualité

Des essais cliniques bien conçus et de puissance convenable sont nécessaires.

Pelade

Une étude de 2019 a comparé l’innocuité et l’efficacité des corticostéroïdes intralésionnels, par rapport au plasma riche en plaquettes (PRP), sur 80 patients dans le traitement de la pelade.

Les corticoides intralésionnels sont proposés dans les pelades résistant à d’autres traitements topiques.

Les résultats ont indiqué une amélioration de plus de 70 % chez 65 % des patients traités par stéroïdes intralésionnels et chez 72,5 % des patients traités par PRP.

Posez une question au dermatologue (pas d'avis médical)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.